Écologie : piscine et spa individuels, doit-on s’en passer ?

01 Août 2022Damien Varys

Nous enregistrons ces dernières semaines des températures records, une sécheresse inédite qui touche toute la France métropolitaine, alors la question de faire construire une piscine ou d’installer un spa peut se poser.

Oui, ces deux équipements sont une source de confort indéniable l’été comme l’hiver. Mais quid de leur impact écologique ? Notre confort personnel vaut-il une facture écologique élevée ? À vous de vous faire un avis avec ces données…

La France est le deuxième pays le plus équipé en piscine privée

Avec 3 millions de piscines privées, nous sommes deuxièmes au classement mondial, après les États-Unis. Et ce chiffre ne fait que grimper, le marché de la piscine est en plein boom, avec une croissance toujours plus importante année après année, une croissance d’ailleurs record en 2021 avec + 21 % de constructions facturées !

Toujours plus de piscines, mais pour quel impact écologique ? L’empreinte carbone d’une piscine individuelle peut se calculer. Celle-ci va dépendre de 4 critères principaux :

  • La surface de la piscine
  • Le chauffage
  • Le temps d’utilisation (combien de mois utilisez-vous votre piscine ?)
  • La filtration

Pour se faire une idée de l’empreinte carbone d’une piscine individuelle, nous avons utilisé le calculateur d’empreinte carbone proposé par le site bonpote.com que vous pouvez retrouver ici.

Nous avons fait le calcul pour une piscine aux dimensions standards (8x4 m), sans chauffage, avec une filtration classique et avec une utilisation de 4 mois.

  • L’outil nous informe que notre piscine a un impact carbone de 284 Kg CO2e par an

Mais l’empreinte carbone d’une piscine ne se résume pas à ses équipements et sa superficie. Ce qui ne peut être calculé, c'est le nombre de fois où vous avez besoin de la remplir. Quelle eau utilisez-vous (récupération ou eau potable), quels produits d’entretien employez-vous ?

Enfin, la construction d’une piscine participe également à l’artificialisation des sols et à leur appauvrissement.

Et le choix du SPA ?

Se faire du bien et se rafraîchir, la promesse d’un SPA est souvent honorée. Du côté de l’empreinte écologique cependant, le SPA avec son eau chauffée consomme davantage d’électricité qu’une piscine individuelle non chauffée !

Oui, il y a peut-être moins d’eau, mais pour garder un SPA en bonne condition, il est nécessaire de le faire tourner tous les jours de l’année !

Sans oublier les produits d’entretien nécessaires à la filtration de l’eau …

Je dois donc renoncer ?

A chacun d'en juger. Sachez qu'il existe d’autres types de piscines, comme les bassins naturels, qui auront un impact moins important. Néanmoins, leur coût d’acquisition et leur demande d’espace ne pourront pas être adaptés à tous les ménages.

Alors comment vous rafraîchir en été ? On peut privilégier les solutions collectives. Piscines municipales, plages si vous vivez proche de la mer. Vous pouvez également louer des piscines existantes.

L’écologie est l’affaire de tous et certains éléments de notre confort seront amenés à être repensés. Pourquoi ne pas commencer maintenant ?

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez votre dose d’inspiration dans votre boîte mail.
Je m'abonne
La Maison Saint-Gobain traite vos données pour vous envoyer ses newsletters. Consultez la rubrique "Vos données et vos droits" pour en savoir plus.

Pourquoi choisir La Maison Saint-Gobain pour vos travaux ?

Je trouve un artisan

Un conseiller dédié
01 88 24 70 05

Des professionnels partenaires ?
proches de chez vous

Votre acompte garanti et vos paiements sécurisés