Laine de verre et isolation

  • Article
  • Rénovation énergétique
  • Isolation

Temps de lecture : 4 min

Avec les exigences croissantes en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les bâtiments, la laine de verre est devenue le matériau de référence pour l’isolation des constructions. En effet, l'isolation des bâtiments contribue à réduire significativement les pertes d'énergie lors du chauffage et du refroidissement des logements. La laine de verre, produit bien connu des professionnels et qui n’a cessé de s’améliorer au fil des innovations des industriels, est l’un des matériaux idéals pour relever les défis d'isolation. Qu’est-ce que la laine de verre et quels sont ses avantages ? Sous quelles formes existe-t-elle, pour quelles applications ? Quel prix prévoir pour une isolation à base de laine de verre ? On fait le point !

Isoler en laine de verre

La laine de verre, c’est quoi ?

La laine de verre est le matériau le plus utilisé pour isoler les bâtiments. Créée par Russel Games Slayter en 1938, sa composition est faite de minéraux naturels (sable) et de matières recyclées (calcin). La laine de verre peut se présenter sous forme de matelas, le plus répandu, ou de flocons (laine à souffler) pour les combles perdus essentiellement.

 

Comment fabrique-t-on de la laine de verre ?

La laine de verre est constituée d’un enchevêtrement de fils de verre formant une multitude de petites cavités où l’air est emprisonné et immobile, ce qui leur confèrent un fort pouvoir isolant avec un minimum de matière.

La production de la laine de verre comme matériau isolant se déroule en plusieurs étapes :

  • Les matières premières sont mélangées ensemble.

  • Elles sont chauffées dans un four afin que tous les éléments fondent pour former un filet de verre en fusion.

  • On procède ensuite à leur fibrage pour obtenir des fils de verre qui vont former un matelas laineux, qui va ensuite « cuire » pour obtenir des propriétés mécaniques bien spécifiques (matelas souple, semi-rigide ou rigide)

  • Enfin arrive le conditionnement sous diverses formes : laine de verre en rouleaux, laine de verre en panneaux semi-rigides ou rigides, laine de verre en flocons.

Travaux d’isolation en vue ?
Décrivez rapidement votre projet : nous vous mettons gratuitement en relation avec nos professionnels agréés.

Quelles sont les avantages de la laine de verre en isolation ?

Tout d’abord, c’est un très bon isolant thermique : avec un lambda jusqu’à 0.030 W/m.K, la laine de verre se caractérise par une faible conductivité thermique, ce qui en fait un excellent isolant, efficace en toute saison. Parmi les isolants fibreux, c’est celui qui dispose du meilleur lambda. Plus le lambda est faible, plus l’isolant est performant. A résistance thermique égale visée, il faut donc une épaisseur moindre de laine de verre, ce qui permet d’optimiser l’espace habitable du logement.

Sa structure en matelas laineux en fait également un bon isolant phonique : lorsque le son traverse une paroi isolée en laine de verre, cette dernière absorbe une partie de l’énergie sonore émise, ce qui réduit la transmission du son à travers la paroi.  Selon la paroi pour laquelle elle est utilisée, elle réduit efficacement les bruits aériens et/ou les bruits de chocs.

La laine de verre est également résistante au feu : elle participe à la sécurité au feu des ouvrages dans lesquels elle est intégrée.

C’est un matériau imputrescible et non hydrophile, ce qui signifie que l'humidité ne la rend pas vulnérable et qu'il n'y a ainsi pas de risques de moisissure de la matière. La laine de verre s'installe donc sereinement dans un grenier ou une cave.

Résistante au tassement, la laine de verre est un isolant dont la durée de vie est équivalente à celle du bâtiment. Ce qui en fait une très bonne solution d’isolation, tant en rénovation qu’en construction et explique également la place de cet isolant parmi les plus utilisés en France et dans le monde.

Enfin, c’est un matériau issu de la filière du recyclage du verre et lui-même recyclable à 100% et à l’infini. Il entre donc dans une logique vertueuse de valorisation des déchets et d’économie circulaire. Les laines de verre sont des matériaux sains et sûrs à poser et à utiliser.

A noter : les laines de verre de notre partenaire ISOVER se composent d’au moins 40 % et jusqu’à 80 % de calcin (verre recyclé) et d’un liant biosourcé (dans la plupart des cas). Elles sont très fortement compressées par une enrouleuse, jusqu’à 10 fois leur épaisseur, afin d’augmenter la quantité de produits transportés par camion, et de réduire ainsi l’impact énergie/ carbone de leur transport.

Notre
sélection
Une isolation thermique et acoustique performante et responsable

La nouvelle laine de verre d'ISOVER

Avec cette laine de verre nouvelle génération, faites des économies d'énergie, et profitez d'une isolation thermique et acoustique de vos combles perdus et de vos plafonds.

Découvrir ce produit
Une isolation thermique et acoustique performante et responsable

La laine de verre : quelle forme pour quel usage ?

