Pose de fenêtre à Aix-en-Provence

Plusieurs éléments influencent le coût des travaux sur les fenêtres de votre appartement ou maison : Matériaux, nature du vitrage, méthode de pose utilisée... En ce qui concerne la réparation, le montant dépendra principalement de la nature des travaux qu’il faudra effectuer.

Pose de fenêtre à Aix-en-Provence : un coût qui dépend du matériau choisi

Le PVC est un plastique. Afin de poser une fenêtre avec PVC, mettez de côté environ 465 € (toutes taxes comprises) unité. Le bois est souvent considéré comme étant légèrement plus noble, donc plus cher : Environ 535 €. Lors du remplacement d’une fenêtre constituée d’aluminium, le tarif monte en moyenne à environ 680 € TTC pour chacune des fenêtres. Lorsque les 2 derniers éléments (métal et bois) forment ensemble le cadre de la fenêtre, on va atteindre autour de 1205 € (toutes taxes comprises).

Type de vitrage et tarif

Le prix d’une fenêtre changera de façon importante en fonction du type du vitrage. Notamment, Si jamais votre choix se porte sur une vitre triple vitrage, pensez à mettre de côté un budget d’approximativement 190 euros pour chaque vitrage.

Bien choisir sa méthode de pose en fonction de son projet à Aix-en-Provence

Il faut absolument garder à l’esprit les potentiels problèmes avant le début du projet. Ces contraintes dépendront des configurations existantes et de ce que souhaitent les clients finaux.

La pose en applique

Quand une isolation intérieure est installée (ou bien planifiée), la pose en applique est sans nul doute la pose la plus intelligente. De fait, cette paroi isolante compense alors le débord de la structure du bâtiment. On sait de plus étudier ce processus de pose pour une rénovation si le mur est mis à nu et qu’une isolation est prévue.

La pose en feuillure

Aussi bien utilisée dans des bâtiments neufs qu’en cas de rénovation, la pose en feuillure est une technique qui consiste à encastrer la vitre à l’intérieur du bâti, à l’intérieur de la feuillure fabriquée au préalable. Ce genre de pose va être généralement choisi dans les bâtisses anciennes, qui disposent de murs larges. Gardez à l’esprit que dans le cas d’une rénovation, il est parfois nécessaire d’aménager la feuillure.

La pose en rénovation partielle

On utilise ce type de pose quand le dormant existant n’est pas en mauvais état et n’a pas besoin d’un remplacement. La structure des anciennes fenêtres devient également la structure des nouvelles. En conséquence, le cadre devra être solide et propre. Une pose en rénovation partielle vous permettra entre autres de remplacer un simple vitrage par un double. Notamment, vous serez en mesure de modifier le genre du vitrage. Pour un changement de type de vitrage, il faut s’assurer de la solidité des gonds présents.

La pose en tunnel

Il s’agit ici de prendre l’épaisseur du mur comme cadre pour la fenêtre. Les vieux bâtiments seront très propices à cette technique, de par leurs murs épais.