Vitrifier un parquet bois : bonne ou mauvaise idée ?

  • Article
  • Sols intérieurs et extérieurs

Temps de lecture : 4 min

Commençons par la sémantique, beaucoup tapent sur leur moteur de recherche Internet « vitrifier ou vernir un parquet bois » … Voilà pour une fois une réponse simple à donner : c’est la même chose ! Vitrifier son parquet bois consiste à le vernir pour le protéger. En revanche, vitrifier un parquet n’est pas la même chose que cirer ou huiler un parquet. Pourquoi vitrifier votre parquet peut vous tenter ? Nous faisons le point…

Vitrifier un parquet bois

La vitrification du parquet, pourquoi est-ce une bonne idée ?

La vitrification du bois apporte beaucoup à votre parquet. Vitrifier c’est protéger votre sol, le rendre beaucoup plus résistant dans le temps, et alléger également la corvée de ménage avec un entretien du parquet bois simplifié, tout cela à un prix avantageux.

Oubliez le cirage de parquet, lorsqu’on vitrifie son parquet bois le nettoyage est ultra rapide : on dépoussière et on nettoie avec une serpillère bien essorée. Simple, et également bon pour la planète et notre santé, car le parquet vitrifié déteste les produits transformés et/ou abrasifs. Pour ne pas abimer le vitrificateur, on utilise donc un savon naturel et doux, type savon de Marseille. On sèche immédiatement le parquet nettoyé, on ne nettoie jamais à grand d’eau un parquet, qu’il soit vitrifié ou non d’ailleurs.

Pour entretenir la vitrification du parquet bois, il suffit de passer un polish régénérateur tous les 10 ans ! Vous avez donc le temps avant d’astiquer à nouveau votre parquet.

Si on résume les avantages d’une vitrification de parquet bois, on peut citer :

  • La protection du sol, en évitant au parquet d’être rayé ou tâché ;
  • L’augmentation de la résistance du parquet, notamment si celui-ci est dans une zone à fort passage ;
  • Une option peu coûteuse comme finition pour votre parquet bois ;
  • Un entretien facilité au quotidien.

Enfin, vitrifier un parquet offre la possibilité de choisir plusieurs aspects : brillant, satiné ou mat.

Vous souhaitez faire rénover votre parquet ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

A quel style d’intérieur le parquet vitrifié convient-il ?

On peut vitrifier tous les parquets bois, à l’exception du teck. On peut donc vitrifier la grande majorité des parquets massifs. En revanche, même si la vitrification propose plusieurs aspects de finition, les décorateurs intérieurs conseillent généralement de vitrifier le parquet seulement dans les intérieurs de style moderne et contemporain. En effet, vitrifier son parquet retire la touche traditionnelle des parquets anciens. Si vous souhaitez sauvegarder la patine authentique de votre sol, vous devrez alors opter vers une autre finition, huiler ou cirer votre parquet bois.

Autre point important : même si les nouveaux vitrificateurs sont souvent plus respectueux de l’environnement et n’incluent plus de durcisseur, ils restent plus chimiques que les cires ou huiles pour parquet, et supposent des précautions à la pose et une excellente aération avant de réinvestir la pièce.

Vitrifier un parquet bois moderne
Finition vitrifiée pour parquet bois au rendu moderne.

Quelle finition choisir pour vitrifier son parquet ?

Comme dit plus haut, il existe plusieurs types de vitrificateur pour un parquet bois. Vous avez le choix entre des vernis teintés, pour assombrir votre parquet par exemple, ou des vernis naturels. Parmi les différentes finitions proposées, vous aurez le choix entre le vernis brillant, le vernis satiné ou le vernis mat. Tout dépendra alors de vos choix décoratifs et de vos goûts : 

  • L’application d’un vernis brillant apporte un effet miroir au parquet
  • L’application d’un vernis mat a un rendu s’approchant de la finition huilée 
  • L’application d’un vernis satiné donne une brillance moyenne au parquet.
Vitrifier un parquet bois : la finition brillante
Finition vitrifiée brillante pour un parquet bois à l’effet miroir ultra moderne

Peu importe la finition choisie, le vitrificateur sera tout aussi performant. Aujourd’hui les produits commercialisés permettent une protection de votre parquet pendant 10 à 15 ans.

Les différentes étapes pour vitrifier son parquet

Vitrifier un parquet en bois se fait en trois étapes, assez simples, mais plutôt longues à réaliser :

  1. On démarre par le plus fastidieux : le ponçage du parquet bois. Vous ne pouvez appliquer le vitrificateur qu’après avoir poncé méthodiquement votre parquet. Sans l’étape du ponçage, le résultat ne sera pas uniforme, et ce sera tout simplement inesthétique. Le parquet bois doit être poncé sur toute sa surface une première fois et aspiré. Puis, ponçage une seconde fois, au grain moyen. Le ponçage ici peut s’effectuer à l’aide d’une ponceuse électrique.

  2. On continue en passant au nettoyage et à la réparation éventuelle du parquet. Vous devez repérer les lames abîmées ou fissurées. Comblez alors les imperfections avec de la pâte à bois, puis poncez la surface. Aspirez bien tout votre parquet, et terminez par le passage d’une serpillère humide afin de déloger les derniers grains de poussière.

