Rénovation de maison, quels sont les travaux de second œuvre ?

Temps de lecture : 3 min

Rénovation de maison, les travaux de second œuvre

En rénovation de maison, il existe différentes phases de travaux. Les deux principales sont le gros œuvre et le second œuvre. Ces deux étapes, pourtant bien, distinctes sont souvent confondues. Si l’on sait généralement en quoi consistent les travaux de gros œuvre, le second œuvre demeure assez flou dans les esprits. Dans cet article, nos spécialistes vous expliquent en quoi consistent ces travaux. Qu’englobent-ils ? Quels sont les délais de réalisation ? Combien coûtent-ils ? On vous dit tout !

Quels sont les corps de métiers qui interviennent pour les travaux de second œuvre ?

Comme vous avez pu le constater, les travaux de second œuvre sont variés. Les corps de métier pouvant intervenir sont par conséquent nombreux. On trouve bien entendu :

  • les plombiers,
  • les chauffagistes,
  • les électriciens,
  • les carreleurs,
  • les façadiers,
  • les peintres,
  • les plaquistes, etc.

Zoom sur les travaux de second œuvre

Sur un chantier de construction ou de rénovation de maison, les travaux de second œuvre concernent toutes les opérations qui doivent être menées successivement au gros œuvre. Contrairement à ce dernier, le second œuvre ne concerne pas les travaux qui contribuent à la solidité ou à la structure du bâti.

Lorsque l’on parle de travaux de second œuvre, il s’agit davantage de réalisations liées au confort de vie dans l’habitat. Autre différence notable par rapport aux travaux de gros œuvre, le second œuvre n’est pas conçu pour durer une éternité. On estime qu’une rénovation du second œuvre est à prévoir tous les 10 ans environ.

Afin de vous donner un aperçu plus concret des travaux de second œuvre, découvrez quelques exemples de types de chantiers appartenant à cette catégorie.

 

Les travaux d’isolation thermique

De plus en plus prisés des particuliers, les travaux d’isolation thermique sont également encouragés par l’État par le biais de nombreuses subventions. Permettant d’accroître le confort des occupants été comme hiver, une meilleure isolation thermique revêt le gros avantage de générer de significatives économies d’énergie.

Avant 1974, aucune réglementation thermique n’était obligatoire et par conséquent, les logements construits avant cette date nécessitent pour la plupart ce type de travaux de second œuvre. Selon les besoins et l’état de la maison, il peut s’agir d’une réfection de :

  • l’isolation des murs,
  • l'isolation de la toiture,
  • l'isolation des planchers,
  • ou encore du remplacement des anciennes menuiseries (fenêtres et porte d’entrée) laissant passer l’air et l’humidité à l’intérieur.
Des travaux de rénovation ?
renovation de maison et travaux de second oeuvre démolition cloison
Dans ce projet signé La Maison Saint-Gobain, la cloison entre le couloir et le salon a été supprimée pour ouvrir les espaces.

La création ou la démolition de cloisons intérieures

Vous désirez modifier l’agencement de votre maison ? Pour cela, vous pouvez choisir de faire élever une ou plusieurs cloisons ou bien d’en démolir. C’est d’ailleurs plus souvent la seconde option qui est privilégiée par les propriétaires qui veulent généralement agrandir visuellement l’espace. Néanmoins, le cloisonnement peut s’avérer être une solution avantageuse dans certains cas. On peut notamment y avoir recours pour séparer sa cuisine de son salon, ou encore créer une pièce supplémentaire. Nous avons rencontré les deux cas de figure (cloisonnement et décloisonnement) dans ce projet de rénovation d'appartement de 56 m2 situé à Clichy, en région parisienne (c.f. photos ci-dessus).

 

Les travaux de remise aux normes électriques

L'électricité est indispensable à chacun de nos foyers. Il suffit d’avoir une coupure pour s’apercevoir à quel point elle nous est précieuse. Néanmoins, l’installation électrique peut présenter un danger lorsqu’elle est vétuste, c'est pourquoi il est impératif de la mettre aux normes. Ce type de travaux entrant dans la catégorie du second œuvre vous permettra en outre de faire des économies sur votre facture d’électricité.

 

Les travaux de plomberie

Vous souhaitez créer une nouvelle salle de bain ou bien remettre aux normes votre ancienne plomberie ? Ce type de travaux entre dans la catégorie du second œuvre. Notez que les travaux de plomberie regroupent à la fois la plomberie sanitaire (salle de bains et WC) mais aussi la zinguerie et le chauffage central.

 

Les travaux de ventilation

On néglige bien trop souvent la ventilation dans une maison. Pourtant, on estime que l’air intérieur est en moyenne 8 fois plus pollué que l’air extérieur. Pour respirer un air sain, il est par conséquent indispensable de veiller à bien aérer son logement. Les travaux de ventilation entrant dans la catégorie du second œuvre, concernent généralement l’installation d’une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) dont il existe plusieurs technologies.

