Parlons accessibilité : créer une chambre en rez-de-chaussée

  • Article
  • Adaptation du logement
  • Aménagements intérieurs
  • Rénovation de maison

Temps de lecture : 3 min

Nous sommes nombreux à vivre dans des maisons à étage, avec nos chambres au premier et notre pièce de vie au rez-de-chaussée. Nous sommes peu à penser à nos vieux jours lorsqu’on envisage une rénovation de maison. Pourtant, l’accessibilité de la chambre et des sanitaires posent un réel problème, si on ne s’en préoccupe pas assez tôt.

 

Rencontre avec Jean-Philippe Arnoux, Directeur Silver Economie et Accessibilité chez Saint-Gobain, pour connaître les astuces et conseils pour la création d’une chambre au rez-de-chaussée qui rime avec accessibilité.

accessibilité créer une chambre en rez-de-chaussée pour senior
Sommaire

Comment aménager l’espace pour créer une chambre au rez-de-chaussée ?

Tout dépendra ici de la configuration de base de votre logement. En fonction de l’espace disponible et de l’aménagement de votre rez-de-chaussée, il sera possible de le transformer et d’y créer ce nouvel espace. Il est donc nécessaire d’étudier le plan du rez-de-chaussée avant de vous lancer dans une des configurations suivantes :

  • condamner une pièce pour y créer la chambre en rez-de-chaussée,
  • investir le garage,
  • créer une extension,
  • cloisonner le salon,
  • installer un chalet de jardin… 

Pour bien penser un aménagement de chambre accessible, il faut s’imaginer reproduire le confort que nous offrent les chambres d’hôtel. C’est pourquoi, il est capital de créer une salle de bain attenante à la chambre avec WC. Le plus important, dans le cadre d’une rénovation, est donc d’avoir des points d’eau près de l’emplacement de la nouvelle chambre pour pouvoir effectuer les différentes arrivées et évacuations nécessaires à la salle de bain et aux WC. On créera ainsi plus facilement ce nouvel espace de vie dans une zone proche de la cuisine.

 

Cloisonner le salon / salle à manger

Si vous avez un grand salon-salle à manger, n’hésitez pas à cloisonner pour y créer une chambre. On sacrifie des mètres carrés de réception pour s’assurer un espace sommeil et sanitaire idéal. C’est le projet le plus intéressant lorsqu’on peut se le permettre.

 

Investir le garage

Si cloisonner le salon-salle à manger n’est pas possible, mais que votre maison dispose d’un garage attenant et de suffisamment de place pour garer la voiture ailleurs, alors vous pouvez transformer le garage en grande suite accessible. Les garages font généralement entre 15 et 20 m², et c’est ce qu’il faut comme surface pour créer une chambre pour seniors tout confort, au rez-de-chaussée, avec dressing, salle de bain et WC. 

Bon à savoir : on préconise généralement de prévoir 12 m² pour l’espace nuit et entre 4 et 5 m² pour la salle de bain.
Vous souhaitez transformer votre garage en chambre accessible ?
Décrivez votre projet en quelques clics et entrez en relation avec nos professionnels agréés.

Quels matériaux pour une chambre en rez-de-chaussée accessible ?

Les matériaux conseillés pour la chambre

Côté murs de la chambre, les cloisons résistantes aux chocs et aux fixations lourdes sont à privilégier. La plaque de plâtre Habito Activ’Air de chez Placo est deux fois plus résistante aux chocs qu’un mur en parpaing creux, et elle permet d’accrocher des objets lourds.

Il est également important que la qualité de l’air dans la chambre soit la plus optimale possible, car les personnes âgées, comme les enfants en bas âge, sont davantage sujets à des maladies respiratoires.
La technologue Activ’Air des plaques de chez Placo permet de réduire jusqu’à 80% les COV (composés organiques volatils) présents dans l’air et responsables de la pollution intérieure.

 

Les matériaux à privilégier dans la salle de bain

Dans la salle de bain, des plaques de plâtres résistantes aux chocs et traitées contre l’humidité sont de rigueur. La plaque Habito Hydro de chez Placo permet de fixer solidement des éléments nécessaires à une douche accessible, ou de fixer un meuble vasque sans pieds au mur. Une recommandation qui vaut d’ailleurs pour toutes les salles de bain.

Pour le revêtement sur les murs de l’espace douche, les panneaux muraux offrent l’avantage d’être esthétiques, pratiques et faciles à entretenir. C’est le cas notamment des panneaux muraux Vipanel de chez Roth, disponibles en divers coloris et effets, bois ou béton ciré par exemple.

Pour les sols, qu’il s’agisse de la salle de bain, de la chambre ou des WC, choisissez de préférence un sol antidérapant classé R10 pour sa résistance à la glissance. Les industriels proposent de très beaux revêtements de sol antidérapants imitation bois, simples d’entretien. Préférez aussi un sol chaud, type PVC ou bois pour un contact agréable pieds nus.

Panneaux muraux Vipanel RothPanneaux muraux Vipanel de chez Roth, à la fois esthétiques et faciles d’entretien.

Quelles menuiseries pour la création d’une chambre en rez-de-chaussée ?

Les critères de choix d’une baie vitrée

Créer une ouverture donnant directement sur l’extérieur peut être une bonne idée pour une chambre en rez-de-chaussée. Dans ce cas, privilégiez les baies vitrées pour maximiser l’apport lumineux dans la pièce. Pour une chambre accessible, faites attention toutefois à ce que ces deux critères soient respectés :

  • La baie vitrée doit être sans seuil pour éviter la chute,
  • Elle doit aussi s’ouvrir facilement, ce qui nécessite une poignée adaptée.

 

Le choix des portes

A l’intérieur, les portes donnant sur la salle de bain ou le dressing, si ce dernier n’est pas ouvert sur la chambre, seront de préférence coulissantes. Il en va de même pour la porte qui mène à la chambre. Une porte coulissante permet de limiter l’encombrement et ainsi de dégager l’espace pour un aménagement optimal.

Enfin, les toilettes peuvent être près de la chambre, et pas forcément dans la salle de bain. Si vous n’avez pas la place suffisante pour une porte coulissante, faites bien attention à ce que l’ouverture se fasse vers l’extérieur. Une porte qui s’ouvre à l’intérieur ne permettrait pas à un aidant ou aux secours d’intervenir rapidement, si une personne tombait à l’intérieur des WC.

La norme PMR prévoit un espace d’ouverture minimum de 90 cm, soit 83 cm de passage utile, pour offrir la meilleure aisance possible aux personnes à mobilité réduite.

Éclairage et prises : une question de bon sens

Quels éclairages pour la salle de bain ?

Dans la salle de bain, privilégiez plutôt un éclairage avec spots encastrés dans un faux plafond. Cela permet de bénéficier d’un éclairage homogène dans toute la pièce. On évite ainsi les zones d’ombres qui peuvent cacher des obstacles. Toujours dans cette optique d’éclaircir la pièce au maximum, le plafond sera blanc ou clair. Les appliques murales sont à proscrire dans la salle de bain, car elles peuvent être éblouissantes.

 

Eclairages et prises dans la chambre

Pour la chambre, misez sur un éclairage d’ambiance et multipliez les points lumineux. Rien d’éblouissant, bien-sûr, mais plutôt chercher à se rapprocher au maximum de la lumière du jour.

Pour les interrupteurs de la chambre, comme partout dans la maison, il est conseillé de créer un contraste entre la plaque décorative de l’interrupteur, appelée enjoliveur, et le mur de la pièce. L’objectif est de pouvoir se repérer rapidement. On peut aussi préférer des interrupteurs lumineux.

Enfin, pensez à rehausser la hauteur des prises électriques. Prévoir au moins une prise à 1 mètre 30 du sol afin de ne pas se faire mal à dos en branchant un appareil électrique. Là encore, on peut s’inspirer des chambres d’hôtel en intégrant des prises à électriques à hauteur de chevets.

Prises et interrupteurs ODACE Schneider Electric
Contrastez les couleurs - Appareillages ODACE de Schneider Electric
Besoin d'un professionnel pour aménager votre chambre ?
Décrivez votre projet et entrez en relation avec nos professionnels agréés !

