Béton ciré au sol : bonne ou mauvaise idée ?

  • Article
  • Aménagements intérieurs
  • Revêtement sol

Temps de lecture : 3 min

Le béton ciré est la grande tendance des intérieurs modernes. Facile d’entretien, design et personnalisable, ce revêtement connaît un fort engouement. Envisageable pour un projet de construction comme dans le cadre de travaux de rénovation, le béton ciré s’adapte à tout et peut même habiller les sols des pièces humides telles que la salle de bains ou la cuisine. Quels sont les avantages et les inconvénients de ce matériau ? Côté travaux, quelles précautions et quel temps de séchage prévoir ? Quel entretien ? Quel coût ? Nos spécialistes vous apportent les réponses dans l’article. 

Le béton ciré au sol, avantages et inconvénients

Au même titre que le parquet, le béton ciré est, en quelques années, devenu l’un des produits phare de l’intérieur. Cet enduit multifonction peut revêtir les murs, les plans de travail et bien évidemment les sols. Connu principalement pour sa teinte grise qui rappelle le ciment, il propose une large variété de couleurs et de rendus afin de s’harmoniser au mieux à votre décoration. Quels sont les avantages et les inconvénients des bétons cirés pour le sol ? 

 

Béton ciré au sol : quels avantages ? 

Son design urbain et très moderne plaît beaucoup. Mais hormis son style et la petite touche industrielle qu’il peut apporter à nos intérieur, le béton ciré a d’autres atouts.
 

Le béton ciré est un revêtement durable et résistant 

Lorsque l’on choisit un matériau pour notre sol, il est normal de s’attendre à ce qu’il dure dans le temps. C’est le cas du béton ciré. Cet enduit fait preuve d’une excellente résistance à l’usure : les chocs, frottements et autres poinçonnements ne l’altèrent guère et s’il est un peu sensible aux rayures, celles-ci contribuent à lui donner sa patine.

Par ailleurs, ses qualités hydrofuges en feront l’allié idéal des pièces humides telles que la salle de bain et la cuisine - à condition toutefois de choisir un béton ciré intégrant une résine hydrofuge et de le traiter avec un produit bouche-pores. 

Le béton ciré, possible en sol de douchePour la salle de bain, choisir un béton ciré intégrant une résine hydrofuge.

Le béton ciré est facile d’entretien

Vous détestez faire le ménage tous les jours et préférez miser sur un revêtement de sol qui ne vous demandera pas trop d’efforts en termes d’entretien ? Avec le béton ciré, vous misez juste ! En effet, cet enduit ne demande qu’un simple nettoyage périodique à l’eau savonneuse ou à l’aide d’un produit de nettoyage neutre. De surcroît, l’absence de joint de ce sol rend la tâche encore plus aisée. 

 

Le béton ciré s’adapte à tous vos projets 

Mat, satiné ou brillant, le béton ciré vous permet d’installer une ambiance moderne, épurée, urbaine. Mais s’il est souvent prisé des intérieurs modernes, le béton ciré peut également très bien s’accommoder des décorations classiques. En effet, grâce à sa large palette de couleurs ainsi qu’à ses multiples possibilités de personnalisations, il ne dénotera pas quelle que soit le style de votre maison. Pour un effet déco réussi, plusieurs tonalités vous sont proposées.

Béton ciré brillant pour des jeux de lumière design
Béton ciré brillant pour des jeux de lumière design

Ou encore béton ciré rose, bleu, vert pour plus de luminosité, béton pigmenté... Vous avez l’embarras du choix : certaines marques disposent même d’un nuancier de 70 teintes !
 

Le béton ciré est confortable 

Enfin, tout comme un parquet, on apprécie également le béton ciré pour sa douceur sous les pieds. Ce matériau bénéfice en outre d’une excellent inertie (il conserve et diffuse la chaleur longtemps), ce qui en fait un revêtement tout à fait compatible avec un système de chauffage au sol. 

Travaux de rénovation en vue ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Les inconvénients du béton ciré pour les sols

Les bétons cirés vous paraissent être les revêtements idéaux pour vos sols ? Avant de vous décider, prenez néanmoins en considération ces quelques inconvénients. 

 

Le béton ciré pèse son poids

Pour une application au sol, pas de béton ciré millimétrique : celui-ci, appliqué en couche fine, est destiné à la décoration. On choisira un béton ciré coulé (ou un béton quartzé, à la résistance accrue), déposé et lissé en couche continue de 5 à 15 mm pour un résultat pérenne. Ce qui peut - dans de rares cas - poser la question de la résistance du plancher au poids supplémentaire que cela représente. Un point à vérifier lorsque l’on envisage un sol béton ciré à l’étage d’une maison ancienne...

