Comment choisir sa motorisation de volet ?

  • Article
  • Façade
  • Porte et fenêtre

Temps de lecture : 3 min

La motorisation des volets ne manque pas d’intérêt. Si l’on pense en premier lieu à la facilitation de leur ouverture et de leur fermeture, avec un moteur qui actionne votre volet battant ou roulant en un clin d’œil vous pouvez également, en fonction du système choisis, profiter de la motorisation de vos volets pour faire des économies d’énergie ou renforcer votre sécurité… Quels sont les avantages d’une motorisation de volet ? Comment faire votre choix et sélectionner le bon moteur ? Suivez le guide !

Choisir sa motorisation de volets

Motoriser ses volets : quel intérêt ?

En motorisant vos volets battants ou roulants, vous gagnez en confort. Ne plus avoir à se pencher pour fermer vos volets battants, ne plus avoir à mouliner pour fermer vos volets roulants, ne plus avoir à ouvrir les fenêtres lorsqu’il fait un froid glacial dehors ou qu’il pleut à verse, c’est déjà une petite victoire sur les corvées quotidiennes dont on se passerait volontiers…

Il est possible de relier les commandes de fermeture et d’ouverture à un simple interrupteur dans la version la plus sobre, mais aussi à une télécommande, à un système d’assistance vocale, ou encore à votre smartphone.

Combiné à un système domotique, la motorisation de vos volets vous permet de programmer des scenarii pour ouvrir vos volets à certaines heures, les fermer automatiquement en fonction de la luminosité : une option qui vous permet par exemple de simuler votre présence lorsque vous partez en vacances. Et lorsqu’il intègre des capteurs solaires ou une sonde thermique, le système domotique contribue à diminuer votre consommation d’énergie et à améliorer votre confort d’été, les volets se fermant automatiquement en fonction de l’ensoleillement ou de la température extérieure, ce qui est particulièrement intéressant pour des espaces exposés tels que les combles.

Vous souhaitez remplacer vos volets ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Motorisation et caractéristiques des volets

Les volets sont des équipements essentiels pour sécuriser une maison, apporter un confort visuel et améliorer l’isolation thermique et phonique. Leur système d’ouverture - battant, coulissant ou roulant - aura une influence sur le choix du système de motorisation.

Si vous souhaitez changer de type de volets, sachez que le choix du volet dépend de votre lieu d’habitation (le PLU de la commune imposant parfois certains types de volets pour conserver une harmonie architecturale) et de vos besoins en termes d’esthétique et d’isolation.

  • Les volets battants se présentent sous la forme de deux vantaux pleins ou persiennés (avec des espaces entre les lames pour laisser passer l’air et la lumière). Ce type de volet classique reste le plus populaire sur le marché des volets notamment grâce à sa solidité, son prix et sa touche déco. 

  • Le volet roulant s’adapte même aux plus petites fenêtres et occupe une place de choix pour sécuriser une habitation. C’est aussi le volet incontournable lorsqu’il s’agit d’équiper des fenêtres de toit.

  • Le volet coulissant orne généralement les façades contemporaines. Proposés aussi bien pour les maisons individuelles que sur les nouveaux logements collectifs, le volet coulissant offre un design qui plaît aux amoureux du moderne.

La motorisation du volet coulissant est rare en rénovation, cet équipement assez récent intégrant généralement l’option à la pose : nous n’en parlerons donc pas dans cet article. Néanmoins, les fabricants commencent à proposer des rails motorisés pour ce type de modèle.

Besoin d’estimer le prix du remplacement de vos volets ?
Décrivez votre projet en quelques clics et visualisez instantanément votre budget travaux !

Quelle puissance pour le moteur des volets roulants ou battants ?


Un moteur doit être suffisamment puissant pour supporter le poids du volet et l’actionner, et le prix de la motorisation sera fonction de la puissance requise.