L’aménagement du coin nuit

Parlons maintenant du mobilier et des éléments adaptés, parfois sur-mesure, à intégrer lors de la création de la chambre accessible au rez-de-chaussée.

 

Un dressing bien pensé

Dans une chambre accessible, le dressing est un espace de rangement où tout doit être à portée de main. C’est donc le linge qui doit arriver jusqu’à vous et non l’inverse. Il existe aujourd’hui des penderies accessoirisées qui permettent d’éviter tout problème, comme un module basculant pour avoir les chemises à sa hauteur, par exemple.

 

Des barres de maintien bien visibles

Enfin, pour aider à se déplacer, des barres de maintien, appelées également mains courantes, peuvent être installées aux murs de la chambre. Il faudra les repérer facilement. Pour ce faire, là aussi jouez sur le contraste entre la couleur de la barre et celle du mur.

Il existe aujourd’hui des barres très esthétiques, qui peuvent être surmontées d’une tablette lorsque vous ne les utilisez pas. Pour l’emplacement, privilégiez le mur menant de la chambre vers la salle de bain.

Notre
sélection

Plaque de plâtre PLACO® PHONIQUE

Une isolation acoustique renforcée

Découvrir ce produit

L’aménagement de la salle de bain pour une chambre accessible

Les industriels ont fait preuve de beaucoup d’ingéniosité pour proposer des équipements de douche à la fois accessibles et esthétiques. Le temps où la douche adaptée à un public senior ressemblait à un hôpital est révolu. Aujourd’hui, tout est fait pour pouvoir combiner style et accessibilité.

 

Du côté de la douche

Le type de douche et les dimensions réglementaires

Rappelons qu’une salle de bain accessible est une pièce d’eau avec douche et de préférence sans baignoire. Il est préférable de ne pas risquer un accident en enjambant la baignoire. Pour éviter les chutes, installez plutôt une douche à l’italienne ou une douche sans seuil (sans marche).

Pour la seconde option, le revêtement au sol peut être de la jolie mosaïque, un revêtement à la fois esthétique et antidérapant. On peut sinon installer un bac encastré avec un indice minimum PN18 de résistance à la glissance, en préférant le PN24 plus antidérapant.

Dans tous les cas, il est important de faire attention à l’espace disponible. Plus la douche est large, mieux c’est. Au minimum 80 cm de largeur, mais idéalement 90 cm. Côté receveur, on peut aller jusqu’à 180 cm de longueur. Plus la douche est grande, et plus il faudra prévoir des points d’appui pour évoluer en toute sécurité.

 

L'accès à la douche

Le plus important étant l’accès à la douche. C’est pourquoi, il faudra prêter attention à la paroi de douche. Laissez un espace de 60 cm minimum pour y accéder. La paroi peut être fixe, avec un volet mobile, être de type saloon, ou s’ouvrir partiellement. 

Les marques rivalisent d’idées en la matière, la preuve en est avec la première porte de douche coulissante et pliante qui sera commercialisée en janvier 2022 par Roth. Une porte de douche qui permet d’avoir accès à 100% de la largeur. Roth propose également la cabine de douche accessible VINATA, à la fois confortable et rapide à installer en remplacement d'une baignoire.

Pour finir, la porte de douche à galandage spécialement conçue par SCRIGNO pour les douches à l'italienne est aussi une solution intéressante avec son design épuré et son ouverture pouvant aller jusqu'à 120 cm.

La porte de douche à galandage de SCRIGNO offre un design épuré et une possibilité d’ouverture suffisamment large

Des accessoires et équipements beaux et pratiques

Pour une douche accessible, le siège est souvent pratique. On l’implante toujours dans la grande longueur. Cependant, beaucoup n’apprécient pas son aspect peut-être encore trop stigmatisant. Pour remédier à ce problème, il existe des sièges évolutifs avec un point d’ancrage installé à hauteur d’assise. Ils permettent la mise en place d’une petite tablette pour y déposer gel douche ou autre. Au moment où l'on en a besoin, on peut retirer la tablette pour y installer le siège.

