Aménager une cuisine fermée

  • Article

Temps de lecture : 3 min

Tombée en désuétude au profit de la cuisine ouverte et semi-ouverte, la cuisine fermée revient petit à petit sur le devant de la scène. Offrant de nombreuses possibilités et arborant tous les styles, cette configuration présente de multiples atouts. Tendances, déco, astuces, convivialité... Comment aménager une cuisine fermée de manière optimale ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Nous avons mené l’enquête.

Aménager une cuisine fermée

Cuisine fermée : comment l’aménager de manière optimale ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, l’aménagement d’une cuisine fermée n’est en réalité pas plus compliqué que pour une cuisine ouverte. Toutefois, pour le réussir, certaines étapes sont à respecter. Voici nos conseils pour un résultat réussi. 
 

Cuisine fermée : comment l’aménager de manière optimale

Étape n°1 : Analysez l’espace dont vous disposez

Avant même de sélectionner votre mobilier et votre électroménager, il est primordial de définir les volumes ainsi que les caractéristiques de la pièce. Vous devez ainsi prendre note de sa superficie, des arrivées d’eau, de gaz et d’électricité, des différentes ouvertures ainsi que des aérations. Une fois tous ces éléments identifiés, vous pouvez alors plus facilement envisager les différentes possibilités d’implantations et d’équipements. 
 


Étape n°2 : pensez à la bonne implantation 

En matière de cuisine fermée, vous avez le choix entre une classique implantation en I ou en L, en parallèle ou bien encore en U. Votre choix dépendra non seulement des caractéristiques de la pièce mais aussi de vos usages. Si vous avez l’habitude de cuisiner, il est par exemple plus probable que vous ayez besoin d’un nombre conséquent d’espaces de rangements. Par ailleurs, la configuration de la pièce dépendra aussi du nombre de personnes vivant sous votre toit et de votre souhait d’y aménager un coin repas ou non. 
 


Étape n°3 : misez sur un mobilier et une décoration appropriés 

Dans la majorité des cas, la cuisine fermée dispose d’une superficie plus restreinte que la cuisine ouverte, c’est pourquoi il faut sélectionner un mobilier adéquat. De ce fait, évitez dans la mesure du possible les meubles situés en hauteur qui ont tendance à « écraser » les volumes. Optez également pour du petit électroménager et préférez les meubles pliants qui peuvent être rangés lorsque vous n’en avez plus l’usage. Côté déco, retenez principalement les couleurs claires et laissez-vous séduire par les finitions laquées qui donnent une impression d’espace. 

Étape n°2 : pensez à la bonne implantation 

En matière de cuisine fermée, vous avez le choix entre une classique implantation en I ou en L, en parallèle ou bien encore en U. Votre choix dépendra non seulement des caractéristiques de la pièce mais aussi de vos usages. Si vous avez l’habitude de cuisiner, il est par exemple plus probable que vous ayez besoin d’un nombre conséquent d’espaces de rangements. Par ailleurs, la configuration de la pièce dépendra aussi du nombre de personnes vivant sous votre toit et de votre souhait d’y aménager un coin repas ou non. 
 


Étape n°3 : misez sur un mobilier et une décoration appropriés 

Dans la majorité des cas, la cuisine fermée dispose d’une superficie plus restreinte que la cuisine ouverte, c’est pourquoi il faut sélectionner un mobilier adéquat. De ce fait, évitez dans la mesure du possible les meubles situés en hauteur qui ont tendance à « écraser » les volumes. Optez également pour du petit électroménager et préférez les meubles pliants qui peuvent être rangés lorsque vous n’en avez plus l’usage. Côté déco, retenez principalement les couleurs claires et laissez-vous séduire par les finitions laquées qui donnent une impression d’espace. 

Quels sont les avantages et les inconvénients de la cuisine fermée ?

Quels sont les avantages et les inconvénients de la cuisine fermée

Longtemps considérée comme passée de mode, la cuisine fermée présente pourtant de multiples atouts. Vous peinez à prendre votre décision ? Vous hésitez à abattre le mur de votre cuisine fermée ? Pour vous aider à faire le bon choix, voici un état des lieux des avantages et des limites de la cuisine fermée : 

Zoom sur les avantages de la cuisine fermée

  • La cuisine fermée vous offre davantage d’intimité. Vous aimez recevoir vos invités mais souhaitez pouvoir cuisiner tranquillement sans avoir l’impression d’offrir une représentation privée de vos talents culinaires à vos convives ? La cuisine fermée vous permet justement de pouvoir exercer votre don de cordon bleu totalement en paix ! Par ailleurs, elle vous laisse la possibilité de pouvoir accumuler un peu de désordre en toute discrétion... 
     
  • La cuisine fermée permet de contenir les bruits et les odeurs de cuisine. Si vous ne souhaitez pas que tout le monde puisse deviner le contenu de votre menu dès l’entrée de votre maison, la cuisine fermée est appropriée. Les murs entourant la pièce permettent en effet de contenir les odeurs de cuisson dans un seul et même volume. D’autre part, ils contribuent à atténuer les divers bruits générés pendant la préparation des repas ou causés par l’électroménager. 
     
  • La cuisine fermée vous laisse davantage de possibilités en termes de style. Contrairement à la cuisine ouverte ou semi-ouverte qui se doivent d’être harmonisée avec le reste de votre intérieur, la cuisine fermée n’est pas concernée par ce souci. Vous pouvez alors laisser libre court à votre créativité et opter pour une décoration singulière. 

Zoom sur les inconvénients de la cuisine fermée

  • La cuisine fermée est souvent moins lumineuse. Même dotée d’un nombre d’ouvertures suffisant, la cuisine est toujours moins lumineuse lorsqu’elle est fermée que lorsqu’elle est ouverte. Aussi, pour pallier cette lacune, il convient de sélectionner les bons luminaires. 

Bon à savoir : pour accroître la luminosité naturelle de votre cuisine fermée, vous pouvez choisir d’installer une verrière. En plus d’ouvrir l’espace et de lui donner une touche design, celle-ci vous fait profiter des avantages de la cuisine ouverte sans ses inconvénients. 
 

  • La cuisine fermée dispose d’une ventilation naturelle moins efficace. Comme tout espace clos, il faut impérativement veiller à la bonne ventilation de sa cuisine fermée. En effet, dans le cas contraire, l’humidité et les dépôts de graisse peuvent s’accumuler et créer des problèmes conséquents. 
     
  • La cuisine fermée est moins conviviale. Contrairement à la cuisine ouverte, elle ne vous permet pas de pouvoir échanger avec vos convives tout en cuisinant. Néanmoins, cet inconvénient peut être balayé si vous décidez d’y aménager un coin repas ! 
Besoin d’un spécialiste pour rénover votre cuisine ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.