Bien choisir son garde-corps

  • Article
  • Aménagements intérieurs
  • Démarches gestion de chantier
  • Équipements
  • Porte et fenêtre
  • Terrasse et allée de jardin

Temps de lecture : 4 min

Éléments indispensables à votre sécurité lorsque vous disposez d’une terrasse, de fenêtres en étage, d’un balcon, d’un escalier ou encore d’une mezzanine, les garde-corps ont pour vocation première d’éviter efficacement les risques de chutes mais pas seulement. Faisant partie intégrante de la maison, que cela soit à l’intérieur ou à l’extérieur, ils doivent également s’intégrer harmonieusement à l’architecture ou à la décoration de votre habitation. Conçus dans divers matériaux, ils revêtent des designs et des formes variées. Face à ce vaste choix, il peut être complexe de s’y retrouver… Obligatoire ou optionnel, quelle est la réglementation en vigueur concernant le garde-corps ? Pourquoi faire appel à un professionnel pour la pose ? Quels matériaux choisir et quel budget y consacrer ? Nos experts vous guident.

Garde-corps : bien le choisir

Garde-corps : quelle est la réglementation en vigueur en France ?

Avant d’être des éléments de décoration, les garde-corps (également appelés garde-fous, balustrades ou rambardes) sont principalement là pour assurer votre sécurité ainsi que celle de vos proches. Afin de vous prémunir au mieux contre les risques d’accidents, une réglementation française transcrivant les obligations des directives européennes fixe les cas où le garde-corps est obligatoire et encadre strictement les normes à respecter quant au choix et à la pose de ce dispositif. Décryptage.

 

Dans quels cas la pose d’un garde-corps est obligatoire ?

Que cela soit à l’intérieur d’une maison (escalier, mezzanine, fenêtre en étage) ou à l’extérieur (balcon ou terrasse), la présence d’un garde-corps est imposée à partir du moment où la hauteur de chute est supérieure à 1 mètre ou que la pente est supérieure à 45°. En deçà, aucune barrière ni protection n’est obligatoire même si cela demeure fortement conseillé dans certains cas. En effet, pour les enfants entre 0 et 6 ans, la chute est l’accident domestique le plus fréquent, et peut avoir de lourdes conséquences…

 

Quelles sont les normes concernant la conception et la pose d’un garde-corps ?

Les normes NF P01-012 et NF P01-013 encadrent strictement la pose et la conception des gardes corps, tant sur la hauteur minimale du balustre que sa résistance à la pression, et, en fonction du type de garde-corps, l’espacement des barreaux ou les matériaux la constituant. 

 

La hauteur du garde-corps 

En fonction du lieu de pose de vos garde-corps, la réglementation et les normes diffèrent : 

  • Hauteur d’un garde-corps dans un escalier : la rambarde doit être conçue à une hauteur minimale de 90 centimètres, hauteur qui permet par ailleurs une prise en main idéale.

  • Hauteur d’un garde-corps sur un palier ou une mezzanine : pour la balustrade du palier ou la mezzanine, cette hauteur doit être d’au moins un mètre. 

  • Hauteur d’un garde-corps de fenêtre : pour une fenêtre située en étage et donnant sur le vide, le garde-fou doit être conçu à une hauteur minimale d’un mètre. 

  • Hauteur de garde-corps pour une terrasse ou un balcon : là encore, la hauteur minimale qui s’impose est de 1 mètre.

Hauteur garde-corps escalier
Pour un escalier, le garde-corps doit être à 90 cm.
Lorsque le garde-corps fait plus de 50 centimètres d'épaisseur - ce qui n’est pas rare pour les allèges de fenêtre, les acrotères de toit-terrasse ou les balcons - cette hauteur minimale est réduite à 80 centimètres.

La résistance à la pression du garde-corps

Afin de pouvoir supporter efficacement le poids du corps, le garde-corps doit être en capacité de résister à une pression importante. Les normes prévoient une résistance à l’effort de 60 daN/ml (décanewton) dans les habitations privées, et les différents produits passent des tests en laboratoire afin d’être homologués. 

Mais si cette résistance va dépendre de la qualité de l’équipement, elle est aussi très fortement liée à la qualité des scellements, lors de l’installation :  une opération qu’il vaut mieux confier à un professionnel qualifié.

 

Les normes en fonction du modèle de garde-corps

Des normes de design encadrent également la conception des garde-corps. 

Pour les garde-corps à barreaux verticaux, l’entraxe entre chaque barreau ne doit pas dépasser 11 cm, ce qui empêchera les petites têtes blondes de s’y glisser. Dans le cas de lisses horizontales, l’espacement sera de 18 cm maximum, avec un élément plein et lisse montant jusqu’à 45 cm en bas d’ouvrage pour dissuader toute tentative d’escalade.

Enfin, pour les garde-corps en verre, l’épaisseur de vitrage est encadrée, et le vitrage de sécurité feuilleté, incontournable.

 

Dans quels cas la pose d’un garde-corps est-elle sujette à autorisation de travaux ?

