Les étapes techniques de la création d’une cuisine

Besoin d’aménager, refaire et/ou déplacer votre cuisine ? Il s’agit d’un projet d’envergure qui doit se concevoir dans les moindres lignes avant le début des travaux. Quelles sont les étapes techniques à suivre pour la conception d’une nouvelle cuisine ? Tous nos conseils dans cet article.

plan d'aménagement de cuisine

Un projet à venir ?

Créer une cuisine dans un logement

En cas de rénovation, il arrive que l’on doive partiellement ou entièrement créer une cuisine dans une maison. Voici les différents cas de figures : 

  • lorsque l’on veut décloisonner pour créer une cuisine ouverte,
  • lorsque l’on veut aménager une cuisine dans une extension ou une véranda,
  • lorsque l’on veut déplacer la cuisine dans une autre pièce, le salon ou la salle de bains par exemple.
conception de cuisine

En vue de ce type d’aménagement, il est important de vérifier l’existence de plusieurs points techniques dans la pièce : 

  • les arrivées et les évacuations d’eau,
  • l’alimentation électrique.

Faut-il déplacer l’arrivée et l’évacuation d’eau ? Faut-il remettre l’électricité aux normes ? Ces questions sont importantes à traiter avant de vous lancer dans le choix d’un modèle de cuisine et dans les travaux. Il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel afin que ce dernier estime la faisabilité de votre projet de création de cuisine. 

L’installation de la plomberie dans la cuisine

installation de plomberie

Concernant l’eau, il est possible de raccorder la cuisine sur l’installation déjà existante, celle de la salle de bains par exemple. En fonction de la configuration des arrivées et évacuations existantes, le professionnel va regarder s’il est possible de créer un réseau pour la cuisine. 

L’installation d’un évier et d’un lave-vaisselle nécessite la réalisation de travaux de raccordement

Voici les différentes étapes de l’installation de la plomberie dans la cuisine : 

  • le raccordement à l’alimentation en eau, 
  • la fixation de l’évier, du robinet et des appareils électroménagers, 
  • le branchement au réseau d’évacuation des eaux usées. 

Ce système d’évacuation doit posséder une pente de minimum 1% afin d’assurer un bon écoulement de l’eau. Evitez de vous lancer seul dans la réalisation de votre plomberie et faites plutôt appel à un professionnel assuré

Les normes électriques à respecter dans une cuisine 

Côté électricité, plusieurs branchements doivent être prévus en amont, la cuisine accueillant de plus en plus d’appareils électroménagers. 

Hormis les classiques frigo, four, plaques électriques et lave-vaisselle, comptez également les petits appareils, comme les robots de cuisine, la bouilloire ou encore la machine à café, qui ont besoin d’une prise électrique.

Pour un bon fonctionnement et une sécurité optimale, la norme NF C 15-100 fixe les règles d’installations électriques dans la cuisine :

  • une cuisine de moins de 4 m² doit donc contenir au moins 3 prises électriques, et une cuisine de plus de 4 m² doit en posséder au moins 6, dont au moins 4 situées au dessus du plan de travail. A noter que les prises situées au-dessus du plan de travail doivent se trouver à 8 centimètres de haut minimum.
     
  • Certains équipements sont branchés sur un circuit électrique spécial, protégé par un disjoncteur correspondant. Par exemple, les plaques de cuisson nécessitent un circuit branché sous un disjoncteur 32 A.
     
  • La présence d'au moins un point d’éclairage au plafond est obligatoire dans la cuisine.
installation électrique de cuisine

Pour les travaux d’électricité, là encore, il est vivement conseillé de faire appel à un électricien pour une installation sécurisante, réalisée dans les règles de l’art.

Choisir l’implantation de la cuisine

Pour choisir le plan de votre nouvelle cuisine, vous devez d’abord déterminer son implantation. Quelle forme va-t-elle arborer ? Il est important que votre cuisine soit disposée selon une implantation adaptée à la configuration de la pièce et à vos besoins. 

cuisine ambiance bois
  • La cuisine en L reste l’implantation la plus répandue. Elle occupe deux côtés de la cuisine, et permet une circulation aisée, avec la possibilité de créer un coin repas. Cette configuration est idéale pour une cuisine ouverte sur le salon.
     
  • La cuisine en I est très courante dans les petits espaces. Elle tient sur une seule longueur de mur. Elle est particulièrement adaptée aux intérieurs épurés : composée d’équipements intégrables, elle se fondra sans difficulté dans le décor de la pièce.
     
  • La cuisine en U convient aussi bien aux cuisines fermées qu’aux cuisines ouvertes. Occupant deux ou trois pans de mur, elle permet d’obtenir un maximum de rangements lorsque les angles sont correctement exploités.
     
  • La cuisine en double Iaussi appelée cuisine couloir - s’organise tout en longueur sur deux murs parallèles. Elle optimise le volume de rangements et permet de tout avoir sous la main.
     
  • La cuisine avec îlot est un luxe réservé aux cuisines spacieuses. L’îlot peut accueillir l’espace cuisson ou un espace repas, selon les envies.

Les règles d’aménagement d’une cuisine 

Le choix de l’emplacement des différents éléments est l’étape suivante de la conception d’une cuisine. Son plan s’organise autour du triangle d’activité

  • le pôle cuisson (plaques de cuisson),
  • le pôle lavage (évier),
  • le pôle stockage (frigo).

La majeure partie de l’activité en cuisine se concentre sur ces trois pôles. Ainsi, afin de faciliter les déplacements, il est conseillé de limiter la distance entre eux. 

D’autres règles sont à respecter lors de l’aménagement d’une nouvelle cuisine. En voici quelques-unes…

  • Un bon cheminement entre le propre et le sale est un aspect à ne pas négliger : la poubelle et l’évier sont placés à proximité pour une circulation aisée de la vaisselle.
     
  • Des meubles de cuisine à bonne hauteur : le plan de travail se trouve à hauteur de la ceinture, le four se place idéalement à hauteur des yeux et la hotte aspirante s’installe à environ 60 cm au-dessus des plaques de cuisson.
     
  • Quelques mesures sont dictées pour l’aménagement des meubles et de l’électroménager : un espace de minimum 70 cm devant les meubles, un espace de minimum 90 cm devant le lave-vaisselle, le frigo et les placards pour faciliter leur ouverture.


Après avoir étudié tous ces aspects techniques, il vous reste encore à déterminer le style de votre future cuisine, à choisir les meubles, l’électroménager et les matériaux.

Vous avez des questions ? Besoin de conseils personnalisés ?
N’hésitez pas à faire directement appel à un professionnel !