Comment rénover un escalier ?

  • Article
  • Aménagements intérieurs

Temps de lecture : 3 min

L’escalier de votre maison est vieillissant et vous souhaiteriez lui redonner un coup de jeune ? Au-delà de son côté fonctionnel, l’escalier peut se transformer en un véritable élément de décoration dans votre intérieur. Si sa rénovation s’impose parfois pour d’évidentes raisons de sécurité, le rénover peut également contribuer au renouvellement de la décoration de votre maison. De formes très diverses, l’escalier peut aussi être constitué de matériaux divers. Bois, aluminium, béton, pierre, verre ou stratifié : selon le matériau, la rénovation de l’escalier ne s’effectuera pas de la même manière. Pourquoi faire appel à un professionnel et quel corps de métier solliciter ? Quelles sont les différentes étapes pour rénover un escalier ? Quel budget faut-il prévoir ? Nos experts vous conseillent.

Escalier en bois rénové

Rénovation d’escalier : pourquoi faire appel à un professionnel ? 

Le passage intensif, la poussière et les chocs finissent par endommager nos escaliers et il peut être tentant d’entreprendre les travaux soi-même. Néanmoins, faire appel à un professionnel qualifié est plus prudent, de surcroît lorsqu’il s’agit de rénover un escalier. Voici quelques arguments.

Une expertise qualifiée 

L’aspect d’un escalier vieillissant laisse à désirer, mais au-delà du côté purement esthétique, c’est parfois la structure qui est affaiblie par le vieillissement. En faisant intervenir un spécialiste, vous jouez la carte de la sécurité, un professionnel qualifié étant à même d’auditer la structure et vous orienter vers un remplacement total si nécessaire ou une rénovation lorsque cela est possible. Par ailleurs, de par sa formation, il peut vous apporter des solutions et des conseils personnalisés vis à vis du matériau et de vos souhaits. L’intervention d’un professionnel vous assurera un travail durable et de qualité.

Des garanties en cas de malfaçons

En faisant le choix de confier votre rénovation d’escalier à un professionnel, vous bénéficier de sa garantie biennale.

C’est la garantie décennale qui s’appliquera en cas de malfaçon constatée dans les 10 ans suivant les travaux d’installation d’un nouvel escalier.

Pour cela, vérifiez que le menuiser à qui vous allez vous adresser est dûment assuré. 

Un gain de temps et d’argent

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, faire appel à un professionnel pour rénover ses escaliers est une opération financièrement intéressante puisque vous aurez l’assurance d’un travail bien fait, avec des revêtements de sol durables, des marches stables, des nez de marche solides… Par ailleurs, de par son savoir-faire et les équipements adéquats, l’artisan offre un gain de temps non négligeable. 

 

A quel corps de métier faire appel pour rénover ses escaliers ? 

Selon le matériau de votre escalier et la nature des travaux de rénovation à effectuer, vous pouvez faire appel à différents corps de métier. Ainsi, le menuisier sera le plus apte à rénover un escalier en bois. Pour un escalier en béton, un artisan maçon sera le plus qualifié. Pour une structure en métal, optez plutôt pour un artisan métallier ou un ferronnier et pour remplacer une marche en carrelage par exemple, faites appel à un carreleur. Quant à la rénovation de la cage d’escalier, c’est au peintre qu’il faudra la confier.Dans tous les cas, afin d’obtenir le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux, n’hésitez pas à demander la réalisation de plusieurs devis auprès des différents corps de métiers que vous allez solliciter.

Vous souhaitez faire rénover votre logement ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Quelles sont les différentes étapes de la rénovation ? 

Moderne, classique, droit, en colimaçon, en bois, en béton ou en alu… La rénovation de votre escalier doit être confiée à des mains expertes. Quelles sont les étapes de ces travaux ? Décryptage matériau par matériau.


La rénovation d’un escalier en bois 

L’escalier en bois est un inconditionnel. Écologique, ce matériau peut revêtir tous les styles, du plus classique au plus contemporain. Toutefois, avant de penser au look que pourraient avoir vos escaliers, il convient dans un premier temps de les remettre en état.

Si votre escalier en bois est endommagé, l’artisan commence par le décaper. Puis, après avoir aspiré la sciure et une fois les fissures ou les trous mis en évidence, il procède alors au rebouchage à l’aide d’une pâte à bois qui sera ensuite poncée pour obtenir un rendu homogène. Dans le cadre de cette opération, il peut également être amené à changer les marches ou les nez de marche fragilisés ou cassés, à remplacer une rampe qui ne remplit plus correctement son rôle... L’étape finale consiste à poser un vernis afin de protéger le bois contre les chocs et les tâches.

