Pose de fenêtre à Bordeaux

De multiples éléments font varier le coût des travaux sur les fenêtres de votre bâtiment : Matériaux utilisés, type de vitres, méthode de pose utilisée... La nature des travaux sera l’élément critique de détermination du prix, dans le cas où c’est ce genre de prestation que vous préparez.

Pose de fenêtre à Bordeaux : un coût en fonction des matériaux

Le PVC est un type de plastique. Pour remplacer une fenêtre avec PVC, prévoyez autour de 465 euros pièce. Dans le cas d’une fenêtre en bois, le montant de la facture sera légèrement plus élevé, comptez approximativement 535 euros pour chacune des fenêtres. Ce montant de facture est de nouveau réévalué quand on parle d’une fenêtre en aluminium, pour aller approximativement 680 € TTC l’unité. Finalement, lorsqu’on parle d’un remplacement de fenêtre faite d’un cadre de bois et d’aluminium, on doit prévoir un budget de grosso modo 1205 € TTC l’unité.

Zoom sur le tarif d’un changement de vitres

Le prix d’une pose de fenêtre peut changer de manière importante selon les caractéristiques du vitrage. Typiquement, pour un vitrage double possédant des propriétés acoustiques, il faudra compter 140 à 180 €..

Quelles poses pour quel type d’installation à Bordeaux?

Quand on travaille sur des chantiers de constructions neuves, ou de certains types de rénovations, les cadres se posent de manière différente en fonction de la situation globale de l’emplacement de la vitre. Appelez un professionnel pour une estimation adaptée.

La pose en applique

Lorsqu’une paroi isolante intérieure est présente, la pose en applique (à l’intérieur) a de grandes chances d’être la plus logique. Effectivement, la paroi isolante viendra alors équilibrer le relief de la menuiserie. Pour une réparation, si on prévoit une isolation, ce type de pose sera adapté.

La pose en feuillure

Tant utile sur des bâtiments neufs que dans des situations de rénovation, la pose en feuillure est une méthode qui consiste à encastrer le vitrage dans le bâti, à l’intérieur de la feuillure montée a priori. Les gros murs des vieux bâtiments se prêtent bien à Cette pose. Des travaux en plus seront peut-être envisagés dans la situation où il serait nécessaire d’élargir la feuillure préexistante. Cela risque d’arriver particulièrement dans le cadre de réparations.

La pose en rénovation partielle

Quand le dormant est dans un bon état, on posera en rénovation partielle. Les nouvelles fenêtres sont en conséquence posées sur la structure de celles d’avant. La structure existante doit être en bon état. Cette pose peut permettre de modifier vos fenêtres. Par exemple, il est envisageable de changer la catégorie du vitrage. A noter en revanche qu’il va être primordial de s’assurer que les gonds sont aptes à supporter ce vitrage.

La pose en tunnel

Il s’agit ici d’utiliser la largeur des murs comme support pour la fenêtre. Les bâtisses anciennes seront particulièrement propices à ce type de pose, grâce à leurs structures larges