Création d’une mezzanine : ce que vous devez savoir avant de lancer

  • Article
  • Aménagements intérieurs
  • Démarches gestion de chantier

Temps de lecture : 3 min

Vous disposez d’une belle hauteur sous plafond et avez des idées plein la tête pour aménager une mezzanine qui vous permettra d’agrandir votre espace de vie sans passer par la case extension ? Et si c’était le moment de passer à l’action ? A la différence du lit en mezzanine, simple meuble dont l’installation requiert juste d’avoir une hauteur sous plafond suffisante, la création d’une mezzanine en dur est un projet ambitieux, qui suppose une réflexion approfondie. Quels sont les avantages d’une création de mezzanine ? Quelles sont les démarches à effectuer et les prérequis techniques à garder en tête ? Quelles sont les différentes options qui s’offrent à vous et quel prix prévoir pour une création de mezzanine ? A quel professionnel s’adresser ? On fait le point sur ce que vous devez absolument savoir avant de vous lancer. 

Création d’une mezzanine

Pourquoi créer une mezzanine ?

Le premier avantage qui vient à l’esprit lorsque l’on envisage la création d’une mezzanine, c’est bien évidement le gain de mètres carrés et la création d’une pièce ou d’un espace de vie supplémentaire sans avoir à se lancer dans un projet d’extension ou de surélévation. Bureau, suite parentale, salle TV ou encore salle de jeux pour les enfants…Tout est possible !

D’un point de vue architectural, la mezzanine est également une option intéressante pour « casser » un volume trop haut ou combler une impression de vide dans votre intérieur. On la retrouve d’ailleurs souvent dans les aménagements de loft, car c’est une façon élégante et moderne de structurer ces intérieurs atypiques et d’en renforcer le cachet.

Enfin, et contrairement au lit mezzanine, une mezzanine en dur va augmenter la surface habitable de votre logement. Du petit « plus » qui pourra le différencier lors d’une vente ou d’une mise en location, la mezzanine peut devenir une vraie plus-value, surtout si vous habitez dans une ville où le prix de l’immobilier est élevé. 

Vous souhaitez faire rénover votre logement ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Création d’une mezzanine : les réglementations à connaître

La bonne hauteur pour un espace valorisé

Avant d’installer une mezzanine, mesurez ! Il est recommandé d’avoir une hauteur sous plafond de 4 m minimum pour faciliter les futurs déplacements. En effet, une fois les travaux terminés, le niveau du haut devra atteindre au moins 1,80 m de hauteur pour être considéré comme habitable (et valorisé comme tel en cas de vente), et celui du bas d’au moins 2,20 m pour ne pas avoir d’impression de tassement de l’espace. Ajoutez à cela le plancher de la mezzanine, vous y êtes…

Création d’une mezzanine1,80 mètre sous plafond : un minimum pour que votre mezzanine compte en surface habitable…

Mezzanine et autorisations de travaux

Vous avez envie de voir grand ? Si la surface de votre future mezzanine dépasse 40 m2, un permis de construire devra obligatoirement être demandé. De même si, après vos travaux, la surface totale de votre habitation dépasse les 150 m² et si la surface habitable de la mezzanine créée est supérieure à 20 m².

Dans tous les cas, si la construction de votre mezzanine porte la surface habitable de votre logement à plus de 150 m², il vous faudra faire appel à un architecte.

Pour les superficies comprises entre 5 et 40 m², rendez-vous simplement dans votre mairie pour effectuer une déclaration de travaux.


Mezzanine et copropriété

Si vous envisagez ce type de travaux en appartement, la future mezzanine reposera certainement sur l’une des structures porteuses du bâtiment, murs ou plancher. Si tel est le cas, avant de lancer vos travaux, il faudra obtenir l’autorisation de votre copropriété, études techniques et dossier d’architecte à l’appui. La répartition des tantièmes de chaque appartement devra également être recalculée, vos travaux ayant pour conséquence d’augmenter la surface habitable de la copropriété.

Types de mezzanine et matériaux

Pour créer une vraie mezzanine, différentes solutions architecturales sont envisageables. Passage en revue des options qui s’offrent à vous.

Création d’une mezzanine sur pieds

La mezzanine sur pied

La mezzanine sur pied est, comme son nom l’indique, un plancher porteur qui va reposer sur plusieurs piliers solidarisés, eux-mêmes fixés sur le plancher du logement. Avant de monter une telle plateforme, une étude technique est nécessaire afin de s’assurer que le plancher bas est suffisamment solide pour supporter le poids de l’ouvrage, bien dimensionner les poteaux pour lui assurer une assise solide et les positionner en fonction des spécificités du plancher bas afin que la charge de la mezzanine soit correctement répartie sur le plancher. C’est généralement la solution la plus économique pour une mezzanine en dur.

