Pose de fenêtre à Bondy

De multiples paramètres peuvent avoir un impact sur le prix des travaux sur vos fenêtres : Pièces utilisées, type de vitres, type de pose... La nature de la réparation est le critère majeur de détermination du prix, dans le cas où c’est effectivement une réparation que vous recherchez.

L’importance du choix du matériau sur le tarif d’une pose de fenêtre à Bondy

Dans le cadre d’un remplacement d’une fenêtre PVC, prévoyez environ un budget de 465 € pièce. Pour remplacer une fenêtre faite en bois, le prix sera légèrement plus élevé, prévoyez approximativement 535 € TTC. Dans le cas d’une pose d’une fenêtre constituée d’aluminium, le prix montera en moyenne autour de 680 euros unité. Lorsque ces 2 dernières matières (aluminium et bois) forment ensemble le cadre de la fenêtre, on va compter autour de 1205 euros unité.

Focus sur le prix d’un changement de type de vitrage

Si jamais votre choix se porte sur un double vitrage sans caractéristique spécifique, cela coûtera environ 80 à 120 euros (toutes taxes comprises) pour une vitre. Les vitrages doubles présentent parfois des caractéristiques spécifiques : Un double vitrage proposant des propriétés de sécurité ou acoustiques par exemple, pourra atteindre les 200 euros TTC l’unité. Dans le même genre de montant, avec 190 euros TTC l’unité, existent les vitres triple vitrages.

Quelles poses pour quels types de projets à Bondy?

Lorsque l’on parle de nouvelles constructions, ou de certaines rénovations, les menuiseries se posent différemment, cela dépend de l’organisation globale du chantier.

La pose en applique

Si un revêtement isolant à l’intérieur est installé, la pose en applique est probablement la solution la plus pertinente. On équilibre ainsi le relief de la structure du mur avec une couche qui isole. On saura aussi envisager ce type de pose lors d’une rénovation quand la maçonnerie est mise à nu et que l’installation d’une isolation est prévue.

La pose en feuillure

Parfois, il est indispensable de fabriquer une feuillure pour pouvoir emboiter le vitrage à l’intérieur de la structure du bâtiment. Cette technique de pose de fenêtre existera dans des situations de rénovation, mais aussi en neuf. Ce procédé de pose sera souvent choisi dans les maisons anciennes, qui disposent de murs épais. Notez que dans le cas d’un bâtiment préexistant, il peut parfois être nécessaire d’aménager la feuillure, ce qui va entraîner des coûts supplémentaires.

La pose en rénovation partielle

S’il s’avère que le dormant de l’encadrure est dans un état acceptable, on posera en rénovation partielle. Les vitrages neufs seront ainsi installés sur la structure de ceux d’avant. La structure existante devra donc être en état. Ce type de pose pourra permettre de changer vos vitres. Par exemple, vous serez en mesure de mettre un double vitrage à la place d’un simple. Si l’on parle d’une modification de catégorie de vitrage, il faut s’assurer de la fiabilité du cadre préexistant.

La pose en tunnel

Ce procédé de pose consiste à disposer la fenêtre à l’intérieur des murs. Les vieux bâtiments seront adaptés pour cette technique, grâce à leurs murs épais.