Dans le cadre de travaux de rénovation, il est nécessaire de déposer une déclaration préalable en mairie si vos gardes corps sont placés à l’extérieur de l’habitation et modifient donc son aspect. Dans un immeuble, l’accord du syndic est en outre requis. Pour les garde-fous situés à l’intérieur du logement, vous n’avez aucune démarche à entreprendre. 

Pour une construction neuve enfin, la présence de ces éléments doit être mentionnée dans le permis de construire. 

S’il est important de distinguer les gardes corps purement décoratifs de ceux qui jouent un rôle de sécurité pour bien choisir votre équipement, cette distinction n’a par contre aucun effet quant aux demandes d’autorisation à effectuer.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour poser son garde-corps ?

De nombreux fabricants proposent des garde-corps en kit, qu’il est tentant d’installer soi-même. Il faut cependant savoir qu’en cas d’accident causé par une mauvaise pose de garde-corps, la personne qui l’a installé est responsable pénalement de l’incident, y compris lorsqu’il s’agit d’un particulier. Afin de vous prémunir de tous risques, il est par conséquent fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour une installation effectuée dans les règles de l’art et respectant les normes de sécurité. 

Un projet de mezzanine, d’escalier, de terrasse ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Quels matériaux choisir et quel budget pour son garde-corps ?

Selon vos souhaits en termes de design, d’entretien mais également de budget, il existe différents matériaux pour votre garde-corps. Quel choix s’offre à vous et à quel coût ? Revue des possibilités.

 

Zoom sur les différents matériaux de garde-corps

Bois, acier, inox, aluminium, verre, PMMA : les matériaux des garde-corps vous ouvrent un large choix en matière de design.

  • Le garde-corps en bois. Offrant un aspect authentique et chaleureux en intérieur ou en façade, le garde-corps en bois apporte un look chalet à votre balcon en extérieur et traditionnel à votre rampe d’escalier. Souvent réalisé sur-mesure, le garde-corps en bois est résistant dans le temps mais demande néanmoins un entretien régulier afin de bien vieillir en extérieur.

  • Le garde-corps en métal et alu. Les gardes corps en métal (acier, inox) ou aluminium sont prisés des maisons au style contemporain. A la fois solides, légers et modernes, ces éléments jouissent d’une excellente résistance et ne demandent pas ou peu d’entretien. Les garde-corps en fer forgé s’accorderont quant à eux parfaitement aux intérieurs classiques chic.

  • Le garde-corps en verre. Comment profiter au maximum de la vue sur votre terrasse tout en étant protégé des chutes par une balustrade ? Le garde-corps en verre semble être la meilleure solution ! Presque invisible, il peut être associé à l’aluminium, à l’acier, à l’inox ou, plus rarement, au bois, pour s’accorder de manière harmonieuse à votre façade ou votre décoration intérieure. Il existe de surcroît des modèles 100% verre pour un effet totalement transparent. La beauté du verre a un coût, que vous pouvez réduire en optant pour des garde-corps en PMMA (Plexiglas ou Altuglas).

Garde-corps en bois
Le garde-corps en bois, chaleureux et intemporel.

Quel prix pour son garde-corps ?

Il n’est pas aisé de donner un prix précis pour l’installation d’un garde-corps, tant les modèles et niveaux de gamme dans chaque matériau sont nombreux. 

Pleins ou à barres, à lisses ou câblés, avec ou sans poteau intermédiaires, mixtes ou mono matière, produit standard ou fabrication sur mesure, les combinaisons sont multiples… Voici néanmoins quelques indices de budget à prévoir en fonction du matériau et de la main d’œuvre.

  • Prix pour un garde-corps bois
    On trouve des garde-corps en bois à tous les prix, à partir de 40 € du mètre linéaire selon l’essence choisie. A l’extérieur, un prix minimum de 80 euros du mètre linéaire pour l’équipement est à prévoir car il faudra opter pour une essence de bois imputrescible.
    Pour la pose d’un garde-corps en bois en intérieur, comptez un prix moyen compris entre 40 et 80 euros du mètre linéaire.

  • Prix pour un garde-corps en inox ou en alu
    Le prix moyen des garde-corps en aluminium ou en inox oscille entre 150 et 300 euros du mètre linéaire. Pour la pose, plus simple que celle de leur homologue en bois ou en verre, comptez un budget moyen de 50 euros du mètre linéaire. Si vous optez pour une balustrade en fer forgé, les premiers prix commencent à 160 euros, hors pose.

  • Prix pour un garde-corps en verre
    Enfin, il faut compter un prix d’environ 70 euros du mètre linéaire pour la pose d’un garde-corps en verre, ce matériau sensible et lourd nécessitant la plupart du temps l’intervention de deux personnes. Côté équipement, les tarifs débutent à 180 euros du mètre linéaire mais peuvent s’envoler jusqu’à 600 euros, en fonction de la taille et du design.

Pour assurer la bonne fixation du garde-corps, la reprise des éléments le supportant est parfois nécessaire, ce qui peut faire grimper le devis. De même, la nature du scellement et celle du support impacteront le prix de pose. La réalisation de plusieurs devis est conseillée afin d’obtenir le meilleur rapport qualité-prix.

Travaux de rénovation en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.