 

Le béton ciré a tendance à se fissurer 

S’il est durable et résistant, le béton ciré doit toutefois bénéficier d’une pose réalisée dans les règles de l’art au risque, dans le cas contraire, de se fissurer plus ou moins rapidement. Dans le cadre d’une rénovation, le sol sur lequel il est posé doit par ailleurs être bien préparé et en bon état afin d’éviter la survenue de ce genre de désagréments.

 

Le béton ciré est relativement onéreux 

Si vous souhaitez profiter d’un sol en béton ciré de qualité et qui dure dans le temps, il va falloir évidement y mettre le prix. Un résultat à la hauteur de vos exigences suppose non seulement une matière première de qualité mais également l’intervention d’un professionnel car la pose, on l’a vu, se révèle assez délicate. Pour un rendu optimal et une résistance accrue, il est nécessaire de traiter la surface de votre enduit. Pour cela, plusieurs couches de cire et de résine sont appliquées et font grimper le montant du devis. 

Côté budget, comptez entre 80 et 150 € par m², traitement inclus, en sachant que certains bétons à effets peuvent atteindre les 300 € du m².  Si vous réalisez vous-même la pose de votre béton ciré, le coût sera largement réduit, entre 50 et 60 €/m², mais un conseil : ne cherchez pas à économiser sur la quantité ni sur la qualité, vous pourriez avoir de désagréables surprises.

La pose et le séchage du béton ciré au sol

Afin de bien amorcer vos travaux, il est important de connaître quelques paramètres. On fait le point sur les points de vigilance du chantier et sur la durée des travaux.

 

Quelles sont les précautions d’usage pour l’application du béton ciré ?

On l’a vu, appliquer du béton ciré n’est pas une mince affaire. A la fois technique et à réaliser en plusieurs couches, sa pose doit respecter 2 règles élémentaires. 

La première : le coulage doit se faire sur une surface stable, sans fissure et parfaitement préparée. Là où certains matériaux cachent des imperfections, le béton ciré les mettra en valeur en jouant le rôle de deuxième peau ! 

Seconde règle : veillez à ce qu’un produit bouche-pores et une protection de surface soient appliqués en finition. Sans cela, la matière poreuse du béton ciré sera un véritable aimant à taches...

Application du béton ciréL'application du béton ciré suppose une bonne maîtrise technique

Bon à savoir : pour les grandes surfaces (généralement au-dessus de 100 m² mais cela dépend de la composition du béton ciré), votre artisan devra prévoir des joints de fractionnement. 
 

Quel temps de séchage prévoir après l’application du béton ciré ? 

Lorsque vous décidez de poser du béton ciré au sol, il est bon de connaître le temps de séchage car bien évidemment, vous ne pourrez plus fréquenter la ou les pièce(s) dans lesquelles se déroulent les travaux. Sachez qu’il faut compter en moyenne 24 heures pour laisser le revêtement sécher complètement. Cette estimation de temps est un minimum car selon l’épaisseur d’enduit appliqué, elle peut être revue à la hausse.

Béton ciré, comment l’entretenir correctement ?

Le béton ciré est facile d’entretien et ne vous demandera pas beaucoup d’efforts. Plus facile à entretenir que le parquet ou encore le carrelage, ce type de sol ne nécessite guère plus qu’un coup de serpillère avec de l’eau savonneuse. Pour maintenir la brillance de vos sols, rien de tel que le savon noir dilué dans de l’eau tiède, à appliquer bien évidemment avec une serpillière douce et essorée. Évitez à tous prix les produits abrasifs de type javel, vinaigre ou citron. Il existe par ailleurs des produits non détergents spécifiquement conçus pour ce type de support. 

En outre, le passage d’une épaisseur de cire spéciale ou d’un vernis de protection est recommandé une à deux fois par an pour maintenir vos sols en bon état. 
Une fois par mois, nous vous conseillons de mettre quelques gouttes de cire dans votre eau de rinçage, la solution idéale pour réactiver la protection du béton ciré.

Une tâche de gras ? Saupoudrez de bicarbonate de soude dissous dans de l’eau, rincez et séchez. Mais rassurez-vous, un béton ciré correctement appliqué avec sa protection de surface, ne gardera pas de trace de ce genre d’attaque.

Vous souhaitez faire rénover votre logement ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.