Pose de fenêtre à Suresnes

Le montant de la facture du remplacement de vos vitrages dépendra notamment de la nature des vitres, des matériaux sélectionnés ainsi que du type de pose. La nature de la réparation sera l’élément critique de détermination du prix, si c’est ce type de prestation que vous recherchez.

Pose de fenêtre à Suresnes : un tarif qui dépend grandement du matériau choisi

Le PVC est un type de plastique. Afin de poser une fenêtre composée de PVC, comptez environ 465 € TTC pièce. Le bois est naturellement réputé comme étant un peu plus noble, et donc plus onéreux : Environ 535 € TTC pièce. Ce tarif est de nouveau modifié lorsqu’il s’agit d’une fenêtre en aluminium, il peut alors monter jusqu’à 680 euros pour chacune des fenêtres. Quand ces deux dernières matières (bois et métal) composent le cadre de la fenêtre ensemble, on comptera autour de 1205 € TTC.

Type de vitrage et tarif

Le montant du devis d’une pose de vitre variera grandement en fonction du type du vitrage. Notamment, les vitrages doubles peuvent présenter des caractéristiques techniques dédiées : Une vitre double à propriété acoustique ou de sécurité typiquement, pourra monter jusqu’à 200 euros (toutes taxes comprises) l’unité.

Quelle méthode de pose pour quel projet à Suresnes?

Il faut absolument s’assurer d’étudier les différentes contraintes avant le début de l’installation. Ces contraintes dépendent de la configuration préexistante, ou des souhaits du client.

La pose en applique

S’il s’avère qu’un revêtement isolant interne est posé, la pose en applique (cela signifie à l’intérieur de l’appartement) a de grandes chances d’être la pose la plus intelligente. Cela fait que l’on équilibre le dépassement de la menuiserie grâce à un revêtement qui isole. Dans le cadre d’une réparation, quand on prévoit une isolation, ce type de pose sera adapté.

La pose en feuillure

Il est parfois nécessaire de faire une feuillure pour pouvoir emboiter la fenêtre à l’intérieur de la structure du bâtiment. Cette méthode de pose existe en rénovation, mais aussi en nouvelle construction. Ce type de pose de fenêtre sera souvent utilisé pour les vieilles bâtisses, ayant des murs larges. A noter que pour un bâtiment déjà existant, il pourra dans certaines situations être indispensable d’agrandir la feuillure, ce qui entraînera des coûts en plus.

La pose en rénovation partielle

On utilisera ce genre de pose lorsque le dormant d’origine est en bon état et qu’il ne nécessite pas un remplacement. Les nouveaux vitrages vont par conséquent être installés sur le cadre des vieux. Par conséquent, la structure devra être stable et dépoussiéré. Une installation en rénovation partielle vous permettra notamment de substituer un double vitrage à un simple. Entre autres, il sera envisageable de mettre un double vitrage. A noter toutefois qu’il sera indispensable de s’assurer que les gonds soient aptes à supporter ce vitrage.

La pose en tunnel

Ce mode de pose signifie : placer la fenêtre directement dans l’épaisseur du mur. Les bâtiments anciens seront très adaptés pour ce type de pose, de par leurs structures larges.