Rénovation maison : vers qui se tourner lorsqu’il y a des problèmes ?

09 Novembre 2021Jean Gamont

Vous avez fait appel à un professionnel pour la réalisation de votre chantier, mais le résultat n’est absolument pas celui attendu ? Comment réagir face à des travaux mal effectués ? Comment juger de la bonne ou mauvaise réalisation des travaux ? La Maison Saint-Gobain vous explique vos différents recours lorsque des travaux de rénovation de maison tournent mal…

Les travaux sont-ils mal réalisés ?

Il faut en premier lieu savoir si votre courroux est justifié ! Et pour faire valoir votre mécontentement il faut réaliser les choses dans les règles. Qu’il s’agisse d’une construction neuve comme la création d’une extension, ou la rénovation d’une pièce, vous devez procéder avec l’artisan à la visite de remise des travaux.

Cette visite permet aux propriétaires de faire le tour du chantier, accompagnés de l’artisan. Vous allez pouvoir ainsi inspecter ce qui a été fait, et donc constater la bonne ou mauvaise réalisation des travaux.

Toujours privilégier le dialogue

Oui, voir son projet avorté ou mal réalisé peut faire monter la moutarde au nez, on ne vous dira jamais le contraire. Votre colère est justifiée. Mais essayez de rester calme face au professionnel. Un dialogue sera toujours préférable à un recours devant les tribunaux.

Vous pouvez vous mettre d’accord avec l’artisan sur un nouveau calendrier pour corriger les maladresses repérées sur le chantier.

Évidemment, le professionnel doit comprendre que la somme due en fin de chantier ne sera pas remise avant la fin des travaux correctifs.

Lorsque le dialogue ne suffit pas

Si lors de la visite de remise de travaux rien ne se passe comme il faut. Et si le professionnel semble être complètement sourd à vos demandes légitimes. Alors vous devrez rendre la chose plus officielle encore :

  • Réaliser une lettre de réclamation que vous adresserez au professionnel par courrier recommandé avec accusé de réception. Cette lettre mentionnera tous les manquements constatés sur le chantier.
  • Refuser de payer la somme restante, généralement il s’agit des 5% du montant total des travaux.
  • Dernière étape si rien ne progresse la mise en demeure en passant par un huissier de justice qui vient constater le préjudice.

Parfois la mise en demeure ne suffit pas, il faut faire appel à des conciliateurs externes, voire en dernier recours à des avocats.

Pour éviter ce genre de scénarios catastrophes, pensez toujours à demander avant d’accepter le devis d’un professionnel plusieurs retours d’expérience. N’hésitez pas non plus à appeler les anciens clients afin de savoir comment s’est déroulé leur chantier.

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez votre dose d’inspiration dans votre boîte mail.
Je m'abonne
La Maison Saint-Gobain traite vos données pour vous envoyer ses newsletters. Consultez la rubrique "Vos données et vos droits" pour en savoir plus.

Pourquoi choisir La Maison Saint-Gobain pour vos travaux ?

Je trouve un artisan

Un conseiller dédié
01 88 24 70 05

Des professionnels partenaires ?
proches de chez vous

Votre acompte garanti et vos paiements sécurisés