Isolant tout terrain, la laine de verre est utilisée pour de nombreuses applications tant en construction qu’en rénovation : isolation thermique par l’intérieur ou par l’extérieur des murs, de la toiture, des toitures terrasses, isolation des combles perdus ou aménagés, isolation phonique des cloisons, des planchers d’étage et des plafonds, isolation des gaines techniques…
Il faut toutefois savoir qu’il n’existe pas une laine de verre mais des laines de verre aux qualités intrinsèques différentes. C’est pourquoi il est important de toujours vérifier l’adéquation du produit à l’ouvrage dans lequel il doit être posée, notamment en termes de tenue mécanique.
Pour répondre aux contraintes techniques des diverses applications du bâtiment, la laine de verre se décline sous trois formes principales.

 

Les différentes formes de laine de verre

La laine de verre existe sous forme de rouleaux, de panneaux rigides ou semi rigides et en flocons ou vrac à souffler. Zoom sur les applications de ces différents produits.

La laine de verre souple en rouleau, revêtue kraft, est adaptée à l’isolation des combles perdus, avec pose sur plancher ou pose entre et sur solives apparentes. Souple et de bonne tenue, elle est facile et rapide à poser.

La laine de verre semi rigide, sous forme de panneaux ou de rouleaux, est commercialisée soit revêtue kraft, soit nue, soit revêtue d’une voile de verre.

  • Revêtue kraft, elle est adaptée à l’isolation des murs par l’intérieur ou à l’isolation des combles aménagés (semi-rigidité imposée par le DTU 45.10).

  • Nue ou revêtue d’un voile de verre, on l’utilise pour l’isolation thermique des façades sous bardage.

La laine de verre en panneaux rigides est adaptée pour l’isolation thermique des toitures par l’extérieur et des toitures terrasses ou pour l’isolation acoustique des planchers d’étage.

Enfin, la laine de verre en flocons s'utilise quant à elle en soufflage, essentiellement pour les combles perdus difficiles d'accès ou avec charpente industrielle.

isolation comble soufflage laine de verre
Isolation des combles perdus par soufflage de laine de verre

Quel est le prix d’une isolation en laine de verre ?

Cela constitue certainement l'avantage le plus évident pour les particuliers, l’isolation en laine de verre affiche un prix très accessible, ce qui en fait l’une des solutions les plus rentables en termes de ratio prix / performance d’isolation et confort.

Le type d’isolation ainsi que le prix du professionnel vont faire varier la tarification, de même que l’éventuelle dépose d’un ancien isolant, la complexité du chantier (facilité d’accès, nombres d’ouvertures sur les parois, présence de modénatures en façade…) et le type de finition (plaque de plâtre, bardage…).

A titre indicatif, comptez, pose incluse :

  • Un prix moyen de 35 euros du m² pour une isolation des combles perdus en laine de verre soufflée ;
  • Un prix de 30 à 43 euros du m² pour une isolation des combles perdus en laine de verre en rouleau ou en panneaux ;
  • Un prix de 90 à 110 euros du m² pour une isolation en laine de verre sous rampants de toiture (plaques de plâtre et membrane d’étanchéité incluses) ;
  • Un prix de 90 à 110 euros du m² pour une isolation des murs par l’intérieur en laine de verre en rouleau (plaque de plâtre et membrane d’étanchéité incluses) ;
  • Un prix de 170 à 205 euros du m² pour une isolation de façade en panneau de laine de verre sous bardage.

Zoom sur les aides pour l'isolation de votre maison

Dans le cadre de la promotion des travaux de rénovation énergétique, il existe diverses aides nationales pour faire isoler votre maison et baisser le prix final de votre facture :

  • Ma PrimeRénov'
  • "Habiter Mieux Sérénité" de l'Agence Nationale de l'Habitat (Anah)
  • L'éco Prêt à Taux Zéro
  • Dispositif CEE (certificat d’économie d’énergie)
  • TVA à 5,5% en rénovation
  • Exonération de la taxe foncière pour les travaux d'économies d'énergie

Ces aides peuvent être complétées par des subventions au niveau de votre localité, de votre département ou de votre région.

Le point le plus important pour en bénéficier est que vous fassiez appel aux services d'un professionnel RGE et que la résistance thermique du système d’isolation respecte des seuils minimum d’efficacité :

  • 7 m².K/W minimum pour l’isolation des combles perdus ;
  • 6 m².K/W minimum pour l'isolation des combles aménagés, sous rampants de toiture ;
  • 3 m².K/W minimum pour l'isolation des planchers  sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvert ;
  • 3,7 m².K/W minimum pour l'isolation des murs périphériques ;
  • 4,5 m².K/W minimum pour l'isolation des toitures terrasses.
Besoin d’estimer le prix de votre isolation et vos aides ?
Décrivez votre projet et visualisez instantanément votre estimation travaux, aides incluses !