Le bureau de jardin : mode d’emploi

  • Article
  • Démarches gestion de chantier
  • Extension

Temps de lecture : 4 min

La création d’une extension de maison peut servir à beaucoup de chose : créer une chambre d’amis, une salle de jeu, une cuisine, un salon… Avec la crise sanitaire, l’extension s’est également réinventée en bureau. Mais afin de créer une vraie séparation entre vie de famille et vie professionnelle, certains souhaitent aller encore plus loin avec un espace non collé à la maison : le bureau de jardin. Une dépendance au calme, entourée de verdure, qui permet de changer réellement de décor pour préserver un cadre de travail idéal. 
Dans cet article nous passons en revue les différents modes de construction pour un bureau de jardin confortable et efficace, le prix d’une telle installation, les aménagements intérieurs possibles et les démarches administratives nécessaires pour ce type de projet.

Construire un bureau de jardin

Bureau de jardin : quel type de construction choisir ?

Comme pour toute extension, vous pouvez partir sur une création à ossature bois ou maçonnée, cela dépendra de votre budget, de votre envie également.

Comme pour toute nouvelle construction, la question des fondations et du soubassement devra être posée. Ne vous aventurez pas à poser votre bureau de jardin à même la terre. Cette solution certes intéressante au niveau du prix, ne sera jamais pérenne. Il vous faut un vrai sol, un plancher stable et donc une dalle en béton.

Construire un bureau de jardin en ossature bois
Crédit photo marieclaire.fr via Pinterest

Pour l’élévation des murs, il faudra penser à une solution bien isolée. Si un peu de fraicheur peut être stimulant pour le travail intellectuel, il n’est pas question de créer un bureau de jardin où la température descend sous les 19°C :  il est important que votre confort soit idéal. L’isolation doit ainsi être réalisée avec la même minutie que pour votre maison. Plancher, mur et toiture doivent avoir une bonne isolation.

Important également : les ouvertures. Il est bon d’aérer votre bureau tous les jours, il sera donc nécessaire d’y installer des fenêtres ou des baies vitrées.

Faites attention également à l’orientation de votre bureau de jardin. Si vous êtes plein sud et dans une région où les étés sont longs et caniculaires, on évitera l’installation de grandes baies vitrées au risque de surchauffer la pièce et de ne pas pouvoir y travailler. L’objectif est un lieu où il fait bon se concentrer, et non de créer un sauna…

Enfin, côté toit, à vous de choisir. Généralement le toit du bureau de jardin est présenté en toiture plate par la majorité des fabricants. Mais il faut faire attention aux désagréments que peut causer un toit plat lorsqu’il est mal fait : problème de stagnation d’eau, écoulement des pluies mal maîtrisé… Il est nécessaire si vous choisissez un toit plat pour votre bureau de jardin de passer par l’expertise d’un professionnel.

Pourquoi les bureaux de jardin commercialisés sont souvent en bois ?

Le bois semble être le matériau roi pour la création d’un bureau de jardin. Il faut dire que le bois est un matériau pratique. Esthétique, lorsqu’on l’utilise en parement en plus de l’ossature bois et d’un bon isolant, il confère une très bonne isolation à votre extension. En utilisant le bois, on retrouve également l’aspect chalet ou abri de jardin. Un design qui s’harmonise assez bien avec tous les extérieurs.

Autre avantages du bois pour un bureau de jardin, ceux-ci sont simples à monter et à construire. Nombre d’entreprises proposent ainsi des chalets en bois clé en main, qui ne demandent qu’une journée de pose - une fois les fondation réalisées - avant de bénéficier d’un bureau de jardin fini.

Vous souhaitez faire construire un bureau de jardin ?
Décrivez votre projet : nous vous mettons en relation avec nos professionnels agréés.

D’autres apprécient le bois pour le style cabane que peut avoir une telle installation. Un effet de mode très actuel ces dernières années pour la réalisation d’extensions et qui devrait perdurer, qu’il s’agisse de la création d’un bureau de jardin ou d’un lieu de loisir, ou de réception comme un studio.

Le bois, c’est aussi le choix de l’harmonisation des espaces. Si vous avez déjà une terrasse en bois massif ou une terrasse en bois composite, vous pouvez y accoler votre bureau de jardin. L’ensemble donnera à votre extérieur un style très actuel, et le bureau de jardin restera dans la continuité de l’habitation.