  3. On passe au vernis ! Le vitrificateur de parquet n’a pas besoin d’être posé sur une sous-couche incolore, à l’exception des parquets posés sur un chauffage au sol. Le vitrificateur doit être appliqué au rouleau, sur toute la surface. L’application du vernis se fait également en deux fois : on applique une première couche, on laisse sécher 24 h, avant de venir poncer à la main légèrement toute la surface. Attention, ce ponçage est bien plus doux que le premier, on utilisera un papier abrasif à grains fins. On aspire, puis on applique la seconde couche de vitrificateur. 

Vitrifier un parquet bois : Etape 1, le ponçage
Etape 1, le ponçage

Pour que la vitrification du parquet soit parfaite, vous ne devez pas circuler ou remettre vos meubles sur le parquet avant 48h après la pose de la seconde couche. De cette façon le vitrificateur sera parfaitement sec et vous ne risquerez pas de laisser de traces sur votre parquet bois fraîchement vernis. Le temps de séchage peut différer en fonction du produit utilisé. N’hésitez pas à demander des précisions au magasin où vous acheter les différents produits.

Combien coûte de la vitrification de son parquet ?

Vous l’avez remarqué, vitrifier un parquet bois n’est pas une tâche si anodine. S’il est vrai que vernir un parquet bois n’a rien de complexe, en revanche le temps que vous devez consacrer à cette rénovation est important, et l’application est de mise pour un résultat à la hauteur de vos attentes esthétiques. De plus, si vous souhaitez vitrifier le parquet de plusieurs pièces de votre logement, il est indiqué de faire appel à un professionnel afin d’obtenir le résultat le plus homogène possible.

 

Un professionnel pour vitrifier son parquet : à quel prix ?

Vitrifier son parquet bois demande donc beaucoup de temps et d’huile de coude. Si vous avez un budget dédié à cette rénovation, passer par un professionnel sera plus simple et plus confortable. Mais cette opération a un prix qui peut être important en fonction de la surface à traiter. En moyenne, on constate un prix de 40 à 80 euros du m² pour le ponçage et la vitrification d’un parquet. Une fourchette large qui dépend : 

  • de l’état de votre parquet d’origine. Si votre parquet est très abîmé, ou pire si le professionnel doit d’abord retirer une première couche de vernis ou remplacer plus de 20% des lames, les prix seront dans la fourchette haute.
  • et bien évidemment du professionnel et de votre région. 

Comme pour tous les travaux de rénovation, il est donc nécessaire de réaliser plusieurs devis avant de faire votre choix.

Besoin d’estimer le prix de votre vitrification de parquet ?
Décrivez votre projet en quelques clics et visualisez instantanément votre budget travaux !

Vernir seul son parquet : pour quelle économie ?

Si votre budget est serré et que vous souhaitez réaliser vous-même cette rénovation, voici plusieurs tarifs indicatifs qui vous permettront de vous projeter : 

  • Pour le vitrificateur ou vernis, comptez un peu plus de 100 euros le pot de 5 litres. Vous pouvez trouver moins cher dans les grandes surfaces de bricolage, mais nous recommandons pour ce type de produit d’opter pour des gammes professionnelles, qui vous assureront un résultat plus durable. Un volume de 5 litres vous permettra de couvrir en moyenne 50 m². Néanmoins, vous devrez acheter deux pots pour cette surface, car une bonne vitrification nécessite l’application de deux couches, voire de 3 couches en cas de zone à très fort passage. 

Le vitrificateur mis à part, vous aurez besoin d’autre produits pour réaliser cette rénovation : 

  • Une ponceuse électrique pour le ponçage de toute la surface avant de passer au ponçage à la main puis à l’application du produit. Vous pouvez en trouver des performantes dès 30 euros mais mieux vaut louer une ponceuse à parquet professionnelle en cas de grande surface à traiter.

  • Du papier abrasif pour le ponçage à la main du parquet, comptez un prix entre 6 et 15 euros pour un lot de 10 feuilles.

  • Un rouleau à vitrifier pour appliquer le produit, comptez une prix d’environ 15 euros.

Vitrifier son parquet, oui mais…

Enfin, on clôture ce dossier par les cas où vitrifier son parquet n’est pas une bonne idée.

Si votre parquet est dans une pièce d’eau comme la salle de bain, on évitera la vitrification. En effet, le vernis va empêcher le bois de respirer, une eau stagnante va abîmer le film protecteur du parquet, et ces deux effets cumulés risquent de donner lieu à un bouillon de culture peu engageant.

Si vous aimez les parquets anciens, les aspects rustiques, le parquet vitrifié n’apportera pas le charme que vous espérez. Pensez à d’autres produits comme la cire ou l’huile. Le parquet ciré reste le plus demandé pour le respect du style traditionnel.

Enfin, vérifiez que la couche d’usure de votre parquet est suffisamment épaisse pour accepter un autre ponçage. En effet, les rénovations et ponçages successifs ont pour effet de l’affaiblir, et l’étape du ponçage peut devenir critique lorsque la matière vient à manquer…

Travaux de rénovation en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.