Tout savoir sur la rénovation d'un appartement

Rénovation d’appartement : nos conseils

Lorsque l’on rénove son appartement, l’idée est généralement de gagner en espace et en confort, tout en faisant avec les obligations liées à la copropriété. Règlementation et démarches, erreurs à éviter, astuces gain de place, conseils spécifiques par type d’appartement…

Nos experts vous aident à préparer votre rénovation d’appartement à travers des articles conseils ciblés.

Voir plus
Besoin d’un spécialiste pour la rénovation de votre appartement ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Tout sur la rénovation d’appartement

Votre appartement n’est plus à votre goût ? Vous payez trop cher vos factures de chauffage en hiver ? Vous souffrez de la chaleur en été ? Vous manquez de confort ? Certains éléments commencent à se détériorer ? Tous ces facteurs peuvent vous motiver à entreprendre une rénovation de votre intérieur. Si ce type de chantier effraie bien souvent les propriétaires du fait de leur durée, des contraintes ou bien encore de leur coût, certaines opérations simples suffisent parfois à moderniser et à rendre plus économe un appartement ou une maison. Permettant d’améliorer votre confort de vie au quotidien, la rénovation d’appartement vous permet par ailleurs de bénéficier d’une plus-value de votre bien immobilier qui peut s’avérer intéressante si vous souhaitez le mettre à la location ou à la vente. En outre, une rénovation bien pensée doit être perçue comme un investissement au regard des économies qu’elle peut générer notamment sur le plan énergétique. Nos experts vous conseillent afin de faire les bons choix et vous éclairent sur les contraintes à connaître avant de commencer les travaux dans votre logement. 

 

Rénovation d’appartement : l’importance de la préparation 

Lorsque que l’on décide d’entreprendre des travaux de rénovation dans son appartement, quelle qu’en soit leur nature, il est capital dans un premier temps de réfléchir à son projet afin d’évaluer ses besoins et les opérations à effectuer en priorité. Face à un tel chantier, il n’est pourtant pas toujours aisé de savoir par où commencer et comment s’y préparer. 

Anticipation et préparation : les maîtres mots d’une rénovation réussie 

Bien souvent, les travaux de rénovation sont assimilés à une rénovation esthétique de son appartement notamment avec un aménagement et un agencement repensés, une décoration modernisée ou bien encore un rafraichissement des murs et des sols. Pourtant, la rénovation peut également concerner des opérations qui ne sont pas toujours visibles à l’oeil nu. Il peut s’agir par exemple de la remise aux normes de l’électricité et de la plomberie, de l’amélioration de l’isolation ou bien encore du changement du système de chauffage et du remplacement des fenêtres pour une rénovation énergétique. Ce type de travaux bien que peu visibles est très important et doit être priorisé par rapport à d’autres au caractère moins urgent. Aussi, il est conseillé de bien connaître son bien immobilier et ses faiblesses afin d’anticiper ce type de réalisation. 

Une fois l’aperçu de vos travaux de rénovation urgents mis en évidence, vous devez vous pencher sur la question souvent épineuse du budget. Si cette enveloppe ne peut être précise au centime près, vous ne pouvez démarrer le chantier sans en avoir au moins une fourchette approximative. Pour la définir, vous pouvez y parvenir seul mais l’aide de professionnels du bâtiment peut vous y aider. Un architecte pourra notamment vous faire quelques propositions chiffrées en adéquation avec vos besoins. N’hésitez pas en parallèle à demander la réalisation de plusieurs devis afin d’avoir un aperçu concret des offres qui peuvent vous être soumises. Dans cet optique, certains décident de faire appel à une seule et même entreprise afin d’avoir une proposition globale tous corps de métiers confondus. 

Lorsque le budget a été établi, la planification des travaux peut commencer et votre projet devenir par la même enfin concret ! Selon l’ampleur de vos travaux de rénovation, une priorisation s’impose. Le gros oeuvre en premier, le second oeuvre en deuxième et enfin l’aménagement et l’agencement en dernier. Sachez qu’un maître d’oeuvre peut se charger de piloter lui même vos travaux et d’orchestrer les différents professionnels et intervenants sur votre chantier. 

Rénovation d’appartement : anticiper les contraintes 

Rénover son logement c’est également prendre en compte les contraintes qui peuvent nous pousser à revoir notre projet initial. Si la rénovation de maison est elle même soumise à certaines contraintes, c’est encore davantage le cas d’un appartement car la vie se fait en copropriété. 

