Sécurité cuisine et danger du feu

La cuisine est un espace convivial et agréable au sein duquel on apprécie réunir famille et amis autour d’un bon repas. Toutefois, derrière sa façade chaleureuse, cette pièce de la maison cache également de multiples dangers qu’il est primordial de ne pas négliger. Que cela concerne les enfants ou les adultes, les accidents domestiques ne sont pas rares et certaines précautions sont nécessaires afin de ne pas prendre de risques inutiles. Quelles sont les règles à connaître pour s’assurer d’une cuisine sécurisée ? Quelles sont les bonnes pratiques à adopter ? Décryptage dans l’article. 

Sécurité cuisine et le danger du feu

Un projet à venir ?

Quelles sont les règles à connaître pour une cuisine sécurisée ?

Lorsque l’on conçoit sa nouvelle cuisine, on pense immédiatement aux divers aspects pratiques, fonctionnels et esthétiques. Néanmoins, les règles de sécurité sont parfois négligées alors qu’elles devraient se trouver en tête de liste des priorités. Voici quelques règles à connaître afin de rendre cette pièce agréable et sûre : 

Le triangle d’activité 

Notion nébuleuse pour certains, le triangle d’activité est souvent évoqué par les cuisinistes.

En effet, celui-ci détermine un espace de circulation optimal entre les trois pôles les plus importants de la cuisine à savoir l’espace de stockage, l’espace de préparation ou de cuisson et l’espace de lavage.

En respectant cet aménagement, vous réduisez considérablement vos mouvements et évitez par la même occasion de rencontrer des obstacles qui pourraient entraver votre chemin et provoquer une chute.

Le triangle d’activité 

Le triangle d’activité vous permet d’avoir tout à portée de main et de gagner du temps tout en minimisant les risques. 

Bon à savoir : notez que la configuration de votre triangle d’activité dépend de l’implantation de votre cuisine. Pour une cuisine en I par exemple, celui-ci sera « aplati ».

Les distances à respecter 

Pour votre sécurité mais aussi dans l’optique de préserver l’ergonomie et la fluidité de circulation de la cuisine, il est capital de respecter certaines distances. Ainsi, il faut veiller à préserver un espace d’au moins 80 centimètres entre la table à manger et le mobilier. Dans le cas d’une pièce adaptée PMR (Personne à Mobilité Réduite), prévoyez 10 centimètres supplémentaires.

D’autre part, l’évier doit être éloigné de tout point d’électricité d’au minimum 30 centimètres. Notez également que si vous disposez d’une hotte aspirante, celle-ci doit se trouver à une hauteur comprise entre 60 et 65 centimètres au-dessus d’une plaque de cuisson électrique et entre 65 et 70 centimètres pour les plaques fonctionnant au gaz. Enfin, pour un confort optimal, prenez soin de sélectionner des plans de travail dont la hauteur équivaut à celle de votre ceinture. 

Le détecteur de fumée 

Le détecteur de fumée


Depuis le 8 mars 2015, la loi rend obligatoire l’installation de détecteurs de fumée au sein de toutes les habitations.

A la charge du propriétaire, le dispositif doit impérativement comporter la mention CE (Communauté Européenne) et être en conformité avec la norme NF EN 14604.

Sachez qu’il vaut mieux installer le détecteur à proximité de votre cuisine et non dans la pièce elle-même.

En effet, les vapeurs et les différentes fumées de cuisson pourraient déclencher l’alarme sans motif valable. 

Quelles sont les bonnes pratiques à adopter ? 

En plus d’aménager sa cuisine de manière optimale afin de réduire les risques, certains comportements peuvent également participer à accroître la sûreté de cette pièce. 

Les bonnes pratiques

En voici quelques exemples concrets : 

  • Veillez à placer les objets dangereux et les produits chimiques hors de portée : les instruments de cuisine coupants et les produits détergents doivent impérativement être placés en hauteur ou dans un placard fermé afin que des enfants ne puissent pas être en capacité de les atteindre ;
     
  • Les poignées de casseroles doivent être dirigées vers le mur et non vers l’extérieur : afin de ne pas constituer un obstacle ou être à portée de main des enfants, les poignées des casseroles et des poêles doivent de préférence être dirigés vers l’intérieur de la plaque de cuisson lorsque vous cuisinez ; 
     
  • Choisissez les bonnes chaussures pour cuisiner : préparer le repas en escarpins ou en chaussures aux semelles glissantes est un risque à ne pas prendre ; 
     
  • Optez pour un revêtement de sol antidérapant : en plus de cuisiner avec les bonnes chaussures, il est par ailleurs préconisé de miser sur un sol aux propriétés antidérapantes. D’autre part, évitez dans la mesure du possible les tapis qui peuvent glisser sous les pieds ; 
     
  • Surveillez les « points chauds » de la cuisine : les brûlures constituent le principal accident domestique dans une cuisine. Aussi, pour les éviter, il existe différents systèmes tels que les grilles de protection pour four ou plaques de cuisson. Vous pouvez également opter pour un four doté d’une porte froide. 



Afin de maximiser la sécurité dans votre cuisine et de l’aménager de manière optimale,
n’hésitez pas à faire appel à un architecte d’intérieur !