Pose de fenêtre à Le Plessis-Trévise

De nombreux éléments vont avoir un impact sur le tarif des travaux sur vos fenêtres : Matériaux, type de vitrage, méthode de pose... La nature de la réparation est l’élément critique de détermination du prix, si c’est ce genre de prestation que vous préparez.

Pose de fenêtre à Le Plessis-Trévise : un tarif en fonction des matières utilisées

Lorsqu’il s’agit d’un changement d’une fenêtre en PVC, prévoyez environ un montant de 465 euros TTC pièce. Dans le cas d’une fenêtre faite en bois, le prix sera légèrement plus élevé, prévoyez autour de 535 euros TTC pièce. Ce prix est encore augmenté dans le cas d’une fenêtre en métal. Il atteindra alors jusqu’à 680 € TTC pièce. Lorsque les 2 derniers matériaux (bois et aluminium) composent la fenêtre ensemble, on compte autour de 1205 euros TTC pièce.

Type de vitrage et prix

Le montant de la facture d’un double vitrage sans propriété spécifique pourra monter jusqu’à 120 € TTC pièce. Les vitrages peuvent aussi posséder des propriétés techniques particulières : Un vitrage acoustique ou sécuritaire par exemple, coûtera jusqu’à près de 200 euros (toutes taxes comprises). Pour un triple vitrage, pensez à épargner un budget d’à peu près 190 € l’unité.

Comment bien sélectionner son genre de pose en fonction de son projet à Le Plessis-Trévise

Quand on travaille sur des chantiers de construction neuve, ainsi que de certaines rénovations, les cadres se posent de manières différentes selon l’organisation générale de l’emplacement de la fenêtre. Dans tous les cas, l’appel à une entreprise est primordial.

La pose en applique

Dans le cas où une isolation interne est présente (ou encore est envisagée), la pose en applique (interne) est très probablement la plus logique. Cela permet d’équilibrer le dépassement de la menuiserie avec un doublage qui isole. Pour une rénovation, quand une isolation est planifiée, ce type de pose sera pertinent.

La pose en feuillure

Il arrive qu’il soit intéressant de faire une feuillure pour pouvoir emboiter la vitre dans la structure de la maison. Cette méthode de pose se trouve en réparation, mais également en neuf. Les gros murs des vieux bâtiments sont parfaits pour Ce procédé de pose. Notez que dans le cas d’une maison préexistante, il pourra dans certaines situations être indispensable d’élargir la feuillure.

La pose en rénovation partielle

Si la structure de l’encadrure est dans un bon état, on va poser en rénovation partielle. Les vitres neuves seront par conséquent mises sur la structure de celles d’avant. Le support existant doit être en état. Cette pose permettra de changer vos fenêtres. Par exemple, il est envisageable de mettre un double vitrage. A noter cependant qu’il sera indispensable de s’assurer que les gonds soient assez solides.

La pose en tunnel

On va ici utiliser l’épaisseur du mur pour supporter la fenêtre. Comme la pose en feuillure, cette méthode est bien dans le cadre de vieux murs constitués de roche ou à colombages.