 

L’installation de la climatisation

De plus en plus de particuliers décident de faire installer une climatisation chez eux. Gage de confort en été, elle a beaucoup évolué et propose aujourd’hui toutes sortes de systèmes plus respectueux de l’environnement et économes en énergie.

Trouver le bon pro pour vos travaux ?

Quels délais pour des travaux de second œuvre ?

Lorsque l’on démarre un chantier de rénovation, les délais sont fréquemment une des préoccupations majeures des propriétaires. En effet, les retards de chantiers peuvent non seulement créer un inconfort chez soi dû aux nuisances des travaux, mais peuvent aussi engendrer des coûts supplémentaires. Selon les besoins et la nature des travaux, la durée moyenne des opérations peut varier. Il faut donc les considérer au cas par cas.

 

Quels délais pour la rénovation d’une installation électrique ?

Pour ce type de travaux, tout dépend de ce que vous souhaitez. En effet, dans le cadre d’une rénovation, vous pouvez soit opter pour une rénovation en apparent (installation des circuits et des composants électriques visibles en surface), soit une rénovation en encastrée.

Dans la première des configurations, pour un logement d’une surface d’environ 120 mètres carrés, il faut prévoir approximativement entre une semaine et une semaine et demie de travaux.

Dans la deuxième configuration, la durée des travaux est un peu plus longue. Si l’on prend la même surface de maison, il faut prévoir en moyenne entre deux et trois semaines de travaux.

Quels délais pour la rénovation du système de chauffage ?

Pour la rénovation de votre système de chauffage, tout dépend également de votre installation. Si l’on ne compte pas le temps lié au démontage des éléments existants, il faut prévoir entre une semaine et 10 jours pour la pose et la mise en service d’un chauffage central individuel au gaz, au fioul ou au bois.

La pose d’un chauffage électrique est beaucoup plus rapide : comptez en moyenne 3 jours. Si vous souhaitez vous équiper d’un insert, la durée moyenne du chantier n’excède que rarement une journée.

 

Quels délais pour le remplacement d’une fenêtre ?

Comme dans la grande majorité des travaux de rénovation, la durée des travaux va dépendre de l’état des menuiseries actuelles et de la nature de l’opération. Ainsi, on estime qu’il faut s’attendre en moyenne à une durée comprise entre 2 à 4 heures par fenêtre.

Pour une rénovation totale avec dépose de l’ancienne structure, en fonction de l’état de la maçonnerie, prévoyez au minimum une demi-journée de travaux.

 

Quels délais pour des travaux d’isolation thermique ?

Si vous optez pour une ITE (isolation thermique par l’extérieur), il faut prévoir entre 2 et 3 semaines de travaux pour une maison d’une surface d’environ 120 mètres carrés.

Quels coûts pour des travaux de second œuvre ?

Selon la nature et l’envergure de vos travaux de rénovation, les coûts peuvent fluctuer tantôt à la hausse, tantôt à la baisse. Pour y voir plus clair, voici un aperçu des prix par type de travaux. Si vous souhaitez réaliser une estimation plus précise en fonction de vos besoins, vous pouvez utiliser notre outil de chiffrage gratuit disponible ici.

  • Prix d’une isolation thermique : Si vous choisissez une ITE (isolation thermique par l’extérieur), prévoyez un coût moyen compris entre 180 et 220 euros par mètre carré. Pour une ITI (isolation thermique par l’intérieur), les devis oscillent généralement entre 80 et 130 euros du mètre carré.

  • Prix de la pose d’une cloison sèche : Pour la pose d’une cloison sèche, il faut compter environ 25 euros par mètre carré. La cloison en verre est beaucoup plus onéreuse : prévoir entre 80 et 120 euros du mètre carré.

  • Prix des travaux d’électricité et de plomberie : Pour une rénovation du circuit électrique, prévoyez entre 70 et 110 euros par mètre carré. Comptez un budget minimal de 4 000 euros pour une une rénovation totale de plomberie

  • Prix de l’installation d’un système de chauffage et de climatisation : Pour l’installation d’un système de chauffage, l’écart de prix est assez important, car cela dépendra des modèles et de la technologie. Prévoyez un budget minimal de 1 500 euros (main d'oeuvre uniquement). Pour ce qui est de la climatisation, la dépense moyenne pour l'installation d'une clim réversible est comprise entre 3 500 et 7 000 euros.

  • Prix pour l’installation d’une VMC : Pour l’achat et la pose d’une VMC double flux, le budget moyen se situe entre 1 600 et 3 500 euros. 

Besoin d’un professionnel de confiance pour vos travaux ?

Lancez-vous avec La Maison Saint-Gobain !

Pour trouver le professionnel ou l’entreprise adaptée à votre projet de rénovation, découvrez notre service gratuit de mise en relation. Estimez gratuitement votre projet en quelques clics, simulez le montant de vos aides dans le cas de travaux de rénovation énergétique et entrez rapidement en contact avec nos entreprises et professionnels partenaires.