Pourquoi installer un faux plafond dans la cuisine ?

Le faux plafond devient la touche déco à adopter dans la cuisine. Pour en savoir plus sur le plafond suspendu et son prix, suivez le guide !

Faux plafond

Un projet à venir ?

Les avantages des faux plafonds

Le faux plafond est une solution idéale pour changer la décoration de la cuisine. En premier lieu, on imagine des plaques peu esthétiques qui recouvrent le plafond. Toutefois, ce type d’installation, lorsqu’il est bien réalisé, peut apporter un certain cachet dans une maison. 

 la pose d’un faux plafond 

Il existe plusieurs raisons de réaliser des travaux dans la cuisine pour la pose d’un faux plafond :

  • Faire passer et masquer des câbles ou des conduits d’aération (VMC simple ou double flux) ;
  • Cacher des traces ou des dégradations (suite à une fuite d’eau par exemple) ;
  • Réduire la hauteur sous plafond ;
  • Améliorer l’isolation thermique et phonique ;
  • Changer la décoration de la cuisine ;
  • Ajouter un éclairage à la pièce en plaçant des spots lumineux.


Les faux plafonds ont plus d’un tour dans leur sac et apportent une nouvelle déco à la cuisine. Pratique, vous pouvez faire poser des dalles ou des plaques fabriquées en divers matériaux, en fonction de l’ambiance de la pièce. Cuisine classique, à l’anglaise, rustique, provençale, moderne ou contemporaine, le faux plafond s’adapte à tous les styles.
La cuisine étant une pièce à risque concernant les départs de feu, les faux plafonds peuvent en outre empêcher la propagation des flammes lorsqu’ils sont réalisés avec des plaques de placo offrant une grande résistance au feu. 

Un faux plafond suspendu ou tendu pour ma cuisine

Avant de penser à faire des travaux dans la cuisine, l’idéal est de se pencher sur le modèle de faux plafond adapté à cette pièce de la maison. Deux types de faux plafonds sont disponibles, suspendu ou tendu.

Le modèle suspendu

Le modèle suspendu

Un faux plafond suspendu est une solution efficace pour améliorer l’isolation et dissimuler des câbles et des conduits. Les travaux requièrent la pose d'une armature métallique, en laissant un espace entre le faux plafond et le plafond d’origine.

Cette installation permet de limiter la transmission des bruits venant du niveau supérieur. Concernant les finitions du modèle suspendu, vous avez le choix entre les plaques de plâtre (placo), les lambris en PVC, les lames de bois ou les dalles synthétiques. 

Le modèle tendu

Le modèle tendu

Moins répandu, le faux plafond tendu permet de masquer des imperfections sur les plafonds d’une cuisine ou d’une salle de bain. Il s’agit de tendre une toile thermoplastique (velum) à la fois résistante au feu, fongicide et antibactérienne. On la fixe au plafond à l’aide de rails posés sur les murs avant d’utiliser une source de chaleur pour la tendre et la rendre lisse. Cette toile que l’on trouve principalement en PVC est désormais proposée en matériaux recyclables. Ce type de faux plafond trouve parfaitement sa place dans les cuisines contemporaines car il offre un rendu lisse et brillant. 

Un plafond suspendu pour l’éclairage de la cuisine

Si le faux plafond suspendu se révèle pratique pour camoufler des éléments peu esthétiques, il permet aussi d’ajouter des lumières.

En effet, les travaux effectués dans la cuisine donnent l’occasion d’installer différentes sources de luminosité pour améliorer l’éclairage de la pièce.

Vous avez le choix entre plusieurs types de spots encastrables :

  • Halogènes haute tension (230 volts), directement connectés à votre installation électrique ;
     
  • Halogènes basse tension (12 volts), nécessitant la mise en place d’un transformateur ;
     
  • Fluo-compactes, avec un allumage lent mais une moindre consommation d’énergie ;
     
  • LED, des accessoires aux prix plus élevés mais consommant encore moins d’énergie.

Mieux vaut éviter d’implanter les spots de manière rectiligne dans la pièce. Optez pour une installation pratique : quelques spots au-dessus du plan de travail et des spots placés sur les lignes de circulation dans la pièce. Les spots orientables évitent d’éblouir pendant que vous faites la cuisine.

Quel prix pour un faux plafond ?

Le prix d’installation d’un faux plafond dépend du type de faux plafond choisi (suspendu ou tendu), des matériaux utilisés (bois, placo, PVC) et de la surface des plafonds à recouvrir. Il est indispensable de faire appel à un professionnel pour les plaques de plâtre ou les dalles synthétiques. En effet, il réalise les travaux tout en veillant au respect des règles de l’art et des normes françaises. 

En effectuant plusieurs demandes de devis, vous pourrez comparer et choisir l’option la plus adaptée à votre besoin. Pour réaliser un faux plafond tendu dans la cuisine, le prix des travaux est plutôt élevé puisqu'il faut compter entre 50 et 90 € / m² (fourniture et pose).

Le prix d'un plafond suspendu évolue selon le matériau choisi :

  • Plaque de plâtre : 15 à 40 € /m² ;
  • Bois : 40 à 80 € /m² ;
  • PVC : 20 à 60 € /m².


Concernant le prix de la pose, prévoyez environ 20 à 30 € /m². 

 

 

Vous avez des questions ? Besoin de conseils sur-mesure à votre projet ?
N’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel !