Mise en place d un système de ventilation mécanique contrôlée à Fontaine

Qu’elle soit mécanique ou naturelle, une très bonne ventilation se révèle incontournable au cœur d une habitation. Il n’est pas inconcevable que vous ayez quelques doutes sur ce qu’il faut envisager dans l’optique de l’installation d une ventilation à Fontaine.

Comment pouvez-vous aérer son domicile ? Les extracteurs d’air

Il faut signaler que les extracteurs d'air doivent la plupart du temps être installés dans des zones humides (salles d’eau ou waters). Ce sont des solutions différentes de la VMC, car elles ne servent finalement qu’à extraire un surplus d’humidité ou de mauvaises odeurs dans une seule pièce. L’extraction permanente vous permet d'améliorer formellement la qualité de l'air dans votre refuge. Un détail qui vous intéressera lors de l’installation d une ventilation à Fontaine : pour marcher, les extracteurs utilisent l'électricité.

Deuxième choix : la VMC simple flux

La VMC-simple flux va exploiter pleinement l'air vicié situé à l'extérieur de votre environnement. Par quelle façon ? Au moyen d'une bouche d'extraction. L'air neuf pénètre aussi dans votre logis en se servant des entrées d'air. Celles-ci se situent au niveau des fenêtres ou portes. Les bouches sont situées dans les pièces qualifiées d’"humides" (cuisine, salle de bain, toilettes) et les entrées d’air dans les pièces "sèches" (chambre, salon, bureau). Si vous possédez une maison, il est probablement opportun de sélectionner cette technique lors de votre installation d une ventilation à Fontaine. Effectivement, il implique d’aménager des circuits de gaines. Elles apparaissent connectées à un caisson qu'on place régulièrement dans les combles.

VMC simple flux hygroréglable ou autoréglable ?

Bien qu'elles semblent identiques, il faut prendre garde à ne pas confondre les VMC simple flux hygroréglables et "auto-réglables". Les premières vont réguler le débit d'air selon le taux d'humidité. Par contre, les suivantes amènent un débit constant. La VMC hygroréglable est définitivement un mécanisme intelligent qui agit en fonction de l’occupation des logements et du besoin. Vous devriez privilégier ce mode si vous réfléchissez à l’installation d une ventilation à Fontaine, pour constater un meilleur confort tout en maîtrisant vos factures énergétiques. Dans le domaine, on voit deux sortes de VMC hygroréglables. La première est en fait l'hygro-A. Dans cette circonstance, il n’y a que les bouches qui sont hygroréglables. Du côté de la VMC hygro B, les bouches et entrées d’air sont hygro-réglables.

Une combinaison plus écologique : la VMC double flux

Comme son appellation le laisse deviner, la VMC-double flux est composée de 2 flux : un d’insufflation et un d’extraction. Les flux sont connectés par plusieurs gaines à un caisson qui détient un échangeur thermique. Avant de se voir renvoyé en dehors du bâtiment, l’air "vicié" cède sa chaleur à l’air neuf. Grâce à cette méthode, l’air insufflé dans votre lieu de vie est positionné à des températures semblables à celles de la maison. Un détail qui a son importance lors de l’installation d une ventilation à Fontaine.

En hiver, ces ensembles permettent d’accomplir de belles économies de chauffage.

Vous l'aurez perçu, avec une VMC double-flux, il n’est pas véritablement exigé d’avoir des grilles d’aération. Objectivement, l’air propre va être intercepté par une entrée mécanique unique. C'est en conséquence un choix adéquat. Malgré tout, retenez que la mise en place reste assez délicate pour des raisons logiques : pas mal de gaines sont demandées, sans omettre bien entendu les travaux sur les murs à destination des sorties/entrées d'air.