Pose de fenêtre à Montrouge

Plusieurs paramètres influencent le prix des travaux sur vos fenêtres : Pièces utilisées, nature du vitrage, méthode de pose... La nature des travaux est le critère principal de détermination du prix, si c’est effectivement une rénovation que vous préparez.

L’influence du choix du matériau pour le tarif des poses de fenêtre à Montrouge

Le PVC est un plastique. Pour poser une fenêtre avec ce dernier, comptez environ 465 euros TTC pour chacune des fenêtres. Le bois est la plupart du temps considéré comme plus noble, et par conséquent plus coûteux : Dans les alentours de 535 euros pièce. Ce montant est de nouveau revu à la hausse dans le cas d’une fenêtre en métal (aluminium en particulier). Il va atteindre alors à peu près 680 € par fenêtre. Finalement, lorsqu’on parle d’une fenêtre conçue en bois et en aluminium, on doit envisager un prix de grosso modo 1205 € l’unité.

Focus sur le montant de la facture d’un changement de type de vitrage

Le tarif d’un vitrage double simple peut monter jusqu’à 120 € TTC pour chaque vitre. Les vitrages doubles peuvent aussi être munis de propriétés techniques spécifiques : Un vitrage proposant des propriétés sécuritaires ou acoustiques par exemple, pourra monter jusqu’à proche de 200 euros par vitrage. Pour une vitre triple vitrage, mettez de côté une enveloppe de 190 euros TTC.

Sélectionner sa pose selon le projet à Montrouge

Lorsqu’il s’agit de constructions neuves, ainsi que de certaines réhabilitations, les encadrures font l’objet de plusieurs types de poses selon l’organisation du chantier. Dans tous les cas, appeler un artisan assermenté est primordial.

La pose en applique

S’il s’avère qu’une paroi isolante interne est présente (ou bien planifiée), la pose en applique (entendez interne à la maison) est certainement la pose la plus logique. On compense ainsi le relief de la structure du bâtiment grâce à un doublage qui isole. Il est aussi possible d’envisager ce processus de pose pour une rénovation quand le mur est dénudé et qu’une isolation est prévue.

La pose en feuillure

Dans certains cas, il est nécessaire de faire une feuillure dans l’objectif de venir encastrer la vitre dans la structure du bâtiment. Cette pose aura sa place dans des situations de réparation, mais aussi en neuf. Les murs larges des bâtiments anciens sont idéaux pour Ce procédé de pose de fenêtre. Des travaux supplémentaires pourront être engendrés si jamais il est obligatoire de retravailler la feuillure en place. Cela arrivera notamment lors de réparations.

La pose en rénovation partielle

Nous utiliserons cette méthode de pose lorsque la structure existante est dans un état satisfaisant et ne nécessite pas d’être remplacée. La structure des anciennes fenêtres sera ainsi le support des nouvelles. Le cadre existant doit donc être en bon état. Ce genre de pose pourra permettre de modifier vos vitres. Typiquement, vous serez en mesure de mettre un double vitrage à la place d’un simple. Dans le cas d’une modification de catégorie de vitrage, il faut s’assurer de la fiabilité du cadre existant.

La pose en tunnel

Ce procédé de pose signifie : disposer la fenêtre dans l’épaisseur des murs. Comme la pose en feuillure, cette technique est dans le cadre de murs anciens constitués de roche ou à colombages.