Comment rénover un parquet ?

  • Article
  • Revêtement sol

Temps de lecture : 4 min

Naturel et résistant, le bois est un incontournable pour habiller le sol de nos intérieurs. Indémodables, les parquets sont souvent une plus-value dans une maison. Du plus clair au plus foncé, les lames de parquet peuvent être disposées de multiples manières afin d’offrir une décoration tantôt classique, tantôt moderne... En un mot, le parquet nous fait tous craquer.
Néanmoins, il s’abîme avec le temps, et il est parfois nécessaire de le rénover. Comment rénover un parquet qui s’affaisse ? Quel traitement pour une usure de surface ? Pourquoi faire appel à un professionnel pour la rénovation de vos parquets et à quel corps de métiers s’adresser pour ce type de travaux ? Quelles sont les différentes étapes de la rénovation de votre sol en bois ? Quel prix pour rénover votre parquet ? Nos spécialistes vous conseillent et vous apportent toutes les réponses à vos questions.

Parquet rénové

Rénover son parquet : pourquoi faire confiance à un professionnel ?

Le parquet est reconnu pour sa robustesse et sa longévité dans le temps. Aussi, lorsqu’il est bien entretenu, il n’est pas rare de conserver le même revêtement de sol pendant plusieurs décennies. Cela étant, le passage répété, les tâches, les animaux domestiques (et tout particulièrement les griffes de chats) ou encore les produits d’entretien agressifs peuvent finir par endommager votre parquet. Il est alors nécessaire de songer à la rénovation. Si certaines personnes pensent qu’ils n’auront d’autre choix que de faire remplacer complètement leur revêtement, sachez que l’avantage du parquet réside également dans sa facilité à être rénové. En effet, celui-ci peut subir une rénovation lame par lame : inutile de changer tout le sol si vous constatez une usure plus prononcée sur une lame par exemple. Afin de redonner à vos parquets toute leur jeunesse, il est préconisé de faire appel à un professionnel pour effectuer ces travaux.

Si le parquet est reconnu pour sa robustesse, il n’en est pas moins vrai que le bois reste un matériau délicat. Entreprendre une rénovation soi-même pourrait l’endommager encore davantage. Selon l’état de votre parquet ancien, seul un professionnel qualifié peut vous conseiller sur la marche à suivre et les traitements adéquats qui redonneront à votre sol tout leur éclat. La nature de votre sol et l’essence de bois va également déterminer l’intervention adéquate.

Ainsi, pour un parquet stratifié par exemple, l’artisan ne procède pas au ponçage car le revêtement n’est pas assez épais. Il est donc nécessaire qu’il se déplace à votre domicile afin de faire un état des lieux de votre sol et de jauger l’ampleur des travaux ainsi que la marche à suivre. 

Par ailleurs, l’intervention d’un spécialiste vous permet d’obtenir une finition parfaite et durable. La vitrification du parquet notamment demande une certaine technique qui n’est pas à la portée de tous.

Vous souhaitez faire rénover votre parquet ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Quels sont les corps de métiers compétents pour rénover son parquet ?

Pour rénover votre parquet ancien, vous allez devoir choisir le professionnel compétent. Aussi, vous pouvez aussi bien faire appel à un menuisier, un artisan parqueteur ou bien encore une entreprise spécialisée. Comment faire le bon choix ? Voici quelques conseils. 

Si vous avez un parquet massif, stratifié ou bien encore flottant, l’appel à un menuisier ou bien à une entreprise spécialisée est judicieux. En effet, ces professionnels ont reçu la formation adéquate afin de poser et de rénover ce type de revêtement de sol dans les règles de l’art. Toutefois, si vous avez la chance d’avoir dans votre maison un parquet très ancien haut de gamme avec une pose spécifique, il est préconisé de faire appel à un artisan parqueteur pour obtenir un résultat parfait.

Afin d’obtenir le meilleur rapport qualité-prix, il est conseillé de faire réaliser au moins deux devis auprès de différents professionnels. Par ailleurs, n’hésitez pas à demander des références à votre expert. Vous pouvez aussi vous reposer sur différents labels qui garantissent la qualité de travail des professionnels. Il s’agit par exemple de l’UFFEP (l’Union française des fabricants et entrepreneurs de parquet), de l’UNCMP (l’Union nationale française de charpente, de menuiseries et parquets) ou encore de Qualibat. Si votre artisan est affilié à l’un de ces labels, il doit en faire mention sur son devis. 

Rénovation d’un parquet marqueté : une affaire de spécialisteLa rénovation d'un parquet d'époque marqueté est à confier à un parqueteur qualifié.

Dans le cas d’une usure du parquet : quelles sont les différentes étapes de la rénovation de parquet ?

Vous avez trouvé votre artisan et vous aimeriez connaître le déroulement de vos travaux ? Voici étape par étape comme va se dérouler la rénovation de votre parquet ancien. 
 

Diagnostic de l’état du parquet

Un vieux parquet peut présenter plusieurs défauts : rayures, taches, petits trous, manque de planéité… Avant de commencer les travaux, l’artisan commence donc par constater l’état de votre sol afin de mesurer la nature et l’ampleur de la rénovation. En fonction de l’état de votre parquet mais aussi de sa constitution (massif, flottant ou stratifié), il pourra ensuite vous conseiller sur la marche à suivre. Dans certains cas, le parquet est si abîmé qu’un changement total est préconisé. Toutefois, une rénovation est possible dans la majorité des situations.
 

Ponçage du parquet 

Attention, cette étape ne concerne pas tous les parquets. Comme évoqué plus haut, certains parquets ne se poncent pas, ce traitement est réservé aux parquets massifs et contrecollés. Les parquets stratifiés ne doivent pas être poncés car ils n’ont pas une épaisseur suffisante pour ce type d’opération (d’ailleurs l’usage du terme parquet à leur égard est un abus de langage, ne peuvent prétendre à l’appellation parquet que les sols qui ont une couche d’usure en bois massif d’au moins 2,5 mm). Le massif et le contrecollé sont apte à recevoir un ponçage, sous réserve que leur couche d'usure n'ait pas été trop affinée par les rénovations successives. 

Rénovation parquet et ponçage : vérifier la couche d'usureAvant de poncer un parquet, il faut vérifier que sa couche d'usure est suffisamment épaisse pour supporter l'opération.

Si cela est possible, l’artisan procède donc au ponçage de votre parquet à l’aide d’une ponceuse dédiée. Cette étape va permettre d’éliminer toutes les salissures et de rattraper de petits défauts de planéité tout en obtenant une surface parfaitement lisse. Si le parquet est très ancien et endommagé, le professionnel ponce avec un grain de 30 ou 40 pour la première passe. Une fois terminé, il passe l’aspirateur ainsi qu’un coup de serpillière bien essorée afin que le sol soit prêt à recevoir la finition.

 

Finition du parquet

On distingue trois finitions pour le parquet : le parquet huilé, le parquet vitrifié et le parquet ciré. 

La finition huilée offre un aspect traditionnel au parquet. Facile d’entretien, elle offre une excellente résistance aux rayures ainsi qu’au passage même intensif. Son application se fait à la brosse ou au rouleau.

Pour la finition vitrifiée (ou vernie), il existe différents types de vitrificateurs. Toutefois, chaque vitrificateur permet une bonne résistance aux chocs ainsi qu’aux rayures. Sans odeur, son application se fait également à la brosse ou au rouleau. 

Enfin, la finition cirée, si elle offre un bel aspect naturel au parquet et cette odeur si agréable, est moins résistantes aux épreuves du quotidien. Elle sera donc à privilégier pour une pièce moins fréquentée, où l’on se déplacera le cas échéant avec des patins. Son application se fait à l’aide d’une brosse souple ou d’un chiffon. Pour une bonne tenue, l’artisan applique généralement deux à trois couches. 

Rénovation Parquet huilé
Parquet finition huilée.

Rénovation d’un parquet massif : que faire quand le sol s’affaisse ?

La rénovation d’un parquet massif ancien nécessite le savoir-faire d’un parqueteur. En effet, si vous constatez l’affaissement de votre parquet, il y a de grandes chances que celui-ci soit cloué sur des lambourdes. Avec le temps, les lambourdes peuvent être vermoulues ou ne plus être soutenues. 

Le parqueteur doit alors retirer le parquet pour contrôler l’état des lambourdes. Les lames du parquet seront proprement démontées pour être reposées plus tard. Les lambourdes abîmées sont remplacées et traitées. Le parqueteur pourra ensuite reposer le parquet.

Ce chantier conséquent peut amener à changer certaines lames de parquet trop abîmées. Pour harmoniser le sol, une mise à la teinte des lames remplacées peut être proposée, ou, s’il est délicat d’obtenir un rendu homogène, un ponçage et un traitement du parquet dans son ensemble.

Quel prix pour rénover son parquet ?

Le prix des travaux pour rénover votre parquet dépend de plusieurs facteurs. Aussi vont influer sur le coût final du devis l’état du revêtement, la nécessité ou non de le poncer ainsi que la nature de la finition voulue.

rénovation parquet : mise à la teintePonçage et vitrification de votre parquet : comptez en moyenne 30 euros du m².

Voici quelques éléments indicatifs : 

  • Pour un ponçage du parquet, comptez entre 15 et 35 euros du mètre carré. Sachez que plus la surface à poncer sera importante, plus le prix correspondra à la fourchette basse et inversement. 
  • Pour une vitrification, ou un vernis, comptez entre 20 et 25 euros du mètre carré. 
  • Pour un cirage de parquet ou un huilage, prévoyez une enveloppe comprise entre 5 et 10 euros du mètre carré. 
  • Pour un changement de lambourde, tout dépendra de la section de la lambourde et de son essence. Sans compter la pose, en moyenne le prix d’une lambourde est de 5 euros le mètre linéaire. 
  • Pour un changement de teinte du parquet, comptez entre 15 et 20 euros du mètre carré. 
  • Pour un ponçage et une vitrification, comptez entre 25 et 45 euros du mètre carré.
Dans le cas d’une rénovation de parquet ancien, les tarifs seront réalisés au cas par cas. Une restauration complète s’apparente parfois à de l’artisanat d’art, la réalisation de plusieurs devis est donc essentielle pour faire le bon choix.
Travaux de rénovation en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.