Création d’une mezzanine suspendue

La mezzanine suspendue

La mezzanine suspendue n’a pas d’emprise au sol. Elle peut être soutenue par les murs porteurs du logement ou, cas un peu plus technique encore, être fixée à la structure du plafond. Là aussi, l’étude technique est incontournable. Très élégante, elle donne une impression d’espace et d’ouverture et présente l’avantage de faciliter l’aménagement de la zone du dessous du fait de l’absence de poteaux.

Création d’une mezzanine en annexant les combles

La mezzanine en remplacement de combles perdus

La mezzanine en remplacement de combles perdus est une solution intéressante lorsque les combles ne sont pas aménageables et que l’on souhaite apporter une sensation d’espace à la pièce située au-dessous, pour faire un salon cathédrale par exemple. On supprime une partie du plancher des combles et on renforce la structure de la portion restante afin qu’elle puisse jouer un rôle porteur. Dans les cas où la hauteur sous combles est trop réduite pour obtenir une mezzanine confortable, on pourra remonter un plancher porteur plus bas que le plancher initial des combles. Attention dans tous les cas à l’isolation : il faudra veiller à isoler votre toiture afin de conserver de bonnes performances thermiques dans votre logement.

Création d’une mezzanine sur boite

La mezzanine sur boite

La mezzanine sur boite est une plateforme qui repose sur une structure porteuse réalisée en médium, contreplaqué ou carreau de plâtre, éventuellement renforcée par des poteaux ou des solives encastrées dans les murs porteurs. Ingénieuse, elle convient parfaitement aux petits espaces du fait de sa modularité.

Le lit en mezzanine

Si votre hauteur sous plafond ou votre budget ne vous permettent pas de construire une mezzanine, l’installation d’un lit mezzanine reste possible… Avec 2 m au-dessous et 1,20 m au-dessus (et seulement 1 m pour un enfant), cette option reste un bon compromis pour installer un lit en hauteur et gagner de la place. Autre avantage, cette alternative ne demande aucune autorisation préalable.


Mezzanine : quel matériau choisir ?

Côté matériaux, là aussi, vous avez le choix.

Le béton

Le béton est principalement utilisé pour le neuf ou bien sous forme de poutres précontraintes. Moins choisi que le bois à cause de son poids plus important, sachez qu’il existe maintenant des bétons allégés qui pèseront moins sur la structure existante. 

L’acier

Ce matériau est très modulable, ce qui se révèle extrêmement pratique, surtout dans les petits espaces pour vous faire gagner encore un peu de place. 

Le bois

Le bois reste ce qui est le plus utilisé pour ce genre de travaux. C’est un matériau léger, modulable, rapide à monter et il conviendra très bien aux les petits budgets. Structure, plancher, garde-corps ou escalier, le bois est utilisable partout !

Accès, sécurisation : les autres questions à vous poser avant de créer une mezzanine

Quel accès privilégier ?

Elément indispensable à votre mezzanine : son accès ! Les solutions sont multiples mais elles dépendront surtout de vos envies, de l’espace disponible et de votre budget. Vous pourrez opter pour un escalier droit ou « à quart tournant », assez encombrant ou encore un escalier hélicoïdal qui vous fera gagner de la place mais s’avère très retors pour monter un mobilier un peu large, typiquement un matelas ! Quel que soit votre choix, n’oubliez pas que les marches doivent avoir une largeur de 60 cm minimum. 


Comment sécuriser la mezzanine ?

Pour garantir votre sécurité mais aussi celle de vos proches, il sera nécessaire de prévoir une balustrade d’1 m de hauteur minimum et un espace entre les barreaux de 11 cm maximum. Si vous avez des enfants susceptibles d’utiliser ce nouvel espace, n’hésitez pas à augmenter la hauteur de la balustrade et à réduire l’espace entre les barreaux. Pensez aussi aux marches antidérapantes pour éviter tout risque de glissade.  

À qui s’adresser pour créer une mezzanine ?

La construction d’une mezzanine représente des travaux importants et complexes. S’il faut faire appel à de nombreux intervenants pour en faire une pièce de vie à part entière - électricien, plombier, peintre -, le point le plus critique, vous l’aurez compris, est la réalisation de la structure qui pourra être prise en charge par un charpentier ou un maçon, étude d’un bureau technique structure à l’appui.

Avant de vous lancer, une étape préalable est indispensable : bien étudier la structure existante sur laquelle va s’appuyer la mezzanine pour s’assurer qu’elle peut supporter son poids. Le cas échéant, des renforcements seront à prévoir.

Quel budget prévoir pour la création d’une mezzanine ?

Comme tous les travaux, le montant de votre devis va dépendre de plusieurs éléments : les matériaux utilisés, la surface totale, les revêtements choisis pour le sol et le type d’accès. Prévoyez une enveloppe d’environ 800 à 1 200 € par mètre carré.

N’hésitez pas à demander plusieurs devis auprès de différents professionnels de votre région pour pouvoir comparer les prix.

Travaux de rénovation en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.