Les aides pour la rénovation énergétique d’Action Logement

  • Article
  • Rénovation énergétique
  • Démarches gestion de chantier

Temps de lecture : 3 min

Anciennement connu sous le nom du 1% patronal ou 1% logement, Action Logement regroupe un ensemble de dispositifs permettant aux locataires et propriétaires de bénéficier de plusieurs aides, prêts et subventions. Le point sur le dispositif dans le cadre des travaux de rénovation énergétique.

Les aides d’Action logement pour la rénovation énergétique

Action Logement : des aides qui concernent un large public

On pense à tort qu’Action Logement est réservé aux seuls salariés. Cet acteur s’adresse également aux demandeurs d’emploi, aux saisonniers, aux jeunes de moins de 30 ans salariés ou demandeurs d’emploi, aux personnes handicapées, aux étudiants boursiers, aux bailleurs et aux propriétaires.

L’objectif d’Action Logement est double :

  • Accompagner la mobilité professionnelle et résidentielle des salariés ;
  • Financer et construire des logements sociaux et intermédiaires ou faciliter leur rénovation.
Action Logement s’adresse ainsi tout particulièrement aux jeunes actifs, aux personnes en situation de mobilité, aux salariés dits précaires, et à celles et ceux ayant dû faire face à une baisse importante de revenus.
À quelles aides financières êtes-vous éligible ?
Avec plus de 2000 aides mises à jour chaque mois, notre outil vous apporte une réponse personnalisée. Faites la simulation et découvrez toutes vos opportunités de financement.

Les différentes aides pour la rénovation énergétique proposées par Action Logement

Les différents dispositifs d’Action Logement couvrent tous les besoins d’un particulier en mal de logement : trouver un bien immobilier, financer l’acquisition d’un logement, agrandir son logement, améliorer les performances énergétiques du logement, adapter son logement à un handicap ou encore remettre en état une copropriété délabrée. Nous nous intéressons ici plus particulièrement à un pan de leur action : les différentes aides dédiées aux travaux de rénovation énergétique.


La subvention d’Action Logement pour la rénovation énergétique

L’aide Action Logement permet de financer 100% du montant des travaux de rénovation énergétique dans la limite de 20 000 €, sauf dans le cas où elle est cumulée avec MaPrimeRénov’. Dans ce cas, le plafond de 90% pour les très précaires et 75% pour les précaires s’applique et vient diminuer le montant de l’aide MaPrimeRénov’. Sachez que si l’aide n’est pas suffisante pour couvrir le montant des travaux, un prêt complémentaire à 1% sur 20 ans peut être accordé à concurrence de 30 000 €.

La subvention à la rénovation énergétique est soumise à plusieurs conditions :

  • L’aide s’adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs. Dans les deux cas, l’occupant du logement doit avoir des revenus inférieurs aux plafonds de ressources des ménages à revenus modestes et être salarié ou retraité des secteurs privé ou agricole.

  • Le propriétaire occupant peut bénéficier d’une aide allant jusqu’à 20 000 euros.

  • Le propriétaire bailleur peut bénéficier d’une aide allant jusqu’à 15 000 euros.

  • L’aide doit financer un logement situé en zone B2, C ou dans une ville du programme Action cœur de ville.

  • Le logement doit être la résidence principale de l’occupant (le propriétaire lui-même ou le locataire).

  • Les travaux de rénovation doivent porter sur l’isolation thermique (murs, planchers, combles), le changement de la solution de chauffage, ou encore la pose d’un système de chauffage ou d’eau chaude utilisant une source d’énergie renouvelable. 


Bon à savoir : cette aide prendra en priorité en charge les travaux d’isolation. Si le logement n’a pas besoin de ce type de travaux, l’aide pourra alors être demandée pour le remplacement des solutions de chauffage, et la pose des équipements de chauffage ou d’eau chaude utilisant une source d’énergie renouvelable. 

Enfin, pour bénéficier de l’aide, les demandeurs doivent être accompagnés d’un assistant à maîtrise d’ouvrage qui se chargera de réaliser une étude technique et financière du projet de travaux, définira si elle est recevable et les assistera dans le choix du professionnel RGE et le suivi des travaux.


Le prêt travaux à taux réduit « Amélioration de la performance énergétique »

Le prêt à taux réduit proposé par Action Logement s’adresse aux propriétaires souhaitant réaliser des travaux d’économie d’énergie pour leur résidence principale. C’est un prêt à taux fixe (égal aux taux de livret A affiché au 31 décembre de l’année N-1 et plafonné à un taux de 1%), d’une hauteur maximale de 10 000 euros. Ce prêt a une durée libre qui ne doit cependant pas dépasser les 10 ans.

Pour en bénéficier, le propriétaire doit répondre à plusieurs exigences : 

  • Être salarié(e) dans le privé (non agricole) d’une entreprise comptant 10 salariés ou plus.

  • Le logement doit être la résidence principale du propriétaire ou celle de son locataire.

  • Le logement doit également être situé en métropole ou dans les DROM

  • Les travaux doivent répondre aux conditions requises dans le cadre de l’éco-prêt à taux zéro. 


Les solutions d’Action Logement pour rénover les logements ne s’arrêtent pas aux seuls travaux de rénovation énergétique. Pour en savoir davantage sur les autres dispositifs, vous pouvez vous rendre sur le site d’Action Logement.

Travaux de rénovation en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.