Le lino, l’atout charme pour la cuisine

Vous souhaitez remplacer le vieux carrelage ou le parquet de votre cuisine ? Le lino - un sol en PVC aussi appelé vinyle - et le linoléum apporteront une touche déco à votre pièce. Si les noms sont semblables, chaque revêtement a ses particularités. 

Un projet à venir ?

Caractéristiques et avantages du lino ou sol vinyle


Le mot « lino » ne se réfère pas au linoléum. On appelle communément lino un sol en vinyle ou en PVC. Si ces deux derniers matériaux se ressemblent, leur différence réside principalement dans leur procédé de fabrication. Le lino est un revêtement plastique particulièrement adapté dans le cadre d’une rénovation. Ce type de sol possède notamment plusieurs avantages pour la cuisine :

  • Une simplicité d’installation ;
  • Une longue durée de vie ;
  • Une grande résistance aux taches et aux rayures ;
  • Une excellente isolation thermique et acoustique (surtout s’il est doublé avec de la mousse) ;
  • Un bon rapport qualité/prix ;
  • Une surface lisse, facile à entretenir ;
  • Un large choix de coloris et de décors.

Pratique, le sol en PVC ou en vinyle permet de masquer un sol qui ne vous convient plus, comme un carrelage démodé ou en mauvais état. Son imperméabilité permet de l’installer sans problème dans une salle de bain ou une cuisine, où il ne craint absolument pas l’eau. 

 

Le linoléum pour un sol naturel

Contrairement au lino, le linoléum est un revêtement naturel et durable. Il se compose d’huile de lin, de poudre de bois, de chaux, de farine de liège et de résine naturelle. L’ensemble est fixé à une toile de jute préalablement imperméabilisée. Des pigments sont ajoutés pour offrir davantage de coloris.  Si ce revêtement présente de nombreux avantages, sachez qu’il craint l’humidité et qu’il vaut mieux éviter de l’installer dans une pièce humide comme la cuisine ou la salle de bain. Pour le sol de votre cuisine, orientez-vous donc plutôt vers du lino, c’est-à-dire un revêtement vinyle ou PVC. 

Comment choisir son lino ?

Tout d’abord, mieux vaut définir la fréquence de passage dans la cuisine. Il existe une classification : passage modéré, important ou intensif. Une fois la classification du sol en PVC déterminée, vous pouvez sélectionner un type de lino adapté avec une épaisseur plus ou moins importante. Le classement UPEC vous aide à faire un choix en fonction des critères : résistance à l’usure (U), résistance au poinçonnement (P), tenue et comportement à l'eau (E) et aux agents chimiques (C).

Pour accorder le lino avec l’ambiance de la cuisine, vous avez le choix entre divers produits :

  • Un lino uni, avec une couleur vive (bleu clair, vert anis, jaune, corail…) ou plus sobre (beige, marron, gris, taupe…) ;
  • Un lino avec effet carreaux de ciment, parquet en bois (avec reproduction des veines du bois) ou carrelage en pierre naturelle.


Concernant l’isolation phonique et thermique, vous pouvez vous tourner vers des produits en PVC renforcés. Une épaisseur importante permet d’atténuer les bruits de pas ou les chocs. Ainsi, vous ne dérangez pas vos voisins et vous bénéficiez d’un grand confort au quotidien. Autre option :  ajouter une sous-couche acoustique lors de la pose de votre revêtement de sol. 

Pose, prix et entretien du sol en PVC


Votre cuisine a besoin d’un coup de neuf ? Pour votre sol en lino ou en PVC dans la cuisine, vous avez le choix entre différentes poses :

  • Les dalles, un format carré pour donner un bel effet carrelage ;
  • Le rouleau, à placer sur le sol de la cuisine à l’aide d’un fixateur spécial ou d’un adhésif double face ;
  • Les lames, appréciées pour leur imitation d’un parquet en bois et leur facilité de pose (clips ou adhésifs).


Côté budget, vous trouverez du lino d’entrée de gamme à partir de 25€ mais ce prix peut grimper jusqu’à une cinquantaine d’euros selon l’épaisseur et le style. 

L’entretien du lino reste simple : une serpillière humide avec un peu de savon suffit à ôter poussières et taches. Des produits pour revêtement en PVC ou vinyle existent également pour retirer les taches plus tenaces.

Vous avez des questions ? Besoin de conseils sur-mesure à votre projet ?
N’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel !