Tout savoir sur les panneaux isolants en fibre de bois

  • Article
  • Rénovation énergétique
  • Isolation

Temps de lecture : 4 min

Vous êtes à la recherche d’un matériau d’isolation à la fois efficace et sain pour votre maison ? Les panneaux isolants en fibre de bois sont une solution de plus en plus privilégiée par les particuliers. Appréciés pour leur caractère écologique et polyvalent, ils sont disponibles en plusieurs tailles et épaisseurs, pour des applications d’isolation diverses. Les panneaux isolants en fibre de bois conviennent à tous types d’habitations, de la maison traditionnelle à la construction en ossature bois. Envie d’en savoir davantage sur cet isolant ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir.

Panneau de fibre de bois isonat

Qu’est-ce qu’un isolant en fibre de bois ?

La fibre de bois est un isolant naturel biosourcé, fabriqué à partir de chutes de bois de sapin défibrées et mêlées à de l’eau ou à un autre produit additif visant à lier les fibres entre elles et à maintenir leur cohésion dans le temps.

Le processus de fabrication donne lieu à un matériau isolant plus ou moins souple, dont les formes les plus répandues sont les panneaux de fibre de bois rigides ou semi-rigides. Toutefois, il existe également des produits isolants en fibre de fibre de bois sous forme de feutres ou de flocons à souffler.

Les panneaux isolants en fibre de bois : c’est quoi exactement ?

Les panneaux isolants en fibre de bois sont obtenus par le défibrage des résineux issus des rémanents de forêts et des scieries. Il s’agit de matériaux dépourvus de colle. En effet, la résine contenue naturellement dans le bois sert de colmatage des fibres. Le mélange obtenu est ensuite travaillé en panneaux flexibles ou rigides.

Quelles sont les caractéristiques des panneaux isolants en fibre de bois ?

Les spécificités des panneaux isolants en fibre de bois dépendent généralement de leur niveau de rigidité et de leur flexibilité. Mais à priori, ils doivent tous respecter la norme NF EN 13171 relative aux produits isolants thermiques pour le bâtiment et aux produits manufacturés en fibre de bois (WF). Autrement dit, ils doivent être conçus à base d’au moins 80 % de masse de fibre de bois et de liants de compositions variées.

Ils doivent également porter le marquage CE et faire l’objet d’une déclaration de performance (DoP). Certains panneaux isolants en fibre de bois sont certifiés par un organisme indépendant comme l’ACERMI (Association de la CERtification des Matériaux Isolants) par exemple.

Pour constituer un matelas laineux efficace, la fabrication des panneaux isolants en fibre de bois intègre le plus souvent combinés du polyuréthane, du polyester, des fibres textiles, des polyoléfines ou du latex. Ces adjuvants assurent la cohésion des fibres (qui jouera pour beaucoup dans la performance du produit en terme d’isolation thermique et phonique), et permettent d’obtenir des panneaux plus moins flexibles ou souples, qui répondront à des besoins d’isolation différents.

Besoin d’un pro pour isoler votre logement ?
Décrivez rapidement votre projet : nous vous mettons gratuitement en relation avec nos professionnels agréés.

Pour renforcer leur résistance aux moisissures, aux champignons et aux insectes, les panneaux isolants en fibre de bois sont imprégnés de traitements fongicides et insecticides. Certains isolants en fibre de bois reçoivent même des traitements ignifuges pour accroitre leur résistance au feu.

Comme il s’agit de matériaux d’origine végétale, les isolants en fibre de bois sont également hygroscopiques : ils ont tendance à absorber l’eau lorsque celle-ci est présente, sous forme liquide ou de vapeur. Leur performance diminuant lorsqu’ils sont exposés à la vapeur d’eau et à l’humidité, leur installation nécessite toujours le respect de certaines règles de mise en œuvre comme la pose obligatoire d’un pare-vapeur ou d’une membrane d’étanchéité hygrorégulante, face chaude de l’isolant.

Côté performance thermique, le coefficient de conductivité thermique ou lambda des panneaux de fibres de bois, spécifique à chaque produit, oscille entre 0,038 et 0.045 W/m.K. Les produits les plus isolants seront ceux dont la résistance thermique est la plus élevée, donc ceux au Lambda le plus faible.

Où utiliser les panneaux isolants en fibre de bois ?

Les panneaux isolants en fibre de bois peuvent être utilisés pour l’isolation de quasiment toute la maison, à savoir :

  • Les murs et les combles perdus ou habités pour l’isolation thermique par l’intérieur
  • Les murs et la toiture pour l’isolation thermique par l’extérieur
  • Et en sous-couche de parquet ou en doublage de cloison pour améliorer l’isolation phonique.

Leurs applications dépendront de leur consistance. À titre d’exemple, les panneaux isolants en fibre de bois de type rigides sont idéals pour l’isolation par l’extérieur, pour une ITE des murs ou de la toiture. Ceux de type semi-flexibles et flexibles seront plus adaptés à l’isolation par l’intérieur. Il peut s’agir des cloisons, des murs, des combles…

Les panneaux en fibre de bois sont-ils de bons isolants ?

Les isolants en fibre de bois intéressent de plus en plus les particuliers car ils sont à la fois écologiques, recyclables et économiques. Mais qu’en est-il en terme de performances thermiques et phoniques ?

 

Leur performance thermique

La résistance thermique d’un matériau (R) est sa capacité à résister aux variations de chaleur. Autrement dit, elle permet de connaitre la capacité de l’isolant à protéger des grands froids comme des fortes chaleurs. Elle est généralement évaluée en m².K/W. Plus la valeur R est élevée, plus l’isolation sera performante. La résistance thermique d’un isolant en fibre de bois varie généralement entre 5 et 6 m².K/W, ce qui témoigne, pour les meilleurs produits, d’une très bonne performance thermique.

La résistance thermique des panneaux isolants en fibre de bois dépend également de leur épaisseur. A lambda équivalent, plus le panneau sera épais, plus son pouvoir isolant sera grand.

Dans la grande famille des isolants, les panneaux en fibres de bois se distinguent par leur coefficient de déphasage thermique très élevé : très simplement, cela signifie que c’est une des meilleures options pour garantir un excellent confort d’été, et conserver une maison fraîche même en période de canicule.

 

Leur performance acoustique

L’isolation acoustique des panneaux isolants en fibre de bois est mesurée en décibels (dB). Pour évaluer leur performance, on calcule la différence du son avant et après l’installation des isolants : une différence importante signifie que l’isolation est meilleure. Voici ci-dessous les gains estimés après la mise en place d’une isolation en fibre de bois :

  • 20 à 40 dB si les panneaux en fibre de bois sont placés en sous-couche de plancher flottant ;
  • 40 à 60 dB si les panneaux en fibre de bois servent de doublage de mur ;
  • 40 à 50 dB si les panneaux en fibre de bois sont installés sous la toiture.

Dit plus clairement, les panneaux isolants en fibre de bois affichent de belles performances acoustiques et sont efficaces pour limiter les nuisances sonores à l’intérieur du logement.

Notre
sélection
Isolant en fibres de bois Flex

Isolant en fibres de bois Flex

Découvrez les panneaux isolants en fibres de bois biosourcés la plus performante du marché, pour un habitat plus confortable et source de bien-être.

Découvrir ce produit
Isolant en fibres de bois Flex

Quels sont les avantages des panneaux isolants en fibre de bois ?

Solution optimale pour l’isolation d’une habitation, les panneaux isolants en fibre de bois sont des matériaux dont le prix tend à se démocratiser. Ils sont également respectueux de l’environnement et de la santé. Récapitulatif des bonnes raisons d’opter pour une isolation en panneaux de fibre de bois.

  • Comme évoqué plus haut, ils affichent de bonnes performances tant au niveau thermique qu’acoustique, et sont en tête de classement des matériaux isolants pour le confort d’été.

  • Dépourvus de produits toxiques, ces produits - s’ils sont bien posés – sont les alliés d’un air intérieur sain. De plus, même en contact avec le feu, ils ne risquent pas de dégager de la fumée toxique.

  • Solution écologique reconnue au niveau mondial, les isolants en fibre de bois sont des matériaux entièrement recyclables. À cet effet, leur utilisation permet de préserver l’environnement et est idéale en éco rénovation.

Quels sont les inconvénients des panneaux isolants en fibre de bois ?

Malgré les multiples avantages qu’ils offrent, les panneaux isolants en fibre de bois présentent toutefois quelques inconvénients.

Comme il s’agit de matériaux à base de copeaux de bois, leur découpe et leur pose entraînent souvent l’émission de poussières irritantes. À cet effet, il est recommandé de bien s’équiper lors de l’installation, de protéger les parties qui restent habitées pendant les travaux et de prévoir un grand nettoyage après les travaux.

