Pose de fenêtre à Saint-Herblain

Le coût des travaux sur vos vitrages dépendra entre autres des spécificités de la vitre, des matériaux employés mais aussi du genre de pose. En ce qui concerne les réparations, le budget sera fonction principalement des travaux à faire.

L’importance du type de matériau pour le tarif des poses de fenêtre à Saint-Herblain

Le PVC est un matériau plastique. Afin de remplacer une fenêtre avec ce dernier, comptez autour de 465 € (toutes taxes comprises) pièce. Le bois est souvent réputé comme étant légèrement plus noble, et par conséquent plus cher : Environ 535 € par fenêtre. Dans le cas d’un changement d’une fenêtre en aluminium, le coût moyen s’élèvera 680 € l’unité. Enfin, quand on parle d’une pose de fenêtre fabriquée en bois et en aluminium, envisagez un budget d’approximativement 1205 euros TTC unité.

Type de vitrage et coût

Le montant de la facture d’un vitrage double sans propriété particulière montera jusqu’à 120 € TTC pour chacune des vitres. Les doubles vitrages peuvent aussi être munis de caractéristiques techniques spécifiques : Une vitre acoustique ou de sécurité typiquement, montera jusque 200 € (toutes taxes comprises) par vitre. Si jamais vous avez l’intention de choisir une vitre à triple vitrage, pensez à mettre de côté une enveloppe de 190 euros pour chacune des vitres.

Sélectionner sa méthode de pose en fonction de son projet à Saint-Herblain

Il est nécessaire de considérer les potentiels problèmes avant de monter la pose de fenêtre. Ces contraintes dépendront de la forme du mur, ou de ce que souhaite le client. Contactez un professionnel pour une évaluation pertinente.

La pose en applique

Dans le cas où une isolation intérieure est présente, la pose en applique (à l’intérieur) est probablement la plus intelligente. Cela permet d’équilibrer le débord de la structure du bâtiment grâce à un doublage qui isole. On sait également envisager cette méthode lors d’une réparation si la maçonnerie est dénudée et qu’une isolation est envisagée.

La pose en feuillure

Tant utilisée pour de nouveaux bâtiments que dans le cadre d’une rénovation, la pose en feuillure est un procédé qui consiste à encastrer la vitre dans le bâti. Cette technique de pose va être majoritairement choisie dans les bâtiments anciens, disposant de murs épais. Notez que pour une maison préexistante, il est parfois obligatoire d’élargir la feuillure, ce qui va entraîner des travaux et des coûts supplémentaires.

La pose en rénovation partielle

Si l’encadrure du vitrage est en état décent, on va poser en rénovation partielle. Le cadre des vieilles fenêtres devient ainsi la structure des fenêtres neuves. Le cadre existant doit ainsi être en état. Cette pose peut permettre de changer vos fenêtres. Par exemple, il est possible de mettre un double vitrage à la place d’un simple. A noter toutefois qu’il va être primordial de s’assurer que les gonds soient capables de soutenir ce vitrage.

La pose en tunnel

Ce mode de pose consiste à placer la fenêtre à l’intérieur du mur. Tout comme la pose en feuillure, cette pose est particulièrement bien pour les vieux bâtis faits de pierres ou avec des colombages.