La motorisation du volet roulant s’effectue par enroulement. Le choix du moteur pour volet roulant dépend du poids du tablier - l’ensemble des lames d’un volet roulant - et de sa surface. La force de levage est donc fonction du matériau de votre volet : votre professionnel calculera le poids du volet en multipliant sa surface par le poids du matériau (bois, PVC, alu…) au m². Il faut savoir par exemple que le tablier d’un volet en bois est deux fois plus lourd que celui d’un volet identique en PVC ou en aluminium : les volets bois sont donc, toute chose égale par ailleurs, plus coûteux à motoriser.

Pour connaître la puissance du moteur, il suffit de multiplier le poids du tablier par 0,7. Il est également primordial de s’intéresser au diamètre de l’axe, appelé aussi tube d’enroulement, où va se loger le moteur. L’axe motorisé soulève ou fait descendre le tablier, qui s’enroule et se déroule dans le tube : plus votre volet est haut, plus le coffrage qui accueillera votre système de volet motorisé sera imposant.

Pour les volets battants, le système d’ouverture avec motorisation s’opère à l’aide de bras articulés ou vérins, reliés au moteur. La taille et le poids des volets déterminent là aussi la puissance du moteur. Le moteur est placé sous le linteau de la fenêtre, les bras sont fixés sur la hauteur du volet. Un système discret qui permet la motorisation de tous les volets battants, qu’ils soient en bois, en PVC ou en aluminium.

L’installation d'une motorisation pour volet roulant

En rénovation, la pose d’un volet roulant motorisé peut se réaliser de 3 façons :

  • Une pose extérieure sous linteau : elle est la plus pratiquée car la plus simple à mettre en place. C’est également celle qui optimise le mieux l’isolation thermique. Dans cette option, le moteur est placé entre les murs et la fenêtre, sous le linteau, et donc juste-au-dessus de la fenêtre. Une pose qui permet au tablier du volet roulant d’être très proche du verre.

  • Une pose sous linteau inversé : il s’agit du même procédé, sauf que le coffre du volet et le tablier sont déportés par rapport à la fenêtre. Le store du volet n'est donc plus plaqué au verre. Cette pose est souvent utilisée sur une porte-fenêtre qui est équipée d’une poignée extérieure.

  • Une pose en façade ou en applique : ici le coffre du volet roulant se fixe contre le mur de la façade. Cette pose est nécessaire pour les petites fenêtres, afin d’éviter que le coffre ne morde la partie vitrée. Pratique, mais pas toujours possible, car une pose en applique nécessite une demande d’autorisation préalable de travaux. Certains PLU refusent la pose de volets roulants visibles à l’extérieur. 

Pour bénéficier d’une protection contre le rayonnement solaire efficace, vos volets roulants doivent se trouver à l’extérieur de votre logement, devant votre vitre.

Lorsqu’ils sont placés à l’intérieur, les coffres de volets roulants motorisés peuvent également être source de nuisances sonores au sein de votre logement. Une solution consiste à les isoler en posant des joints en silicone entre la plaque de fermeture et le plafond et en plaçant un isolant fibreux à l’intérieur du coffre.

Motorisation filaire ou motorisation radio ?

Pour l’installation d’une motorisation de volet roulant ou battant, vous avez le choix entre un système filaire ou à pilotage radio. Ce choix s’effectue en fonction de vos préférences et de votre budget.

 

Le moteur filaire

Ce type de motorisation avec fil requiert le passage d’un câble et l’installation d’un interrupteur inverseur et mural. Ce dernier, relié au moteur et alimenté par le réseau électrique de la maison, permet l’ouverture et la fermeture du volet. Certains interrupteurs plus complexes règlent la position des volets. Ce système suppose des travaux plus lourds pour être combiné à un système domotique centralisé, mais présente l’avantage de la fiabilité et de la liberté quant aux choix de ses équipements.

 

Le moteur radio-télécommandé

Grâce à une télécommande, vous pouvez aisément manœuvrer votre volet battant ou roulant. Pratique, vous actionnez à distance la motorisation d’un ou de plusieurs volets (télécommande dite multicanaux), où que vous soyez dans la maison. Avec ce système sans fil et à ondes radio, vous gagnez en confort ! C’est la solution la plus simple et la plus accessible financièrement lorsque l’on souhaite mettre en place un système domotisé, mais elle suppose de passer par des solutions souvent propriétaires. 

Travaux de rénovation en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.