L’étanchéité à l’air des combles perdus

Temps de lecture : 3 min

L’étanchéité à l’air des combles perdus

Qu’il s’agisse d’une construction neuve ou bien d’une rénovation, l’étanchéité à l’air des combles perdus est un point important pour bénéficier de bonnes performances thermiques. En effet, rendre ses combles étanches à l’air permet d’éviter les fuites d’air et les déperditions de chaleur. Complémentaire à l’isolation thermique, cette opération permet de mieux maîtriser ses dépenses énergétiques.

 

En quoi consiste l’étanchéité à l’air des combles perdus ? Quel professionnel solliciter et quelles aides financières envisager ? On fait le point.

Zoom sur l’étanchéité à l’air des combles perdus

L’étanchéité à l’air des combles peut sembler logique lorsqu’il s’agit de combles aménagés. Néanmoins, pour ce qui est des combles perdus, certains s’interrogent sur la nécessité de maîtriser l’étanchéité à l’air. Pourtant, une mauvaise étanchéité des combles peut causer de nombreuses fuites d’air et entraîner ainsi entre 25 et 30 % des déperditions énergétiques du logement. 

Pourquoi rendre ses combles perdus étanches à l’air ?

  • Pour bénéficier d’un confort de vie accru : même s’ils ne sont pas accessibles, des combles perdus non-étanches à l’air peuvent entraîner une circulation anormale de l’air dans l’habitat. Ce phénomène peut créer une sensation de courants d’air dans les pièces de la maison et gêner le bon fonctionnement de la ventilation.

  • Pour réduire ses dépenses énergétiques : ces courants d’air entraînant des fluctuations de températures dans la maison, le réflexe est alors d’augmenter le thermostat du chauffage. Ce geste se répercute automatiquement sur votre facture énergétique.

  • Pour maîtriser les flux d’air dans l’habitat : la bonne ventilation d’une maison est primordiale pour la pérennité du bâti et pour y respirer un air sain. Un défaut d’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment et/ou de sa ventilation peut constituer une source de dégradation de ce dernier en créant divers problèmes d'humidité et de moisissures. Les flux d’air entrants et sortants doivent donc impérativement être maîtrisés via une bonne étanchéité à l'air ainsi que l’installation d’une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).

  • Pour bénéficier d’une meilleure isolation acoustique : contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’étanchéité à l’air joue aussi un rôle important sur l’isolation acoustique d’un logement. D'autant plus que les courants d'air créés par l'absence d'une bonne étanchéité à l'air peuvent amener toutes sortes de pollutions y compris sonores. Ainsi, plus votre étanchéité sera performante, moins vous serez gêné par les nuisances sonores extérieures.

Etanchéité à l’air des combles perdus et humiditéLes traces d’humidité peuvent être un signe d’une mauvaise étanchéité à l’air de vos combles perdus
Trouver un professionnel pour vos travaux ?

Étanchéité à l’air des combles perdus, que dit la réglementation ?

Dans le cas du neuf 

Dans les constructions neuves, dès lors que le plancher des combles est non étanche à l’air comme pour un plancher bois en lambris par exemple, ou si le logement est situé en zone très froide comme en climat de montagne, la réglementation impose la pose d’un écran de sous-toiture HPV (Haute Perméabilité à la Vapeur) pour compléter l'isolation thermique. 

Dans la configuration de combles perdus dotés d’un écran de sous-toiture non ventilé en sous-face, la pose d’un pare-vapeur doit toutefois être prévue. Ce dernier permet, en effet, d’éviter une accumulation de condensation dans l’habitat.

Côté rénovation

En rénovation, dès que l’on procède à la réfection totale de la couverture, la mise en œuvre d’un écran de sous toiture HPV protégeant à la fois l’isolation et la charpente est obligatoire.

Dans les autres cas, si l'étanchéité aux pourtours des percements réalisés au niveau des planchers ou des plafonds pour le passage de gaines électriques et de ventilation est optimale, la mise en œuvre d’une membrane d’étanchéité à l’air n'est pas obligatoire. Exception faite, là aussi, pour les planchers en lambris, considérés comme non-étanches.

À quel professionnel faire appel pour l’étanchéité des combles perdus ?

L’étanchéité à l’air des combles perdus doit impérativement être effectuée par un professionnel. Lui seul est en mesure de réaliser ce type de travaux dans les règles de l’art pour un résultat qualitatif et durable. Par ailleurs, en faisant appel à un spécialiste, vous pourrez bénéficier de nombreuses garanties et d’avantages financiers.

Deux corps de métier sont compétents : il s’agit du couvreur et de l’étancheur. Notez que pour bénéficier des aides de l’État, il est impératif de faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette mention doit être indiquée sur le devis de l’artisan.

Rendez-vous sur notre service gratuit de mise en relation pour trouver le bon professionnel pour vos travaux et bénéficier d'une estimation personnalisée de votre projet.

Un rouleau de laine de verre pour isoler des combles perdus

Étanchéité à l’air des combles perdus : combien ça coûte ?

Même si l’investissement de départ et les contraintes liées à ce type de travaux peuvent paraître comme étant des freins à la rénovation, une bonne étanchéité à l’air des combles perdus permet de réaliser d’importantes économies d’énergie, tout en améliorant considérablement la qualité de vie des habitants du logement. Nos spécialistes vous éclairent sur le budget à prévoir, la durée des opérations ainsi que les aides financières existantes pour alléger les coûts.

Le prix de ce type de travaux dépend de plusieurs critères. Il faut notamment prendre en considération la surface de travaux, ainsi que la complexité de l’intervention (certains combles perdus sont difficiles d’accès). Le montant de la main d'œuvre peut varier d’un artisan à l’autre. Pour vous donner un ordre d’idée, sachez qu’il faut compter en moyenne 60 euros du mètre carré pour une isolation de vos combles perdus.

 

Étanchéité à l’air des combles perdus : quelles sont les aides financières ?

Les travaux d’étanchéité à l’air des combles perdus entrent dans le cadre d’une rénovation énergétique, vous pouvez donc bénéficier de certaines subventions de l’Etat. Découvrez celles qui pourraient vous être accessibles.

  • MaPrimeRénov’ : ce dispositif s’adresse aux propriétaires (occupants ou bailleurs) dont la date d’achèvement de la maison dépasse les quinze ans. Le montant de cette aide dépend des revenus et peut atteindre 90 % du montant des travaux pour les ménages les plus modestes.

  • La TVA à taux réduit : la TVA au taux avantageux de 5,5 % qui s’applique aux lots énergétiques de vos travaux, pour tout logement principal ou secondaire, achevé depuis plus de 2 ans, que vous soyez propriétaire, locataire ou occupant.

  • L’éco-prêt à taux zéro : ce prêt à taux zéro s'adresse aux personnes désireuses d’effectuer des travaux de rénovation énergétique chez elles. Ces travaux doivent répondre à certaines normes en termes de performances énergétiques. Le montant maximum de ce prêt est de 50 000 euros pour les revenus les plus modestes.

Travaux de rénovation de combles en vue ?

Pourquoi choisir La Maison Saint-Gobain pour vos travaux ?

Je trouve un artisan

Un conseiller dédié
01 88 24 70 05

Des professionnels partenaires ?
proches de chez vous

Votre acompte garanti et vos paiements sécurisés