Enfin, le bois est un matériau durable, encouragé aujourd’hui par les pouvoirs publics. Recyclable, écologique lorsqu’il est issu de forêts durables et traité avec les bons produits, c’est un matériau millénaire et pourtant d’avenir.

Quels aménagements prévoir pour un bureau de jardin ?

L’aménagement de votre bureau de jardin va dépendre de votre métier. Dans tous les cas, l’installation d’un réseau d’électricité sera nécessaire pour l’éclairage. Si vous avez besoin d’un accès internet, il faudra penser aux prises nécessaires pour y installer une seconde box. Un répétiteur wifi peut s’avérer parfois trop juste lorsqu’on migre son bureau dans le jardin.

Ne faites pas non plus l’impasse sur la sécurité. D’abord la vôtre, en y installant un détecteur de fumée. Puis celle de vos biens professionnels : il faudra que le bureau de jardin et son contenant soient déclarés dans votre assurance habitation. Vous pouvez y installer une alarme secondaire, et de bons verrous aux portes ou baies vitrées pour éviter toute effraction.

Finalement, le bureau de jardin doit être pensé comme un studio pour être idéal. Suffisamment grand, au minimum 15m², pour y installer plusieurs zones. Comme dans un studio, vous pouvez le diviser en plusieurs espaces :

  • un coin de travail, avec le bureau et les rangements associés
  • un lieu de repos pour la pause, de quoi installer un petit canapé et une table basse
  • un coin pour se rafraîchir, avec un accès à l’eau et pourquoi pas un petit réfrigérateur.

Certains vont encore plus loin, en installant toilettes et douche. Il s’agit alors généralement d’un bureau de jardin à double vocation, travailler ou recevoir des amis dans un studio indépendant. A vous de voir quel aménagement intérieur correspond à vos besoins.

Quel prix pour aménager un bureau de jardin ?

Cela dépendra si vous passez ou non par un professionnel pour la pose. Le prix du bureau de jardin en kit, tout compris, avec une isolation conforme à la RT 2012, le revêtement de toit, le plancher, les vitrages, les portes et baies vitrées, varie entre 10 000 et 15 000 euros pour 15m² de bureau. Un prix qui peut vite augmenter en fonction des options que vous ajouterez : épaisseurs des murs, prises électriques, nombre de fenêtres…

Besoin d’estimer le prix de votre extension ?
Décrivez rapidement votre projet et visualisez instantanément votre budget travaux !

Ce prix ne prend pas en compte la réalisation de la dalle nécessaire pour y installer votre bureau de jardin sans risque. Si vous souhaitez faire poser le bureau de jardin en kit par un professionnel, comptez au minimum 30% du prix final.

Autre possibilité, passez par une création sur-mesure, incluant alors tout, même l’aménagement intérieur, le revêtement sol ou encore la peinture. Là, le prix du bureau de jardin peut atteindre jusqu’à 30 000 euros pour 15 m².

La somme peut sembler importante, mais il s’agit bien d’une construction à part entière, que vous pourrez par la suite rentabiliser si vous le souhaitez comme une location de studio ou une chambre étudiante.

Bureau de jardin avec ou sans permis de construire ?

Tout dépendra des dimensions finales de votre bureau de jardin. Si celui-ci est inférieur à 40 m² (20 m² si votre commune n’est pas dotée d’un PLU), le permis de construire n’est pas obligatoire et une simple déclaration préalable de travaux est demandé. En revanche, au-dessus des 40m², il faudra déposer un permis de construire à votre mairie.

Dans tous les cas, nous vous invitons à consulter le PLU de votre commune, et le règlement de votre lotissement si vous êtes concerné, afin de savoir à quelle distance réglementaire vous pourrez installer votre bureau de jardin de la limite de votre propriété. Celui-ci vous renseignera également sur la hauteur maximale autorisée, ainsi que les matériaux et couleurs envisageables. Pensez également à ressortir les plans et permis de construire de votre maison afin de vérifier les mètres carrés encore constructibles sur votre terrain.

Besoin d’un expert pour construire votre extension ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.