Il en va de même pour les barres de maintien. Aujourd’hui, elles sont multifonctions : porte-serviette, porte-douchette, porte-savon…. Des barres en L ou en T, très esthétiques qui viennent nous faire oublier le côté adaptation du logement.

Enfin, on en parle peu, mais l’installation du miroir de salle de bain doit aussi être bien pensée. Là encore, il faut anticiper le moment où l’on aura besoin de s’asseoir. Installez ainsi le miroir assez bas afin de pouvoir se regarder une fois assis. D’autres solutions existent, comme les miroirs qui s’inclinent lorsqu’on est assis.

 

Parlons rangements

La prise en compte du rangement dans la salle de bain est toujours capitale lorsqu’on envisage une rénovation. Idéalement, il est intéressant d’utiliser les murs pour y créer des niches dans la douche, mais aussi à l’extérieur. Cela permet d’avoir tout à portée de main, sans pour autant créer d’obstacle avec une nouvelle colonne de douche.

Dans la douche, des tablettes d’angle peuvent être installées afin d’y poser shampoing, gant, gel douche et savon. Et à l’entrée de la douche, il est possible d’installer une barre de maintien de 60 cm à l’horizontale afin d’avoir une aide pour entrer, mais également pour s’en servir comme porte-serviette. Avec cette astuce, on cache esthétiquement la fonction d’accessibilité.

Pour les meubles vasques, il existe des gammes type PMR, avec des siphons déportés pour éviter d’être gêné si l’on souhaite s’assoir ou avoir du rangement en-dessous. Pensez à laisser 70 cm sous le meuble lors de son installation afin de pouvoir s’assoir pour faire sa toilette.

Enfin, il est intéressant également d’avoir un radiateur sèche-serviettes avec le thermostat à hauteur d’homme, et non pas un sèche-serviettes standard où le thermostat est en position basse.

Douche à l'italienne avec banc intégré
Une douche à l'italienne avec banc intégré, porte pliante et mosaïque aspect bois

Les WC accessibles et toujours esthétiques

Terminons par les WC, avec un rappel très important : le WC surélevé n’est pas la règle quand on parle d’accessibilité. En effet, ce type de WC est à choisir uniquement pour une personne en fauteuil roulant. Privilégiez donc la taille standard.

Installez idéalement un WC suspendu pour pouvoir ensuite régler sa hauteur. Pour cela, il suffit de prendre la distance entre le genou et le talon. Pour un couple, on fera ainsi la moyenne pour trouver la bonne hauteur d’installation.

Préférez un WC sans bride pour minimiser l’entretien et le dépôt de calcaire. Enfin, pour plus d’hygiène, pourquoi ne pas se laisser tenter par les WC japonais ? Ces WC lavants permettent une toilette intime très pratique, en utilisant une simple télécommande. 

A surveiller : une aide financière à l’adaptabilité du logement semble être en préparation. Elle devrait être mise en place mi-2022 sous le nom MaprimeAdapt’.
Travaux d’accessibilité en vue ?
Estimez rapidement votre budget travaux et entrez en relation avec nos professionnels agréés !

À retenir

  • Aménagez votre chambre accessible non loin d’une cuisine ou de points d’eau

  • Utilisez des matériaux résistants et faciles d’entretien et posez des revêtements de sol chauds et antidérapants

  • Prévoyez des ouvertures suffisamment larges et des portes coulissantes

  • Evitez les éclairages éblouissants et contrastez les couleurs et matières pour une visibilité optimale

  • Dans la salle de bain, installez une douche sans seuil ou à l’italienne avec suffisamment de passage

  • Choisissez un mobilier et des accessoires adaptés pour une accessibilité aisée, y compris en position assise, et pour une sécurité optimale.


Pourquoi choisir La Maison Saint-Gobain pour vos travaux ?

Je trouve un artisan

Un conseiller dédié
01 88 24 70 05

Des professionnels partenaires ?
proches de chez vous

Votre acompte garanti et vos paiements sécurisés