Une extension maison à Bry-sur-Marne

Pour quelle extension de maison opter ?

  • Le point sur la véranda :
  • Vous souhaitez une pièce supplémentaire sans subir les problèmes liés à d'onéreux travaux ? Harmonieuse et peu cher, obtenez plus d'espace sans réaliser de coûteux travaux. Nous pouvons raccorder la pièce à tous vos besoins de base, eau, électricité et gaz compris. Installez une salle à manger, un salon ou bien une cuisine, en profitant de l’extérieur comme si vous y étiez. Vous réfléchissez à une pièce pour votre fille ? Pensez-y. Quoi qu'il arrive, quel que soit l’usage prévu, gardez en tête qu’une véranda n'est généralement pas habitable tous les mois. Il reste ardu d'isoler complétement une pièce externe, si bien qu'il y fait souvent froid à partir d’octobre Cependant, il reste possible d'en faire une parfaite extension vitrée pourvue d'une dalle isolée et de vitrages double épaisseur.

  • L’extension de l’habitat
  • La partie visible de la foyer n'est pas la seule à anticiper dans ce projet. Effectivement, des travaux de terrassement, de fondations et d'isolation sont généralement inéluctables et ils entraînent irrémédiablement des coûts.

  • L’extension par le haut
  • Vous êtes propriétaire d'un petit terrain ? Avez-vous pensé à le surélever ? Cette option demande plus de temps en prenant en compte la spécificité des travaux Gagnez de la surface en élevant votre toit. Si des travaux sont possibles, vous devez prévoir : la dépose de la toiture, une vérification de la pente de la toiture, des travaux d’isolation, une amélioration de la structure si les études l’ont recommandé, et évidemment, la construction d’un escalier !

Calculer le prix d’une extension pour sa maison peut être très facile, à condition de savoir où commencer.

Certains éléments sont à envisager pour estimer le coût d’une extension de votre maison. En fonction de vos projets, le budget peut évoluer. Si vous optez pour l’option « étage » avec une structure saine, aménagement compris, comptez entre mille huit cent et deux mille cinq cent euros par mètre carré.