Prendre en compte le règlement de copropriété 

Vivre en appartement c’est aussi accepter de prendre en considération l’avis collectif et c’est pour cela qu’avant de commencer vos travaux, vous devez impérativement vous référer au règlement de copropriété. Notez qu’hormis l’aménagement et certains petits travaux intérieurs qui peuvent être effectués en toute liberté et sans aucune demande d’autorisation, la rénovation qui touche la structure, l’esthétique du bâtiment ou les espaces collectifs (destruction d’un mur porteur, ouverture d’une trémie, remplacement du système de chauffage lorsque celui-ci est collectif, remplacement des fenêtres etc.), nécessite quant à elle l’autorisation de la copropriété. Pour ce type de réalisations touchant les espaces collectifs, vous devez demander la réunion d’une assemblée générale afin d’obtenir, grâce à un vote,  l’aval à des autres propriétaires de l’immeuble. 

N’hésitez pas à solliciter l’aide votre syndic dans vos démarches. En effet, il n’est pas toujours simple de distinguer les parties communes des parties privées (les gouttières, les colonnes et canalisations qui transportent les eaux usées ou encore la façade de l’immeuble sont considérés comme appartenant aux parties communes). 

 

Prendre en compte les nuisances sonores et la durée des travaux 

Si l’on se focalise généralement sur l’avancée de ses travaux, l’on a trop tendance à oublier les contraintes pratiques qui concernent notamment les nuisances sonores et la durée des travaux. 

Pour ce qui est des nuisances sonores, il est fortement recommandé d’avertir vos voisins à l’avance des éventuels désagréments qu’ils pourraient subir. Cette simple précaution vous évitera bien des tourments durant vos travaux et vous permettra d’entretenir de bonnes relations de voisinage. 

En ce qui concerne la durée des travaux, il est primordial pour pouvoir vous organiser que vous en ayez une idée plus ou moins précise. Renseignez-vous à l’avance auprès de l’entreprise responsable du chantier ou bien des différents professionnels en charge afin d’en connaître la durée. Sachez par ailleurs que sur vos devis, vous devez avoir la mention de la date de livraison des travaux. Selon l’ampleur et la nature de la rénovation, il peut être nécessaire de prendre vos dispositions pour vous loger ailleurs. 

Rénovation d’appartement : quelles aides financières ? 

L’une des principales raisons pour laquelle beaucoup craignent d’entreprendre des travaux de rénovation est le coût souvent important de ce type de réalisation. Néanmoins, si le budget s’avère généralement conséquent, celui-ci peut être perçu comme un réel investissement selon la nature des travaux effectués. C’est notamment le cas pour une rénovation énergétique par exemple. Si vous choisissez de refaire votre isolation, de remettre aux normes votre électricité et / ou votre plomberie ou que vous remplacez vos anciennes fenêtres par des fenêtres plus isolantes, vous en ressentirez non seulement un confort accru mais vous constaterez de surcroît une réduction de votre facture énergétique. Par ailleurs, il existe des aides financières accessibles sous conditions afin de vous aider à concrétiser votre projet de rénovation au sein de votre logement. 

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Dans le cadre d’une rénovation énergétique, vous pouvez être éligible à cette subvention de l’Etat. Celle-ci s’adresse aux particuliers sous conditions de revenus et ne concerne qu’une certaine catégorie de travaux. Le crédit d’impôt est plafonné à 2400 euros pour une personne seule et 4800 euros pour un couple. 

L’éco-prêt à taux zéro

Aussi appelée éco-PTZ, cette aide s’adresse aux propriétaires dont l’ambition est la réalisation de travaux de rénovation énergétique au sein de leur logement principal. Elle est plafonnée à 30 000 euros. En copropriété, cette aide peut en outre concerner le financement de travaux dans les parties communes de l’immeuble si ceux-ci ont pour objectif une meilleure performance énergétique du bâtiment. 

Les aides de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat)

L’Agence nationale de l’Habitat délivre elle aussi des aides pour rénover son appartement. Avec le programme “Habiter mieux en copropriété”, ces subventions peuvent également concerner les parties communes d’un immeuble s’il s’agit d’une rénovation énergétique. Cet organisme peut ainsi vous aider à financer vos travaux à hauteur de 25% HT de leur montant total et plafonné à 3930 euros par logement.