Bien choisir son revêtement pour plafond

  • Article
  • Aménagements intérieurs
  • Murs et plafonds

Temps de lecture : 4 min

Si dans le cadre d’une rénovation de maison ou d’appartement l’on pense beaucoup au rafraîchissement des murs et des revêtements de sol, les plafonds sont quant à eux bien souvent relayés au second plan. Erreur ! Au-delà du fait qu’ils représentent un élément esthétique important dans votre intérieur, ils peuvent également participer à la performance thermique et surtout acoustique de votre logement. Selon vos besoins, vos goûts mais aussi votre type d’habitation, la sélection de votre revêtement pour plafond ne s’effectuera pas de la même manière. Quels sont les critères à prendre en considération pour faire le bon choix ? Quelles sont les différentes possibilités qui s’offrent à vous ? Nos spécialistes vous guident pour prendre une décision avisée. 

Revêtement pour plafond

Bien choisir son revêtement pour plafond : quels critères prendre en considération ?

Le choix d’un revêtement pour plafond ne s’effectue pas par hasard et doit répondre à un certain nombre de critères dont voici quelques illustrations concrètes.

 

Choisir son revêtement pour plafond en fonction de son état

Dans un premier temps, vous devez orienter votre choix de revêtement pour plafond en fonction de son état. Dans le cadre d’une rénovation, il faudra de prime abord envisager une première réfection et prévoir ensuite le bon matériau. Il peut être utile de demander l’aide d’un professionnel dans cette démarche afin d’avoir un devis précis des travaux à effectuer. Si une remise en état simple des plafonds est envisageable (quelques fissures à reprendre et un enduit à refaire), vous aurez alors un large choix de revêtements et la peinture sera notamment l’une des possibilités. En revanche, en présence d’un plafond très endommagé, l’installation d’un faux-plafond au préalable s’avère le plus souvent conseillée.

 

Choisir son revêtement pour plafond en fonction de ses besoins

Selon que vous viviez en maison ou en appartement et en fonction de la qualité de votre isolation, vos besoins ne seront pas les mêmes. En effet, en appartement par exemple, il se pourrait que vous ayez avantage à renforcer votre isolation acoustique afin d’être moins gêné par les bruits en provenance de vos voisins du dessus. Dans une situation comme celle-ci, la pose d’un faux-plafond s’avère particulièrement efficace pour amortir les bruits, tout en renforçant votre isolation thermique. Pour une maison à plusieurs étages également, le faux-plafond permet de limiter la propagation du bruit d’un étage à l’autre. C’est également une bonne façon de remettre à niveau le plafond d’une maison qui s’est légèrement affaissée avec le temps.

Vous souhaitez faire isoler votre plafond ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Choisir son revêtement pour plafond en fonction du type de pièce

Pour faire le bon choix de revêtement pour plafond, il faut faire la distinction entre les pièces humides que sont la cuisine et la salle de bains et les autres pièces. En effet, dans les lieux où l’humidité est très présente, les précautions ne concernent pas uniquement le revêtement de sol ou mural mais aussi celui du plafond. Pour éviter de voir apparaître des taches d’humidité au-dessus de votre tête ou de voir votre revêtement de plafond se dégrader au contact de l’humidité ambiante, les matériaux doivent donc être adaptés et résistants à l’eau.

 

Choisir son revêtement pour plafond en fonction du style de sa maison

Le plafond a lui aussi un rôle de décoration dans la maison. Selon le style de votre intérieur, vous allez ainsi pouvoir choisir un revêtement associé à des moulures pour un style chic et classique ou bien encore des poutres apparentes pour un look plus rustique et chaleureux. Le lambris peut en outre apporter un style cosy aux allures de chalet de montagne.

Revêtement pour plafond : quel choix ?

Il existe de nombreuses possibilités de revêtements pour plafond et la peinture n’est pas l’unique solution. Voici un panel de quelques-unes d’entre elles.

 

La peinture

Si elle n’est pas la seule solution pour habiller votre plafond, la peinture reste néanmoins l’une des plus communes et des plus appréciées des particuliers. Simple à mettre en œuvre, elle ne nécessite aucun outillage particulier mis à part un pinceau, un rouleau, des protections pour les sols… et une certaine dextérité ! Par ailleurs, la peinture offre l’avantage de proposer un très grand choix de couleurs et, avec une combinaison bien pensée avec celle des murs, peut avantageusement corriger visuellement une pièce trop étroite ou trop haute. Peu onéreuse, elle nécessite néanmoins une préparation minutieuse du plafond pour une bonne adhérence. Par ailleurs, il faut opter pour un produit spécifique s’il s’agit de pièces humides comme la cuisine ou la salle de bains. Notez enfin que la peinture n’est pas un revêtement qui convient si le plafond est en très mauvais état, à moins de le rénover complètement avant la pose et de l’associer à une toile de verre en cas de fissures ayant tendance à récidiver.

