Les aides financières pour adapter son logement

Pour des personnes âgées, en perte d’autonomie, ou à mobilité réduite, un logement n’est pas toujours adapté et peut présenter de nombreux obstacles. Vous voulez limiter ces difficultés en réalisant des travaux d’adaptation de votre logement ? Ces aménagements génèrent des coûts qui peuvent être importants pour un particulier… Heureusement, de nombreux coup de pouces existent pour alléger la note de ces travaux. Quelles sont ces aides aux travaux d’accessibilité et d’adaptation du logement ? Quels sont les critères pour pouvoir y prétendre ? Quand faut-il les demander ? Panorama des solutions de financement disponibles.

Toutes les aides pour vos travaux d’adaptation de l’habitat

1ère étape recommandée : le diagnostic d’accessibilité

Dans un logement, la notion d’accessibilité répond à des critères précis. Dans le cas d’une construction neuve ou d’une grosse rénovation, il convient de se conformer à la réglementation en vigueur et aux normes. Dans le cas d’une petite rénovation, avant d’initier des travaux, vous pourrez avoir besoin d’établir un état des lieux précis de votre logement actuel afin de pouvoir définir votre plan d’action.

Le diagnostic d’accessibilité, première étape recommandée pour obtenir des aides

Ce diagnostic d’accessibilité évalue les faiblesses de votre logement au regard d’un objectif d’accessibilité et de l’état de perte d’autonomie de l’habitant.

Pour réaliser ce diagnostic d’accessibilité, vous pouvez vous adresser à des ergothérapeutes agréés, qui sont les mieux placés pour définir avec vous vos besoins. Vous trouverez la liste des ergothérapeutes proches de chez vous sur www.anfe.fr.

Les diagnostics d’accessibilité peuvent également être réalisés par des experts du bâtiment agréés, détenant la certification Qualibat 9171.

Une fois le diagnostic d’accessibilité établi, vous aurez une idée précise des travaux qui vous attendent. Pour les financer au mieux, passez en revue toutes les aides auxquelles vous avez droit en tant que particulier.

Celles-ci sont de 2 ordres : 

  • Les aides nationales et locales
  • Les aides bancaires

Les aides nationales et locales

Les aides bancaires

Du côté de la TVA…

La TVA à taux réduit à 5,5%
Lors de la réalisation de travaux d’accessibilité, certains équipements spécifiques comme les ascenseurs élévateurs ou encore les systèmes de douches bénéficient d’une TVA à taux réduit. 

La TVA à 10%
Les travaux d’aménagement réalisés dans un logement achevé depuis plus de 2 ans, que ce soit par le propriétaire ou le locataire, bénéficient de la TVA à 10%.

 

 

Vous souhaitez faire le tour des aides aux travaux d'accessibilité
auxquelles vous pouvez prétendre dans votre localité, en quelques clics ?
Rien de plus simple grâce à notre formulaire de recherche d'aides financières.