Si vous souhaitez changer le look de vos escaliers en bois, il est possible d’habiller les marches d’un autre matériau : il peut s’agir de stratifié imitation béton pour un design plus industriel, de carrelage mosaïque pour une ambiance rétro ou bien encore - pourquoi pas d’une moquette - pour une atmosphère ultra british et des bruits de pas assourdis. Les seuls prérequis : choisir un revêtement antidérapant et suffisamment mince pour éviter de déséquilibrer ou surcharger l’escalier.

Pour apporter un peu de couleur à votre intérieur ou lui donner plus de clarté, vous pouvez également demander à votre artisan de repeindre chaque marche en blanc pour une impression d’espace ou en couleur pour une déco plus chaleureuse. Pour un rendu moins marqué, seules les contremarches ou bien la rampe peuvent être peintes.

Rénovation d’un escalier en bois
Le ponçage, étape incontournable pour redonner son lustre à un escalier en bois.

Attention, notez que certains escaliers en bois nécessitent un traitement spécial. Le chêne supporte par exemple mal les produits à base d’eau et doit impérativement être protégé à l’aide d’une sous-couche ou d’un préparateur. Au quotidien, pour tous les types d’escaliers en bois, évitez les nettoyages à grandes eaux afin de ne pas endommager le vernis. 

La rénovation d’un escalier en béton

L’escalier en revêtement béton est de plus en plus prisé des intérieurs de la maison au style contemporain et industriel. Pour le rénover, l’artisan commence dans un premier temps par décaper la surface de chaque marche. Tout comme pour les escaliers en bois, il va ensuite réparer les fissures à l’aide d’un mortier. Enfin, il peut selon vos souhaits le faire carreler, couler un béton ciré ou l’habiller de moquette pour une esthétique plus sage.

Notez également qu’ainsi rénové, votre escalier en béton peut tout aussi bien accueillir un habillage parquet. L’alliance béton sur les contremarches et parquet (massif ou flottant) sur la surface est du plus bel effet. Pour accroître votre sécurité, vous pouvez également opter pour un habillage des marches antidérapant. 
 

La rénovation d’un escalier en métal 

Pour rénover un escalier en métal, l’artisan va décaper les zones abimées et les traiter si nécessaire à l’antirouille.

Une attention particulière sera apportée à tous les points de soudure, et notamment aux endroit où le garde-corps est soudé à l’escalier, plus sollicités et plus fragiles.

Une fois nettoyé, l’escalier pourra le cas échéant être poli pour un aspect satiné, puis vernis ou peint à l’aide d’une peinture spéciale afin d’apporter de la couleur à votre intérieur.

L’escalier en métal étant assez bruyant, la pose d’un revêtement peut contribuer à améliorer votre confort acoustique, mais le rendu ne sera plus le même. 

La rénovation d’un escalier en pierre

Les escaliers en pierre ne sont pas à l’abri des outrages du temps : taches diverses, nez de marche ébréchés ou cassés, traces de colle d’un ancien tapis que la pierre a partiellement absorbée, eux-aussi ont parfois besoin d’une petite rénovation pour retrouver leur lustre d’antan. Pour enlever les taches, les marches pourront être sablées ou poncées, en fonction du type de pierre. Les manques peuvent être repris à la poudre de pierre mais il faut parfois changer la marche en entier, si celle-ci est fêlée à plusieurs endroits par exemple. Cette rénovation est une affaire de spécialistes, la pierre étant un matériau noble et capricieux, et les tailleurs de pierre étant assez rares, les tarifs peuvent rapidement grimper. A titre d’exemple, le ponçage d’un ancien escalier en pierre peut attendre 200 € par marche.

Quel prix pour une rénovation d’escalier ? 

Le prix d’une rénovation d’escalier est assez difficile à estimer car il dépend de multiples facteurs tels que les matériaux de fabrication, de la finition choisie ainsi que du devis du professionnel.

Poser un escalier neuf

Ainsi, pour une rénovation purement esthétique, les montants des devis oscillent généralement entre 500 et 1500 euros. Pour la réparation d’une marche, il faut compter entre 50 et 200 euros la marche selon le matériau et l’état de celle-ci. Le remplacement d’une rampe se chiffre entre 30 et 50 euros du mètre linéaire pour une rampe en bois, entre 70 et 120 euros du mètre linéaire pour une rampe en PVC et entre 450 et 600 euros du mètre linéaire pour une rampe en inox.

Quant à la pose d’un escalier neuf, on rencontre tous les prix, selon que le modèle soit standard ou sur mesure, en bois ou en métal, selon sa forme…

Travaux de rénovation en vue ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.