Revêtement pour plafond : peinture sombre
Peinture noire au plafond et mur clairs, pour abaisser un plafond trop haut

Les dalles de plafond

Généralement constituées de polystyrène ou de polyuréthane, on les aperçoit fréquemment dans les bâtiments d’accueil du public ou les écoles. Faciles et rapides à installer, ces dalles ne sont pas particulièrement esthétiques mais permettent de rénover un plafond très abîmé simplement et pour pas cher. Certaines permettent d’améliorer la qualité acoustique de la pièce, d’autres proposent des finitions texturées.

 

Le papier-peint

Saviez-vous que le papier-peint n’est pas uniquement réservé aux murs ? Il peut en effet tout aussi bien recouvrir vos plafonds ! Moins commun dans cette configuration, il nécessite un savoir-faire important pour un rendu satisfaisant et durable. Économique à l’achat, le papier-peint offre tout comme la peinture une très grande variété de couleurs et de motifs pour une décoration personnalisée.

 

Le tissu

Autrefois très à la mode dans les demeures bourgeoises, le tissu comme revêtement de plafond est un choix surprenant mais très décoratif. Disponible en une gamme étendue de couleurs, de motifs et de matières, il offre une très grande liberté créative et s’adapte sans problème à tous les intérieurs.

 

Le trompe l’œil

Pour apporter un cachet artistique à votre intérieur, rien de tel qu’un plafond sorti tout droit d’un atelier de peintre. Voûte céleste, ambiance botanique, envol d’anges version chapelle Sixtine, stuco, à vous de décider ce que vous souhaitez découvrir en levant les yeux au plafond… Cela étant, les compétences pour ce type d’ouvrage sont rares, et la note, un peu salée.

Revêtement pour plafond : stucoPlafond et murs en stuco pour salon art déco

Le faux-plafond suspendu

La plupart du temps, les faux plafonds sont installés pour dissimuler un défaut, un état dégradé ou encore des câbles électriques, grâce à des travaux minimes et peu coûteux. Mais leurs possibilités sont bien plus larges. Outre le changement d’ambiance, les faux plafonds permettent également d’améliorer l’isolation, aussi bien thermique qu’acoustique, avec l’intercalage d’un isolant entre l’ancien plafond et le matériau qui constituera votre nouveau plafond.

En terme de décoration, ils peuvent réveiller une pièce en jouant sur les niveaux et en intégrant un puits de lumière ou divers spots ici et là au-dessus de vos têtes. En ruban ou en spots, l’éclairage créera une atmosphère agréable, accueillante et plus que jamais moderne, adaptable à toutes les pièces.

Ambiance Versailles pour certains, cosy ou design pour d’autres, les matières, couleurs et formes répondent à toutes vos envies !

Revêtement pour plafond : faux-plafond plâtre
Sobre et efficace : le faux-plafond en plaque de plâtre intégrant des spots discrets

Pour une ambiance chaleureuse, la tendance est au bois de parement. En sapin, chêne ou encore bois exotique, les déclinaisons permettront de créer l’ambiance de votre choix et de coller au mieux à votre mobilier. Pour les finitions, de multiples possibilités s’offrent à vous : ciré, huilé, verni, lasuré… Si le bois est un matériau plus noble et par conséquent plus onéreux, le PVC sera un choix plus avisé en salle de bain, à moins de le sélectionner avec soin en choisissant une classe de résistance à l’humidité adaptée.

Sans aucun doute la solution la plus répandue dans le domaine du faux plafond, la plaque de plâtre est également la plus économique et la plus simple à poser. Cette solution vous permettra toutes les fantaisies possibles, et pourra être recouvert du revêtement de votre choix ! A choisir en version hydrofuge pour les pièces humides, vous pourrez également opter pour des plaques de plâtre phoniques pour une acoustique optimale, ou des plaques dépolluantes pour une qualité de l’air optimale.

Notre
sélection

Plaque de plâtre PLACO® PHONIQUE

Cette plaque de plâtre permet de réduire jusqu’à 50% du bruit transmis.

Découvrir ce produit

Inconvénient du faux plafond suspendu : il abaissera votre hauteur sous plafond d’une bonne dizaine de centimètres.

 

Le faux plafond tendu

Autre option pour dissimuler les défauts d’un plafond, le faux-plafond tendu. Ce système permet de rénover un plafond sans trop perdre de hauteur. La toile tendue à chaud est une bâche de plastique souple, en PVC, qui offre une grande gamme de couleurs, de teintes et de finitions : matte, satinée ou brillante pour un effet miroir. La toile tendue à froid, à réserver aux petites pièces, sera quant à elle recouverte de la peinture de votre choix.

Travaux de rénovation en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.