Une extension maison à Miramas

Pour quelle extension de maison opter ?

  • Qu’en est-il de la véranda :
  • La construction d'une véranda ou d'une pièce supplémentaire est moins complexe qu’on ne le pense. Jolie et aussi abordable, vous gagnerez de l’espace sans engager des travaux pharaoniques. Sympathique et abordable, aménagez plus d'espace sans les désagréments liés à de coûteux travaux. Il est alors possible d’y amener l’électricité, l’eau et le gaz sur demande. Vous allez donc pouvoir profiter du confort d'une pièce pourvue d'une vue sur votre jardin. Vous songez à faire une pièce pour votre fils ? Pourquoi pas ? Malgré tout, quel que soit l’usage que vous envisagiez, gardez en tête qu’une véranda n’est pas toujours habitable toute l’année. Ardue à isoler, le froid y est présent tout l'hiver, et la température y règne dès le printemps. Cependant, il est courant de faire une parfaite extension vitrée dotée d'une dalle isolée et de vitrages haut de gamme.

  • L’extension adjacente à la maison
  • D'habitude, cette démarche est choisie par les personnes propriétaires d'un terrain. Dans un premier temps, faîtes réaliser une étude géotechnique (étude de sol) et, en parallèle, choisissez la partie de l'habitation à ouvrir. Assurez-vous de garder une implantation logique des pièces, et considérez les points d'entrée de luminosité. Surtout, prenez en compte qu'en plus de la partie qui est visible (en bois, en acier, en verre ou en parpaings) et de la toiture, il y a des travaux de fondations, de terrassement, et d’isolation, qui ont inévitablement leur impact sur le budget prévu pour l’extension de la demeure.

  • L’extension en hauteur
  • Si votre terrain n’est pas si grand que cela, songez au rehaussement. Cette option demande plus de moyen au vu de la la spécificité des travaux Mais en surélevant votre toiture pour créer un étage (ou deux !), vous gagnez les mètres carrés voulus. Une fois les études de structures terminées, qui vous indiquerons si les murs porteurs et les fondations supportent un poids supplémentaire, vous devez prévoir : l'installation du toit, la modification optionnelle de la pente, l'isolation, le renfort, et l'installation d'un escalier au besoin

Une extension de la maison : comment prévoir les coûts ?

Dans votre projet d'agrandissement, plusieurs éléments sont à prendre en compte pour prévoir les coûts qui y sont liés. Tout d'abord, vous devriez évaluer le niveau de difficulté du projet d'agrandissement. Si vous choisissez l’option « étage » avec une structure saine, aménagement compris, comptez entre 1798 et 2498 euros par mètre carré.