Une extension maison à Paris

Pour quelle extension de maison opter ?

  • Que dire sur la véranda :
  • Vous aviez envie d'une nouvelle véranda, mais les lourds travaux vous ont fait perdre toute envie ? Aménager une véranda - s'il ne s'agit pas d'un agrandissement - s'avère souvent extrêmement facile. Abordable et très lumineuse, aménagez une pièce rapidement et sans les inconvénients liés à de coûteux travaux. Il est alors possible d’y amener l’électricité, l’eau et le gaz sur demande. Profitez donc du confort d'une véranda pourvue d'une vue sur votre jardin. Vous aimeriez y aménager une chambre pour votre fille ? Cela est désormais très facile. Sachez tout de même qu'une pièce vitrée reste une pièce d'été, qui n'est pas toujours utilisée d'octobre à avril. Il est souvent extrêmement complexe d'isoler totalement une véranda de ce type. Par conséquent les températures y sont souvent basses l'hiver. Sous réserve d’en faire une véritable extension vitrée pourvue d’une dalle isolée et de vitrages haut de gamme.

  • L’extension adjacente à la maison
  • La plupart du temps, cette démarche est choisie par ceux qui détiennent un terrain. La réalisation d'une étude géotechnique (ou étude du sol) est nécessaire, autant que le choix de la partie de la maison que vous décidez de modifier L'implantation des pièces doit rester logique et les entrées de lumières peuvent être optimisées. Surtout, pensez au fait qu'en plus de la partie visible (en bois, en acier, en verre ou en parpaings) et de la toiture, il y aura des travaux de fondations, de terrassement, et d’isolation, qui ont immanquablement leur impact sur le coût de l’extension du bâtiment.

  • L’extension par le haut
  • Votre terrain est trop petit ? Avez-vous pensé à le surélever ? Cette manière de faire s'avère chère, beaucoup plus que les autres, car elle à besoin d'un savoir faire technique peu répandu, et des travaux onéreux. Gagnez de la surface en surélevant votre toiture. Après avoir réalisé une étude de terrain, nos équipes d'experts vous dirons si votre maison captable de soutenir une pièce supplémentaire, vous devez prévoir : la dépose du toit, une vérification de l'angle d'inclinaison du toit, des travaux d’isolation, une amélioration de la structure si les études l’ont préconisé, et bien sûr, la construction d’un escalier !

Prévoir un budget pour l'ouverture d'une : par où commencer ?

Les propriétaires d’une maison qui souhaitent agrandir leur maison peuvent estimer les coûts de ce projet en prenant en compte quelques paramètres. La toute première étape consiste en l'évaluation de la complexité du projet d'agrandissement. Par exemple si vous choisissez l’option « étage » avec une structure saine, aménagement compris, comptez entre 1800 et 2500 euros par mètre carré.