Le problème le plus courant chez les panneaux isolants en fibre de bois est leur sensibilité à l’humidité. Mais une pose selon les règles de l’art par un professionnel expérimenté permet de pallier cet inconvénient : ils seront ainsi toujours associés à une membrane pare-vapeur ou un frein vapeur pour prévenir la condensation au sein de l’isolant.

découpe panneau de fibre et bois
La découpe des panneaux en fibre de bois, jamais sans EPI – Photo @Isonat

Quel prix pour une isolation en panneaux de fibre de bois

S’ils restent un peu plus chers que les isolants dits conventionnels (laine de verre, laine de roche…), le prix des panneaux en fibre de bois a considérablement baissé, et est très raisonnable par rapport à l’épaisseur et aux résistances thermiques des produits. A titre d’exemple, voici les prix des panneaux de fibre de bois de notre partenaire Isonat, référence en la matière.

 
DESIGNATION Résistance Thermique (m².K/W) Epaisseur (mm) € TTC /m² (TVA 5,5% en rénovation)
ISONAT + 55 FLEX 5,55 200 27,23
ISONAT + 55 FLEX 4,4 160 21,80 
ISONAT + 55 FLEX 4 145 18,71 
ISONAT + 55 FLEX 3,3 120 16,10
ISONAT + 55 FLEX 2,75 100 13,37
ISONAT + 55 FLEX 2,2 80 10,79
ISONAT + 55 FLEX 1,65 60 8,18
ISONAT + 55 FLEX 1,1 40 5,56

 

Côté pose, le prix sera le même que pour une isolation en laine de verre ou de roche. Selon la technique d'installation et la nécessité ou non de déposer un ancien isolant, le tarif de pose de panneaux de fibre de bois oscillera entre 25 € et 50€ du m².

Comme pour tous les travaux de rénovation énergétiques, l’isolation d’un logement en panneau de fibre de bois peut vous donner droit à des aides financières.

Besoin d’estimer le prix de votre isolation ?
Décrivez votre projet et visualisez instantanément votre estimation travaux, aides incluses !

Pose des panneaux isolants en fibre de bois : les points de vigilance

Relativement simple, l’installation de panneaux isolants en fibre de bois suppose quelques précautions.

  • La première consiste dans le stockage des panneaux, qui doit impérativement se faire dans leur emballage d’origine et en zone sèche.
  • La seconde est la vérification du support de pose, qui doit être parfaitement sec et dépourvu d’infiltrations.
  • Enfin, comme évoqué plus haut, la pose d’une membrane pare-vapeur n’est pas optionnelle, comme pour tout isolant biosourcé.

Quelles sont les normes à garder en tête lorsque l’on isole en panneaux en fibre de bois ?

Il existe plusieurs critères relatifs aux normes et aux réglementations à vérifier avant de signer un devis d’isolation.

 

Le choix des panneaux

Lors du choix de vos panneaux isolants en fibre de bois, pensez à vérifier les normes indiquées sur le produit :

  • La norme NF EN 13171 : il s’agit d’une garantie de la performance des produits et de la qualité du bois.

  • La norme NF EN 316 : il s’agit du classement des panneaux selon leur mode de fabrication.

  • Le marquage CE : il s’agit de l’attestation de la conformité des isolants par rapport aux normes européennes.

  • L’éco-certification : il s’agit d’une preuve que le bois provient bel et bien d’une forêt gérée de façon durable.

Enfin et surtout, vérifiez que le type de panneaux isolants en fibre de bois que vous propose votre artisan bénéficie bien d’un avis technique conforme pour l’usage qui en sera fait.

 

Les critères de résistance thermique en rénovation énergétique

Dans le cadre de la promotion de la rénovation énergétique des bâtiments, l’isolation de votre logement peut vous donner accès à des aides financières et primes. Un des critères pour y prétendre est d’atteindre une résistance thermique minimale de la paroi, une fois celle-ci isolée :

  • 3,7 m².K/W minimum pour l'isolation des murs ;

  • 7 m².K/W minimum pour l’isolation des combles perdus ;

  • 6 m².K/W minimum pour l'isolation des combles aménagés, sous rampants de toiture ;

  • 3 m².K/W minimum pour l'isolation des planchers ;

  • 4,5 m².K/W minimum pour l'isolation des toits-terrasse.

Cette résistance thermique, ainsi que la désignation précise des panneaux de fibre de bois qui seront installés (marque, modèle, épaisseur, numéro d’avis technique ou de certification ACERMI) et de la membrane pare-vapeur associée, doivent figurer sur votre devis.

Travaux de rénovation énergétique en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser : nous vous mettons gratuitement en relation avec nos professionnels agréés et gérons vos aides pour vous !