Rénover une salle de bain : prix et étapes clés

Le prix d’une salle de bains, lors d’une opération de rénovation, est justifié par le recours à des artisans qualifiés et par le coût des matériaux et des équipements. Un investissement qui en vaut la peine : le bien-être est à ce prix. Quelques conseils pour que celui-ci soit juste…

Quelles sont les dépenses à prévoir ?

Plusieurs facteurs vont déterminer le coût de rénovation de votre salle de bains et faire varier le budget :

  • Sa taille,
  • La modification du réseau de plomberie (arrivée d’eau, évacuation…),
  • Le projet lui-même (est-ce une rénovation partielle ou complète ?),
  • Le remplacement des revêtements du sol et des murs,
  • Les éventuels travaux d’isolation (remplacement des fenêtre, isolation des murs…),
  • Le choix de vos nouveaux équipements,
  • Le coût de la main-d’œuvre.

Estimation du coût des travaux (produits et installation)

En matière de travaux, il n’existe pas d’enveloppe budgétaire fixe et unique. Dans le cas de la rénovation d’une salle de bains, le coût dépend de plusieurs facteurs : niveau de gamme des nouveaux équipements, remplacement éventuel des revêtements (carrelage, peinture, etc.), état de la plomberie, modification éventuelle de l’espace de circulation, isolation... Si chaque projet est unique, on distingue toutefois deux types de rénovation : la rénovation partielle (ou légère) et la rénovation complète.

Quel est le coût d’une rénovation partielle de salle de bains ?

La rénovation partielle d’une salle de bains consiste à rafraîchir l’existant, sans procéder ni à des modifications structurelles (cloisons, murs) ni à de gros travaux de plomberie. Par contre, ce type de rénovation, dite aussi légère, intègre le changement des équipements - baignoire, douche, lavabo… - et les travaux de carrelage, quand ils ne concernent qu’une partie de la pièce.

En général, l’objectif premier d’une rénovation partielle est de remettre au goût du jour une salle de bains au style désuet ou de remplacer un équipement par un autre, comme une baignoire par une douche.

Pour ce type de réalisation, avec des produits de milieu de gamme, prévoyez un budget d’environ 1500 €/m2. Ainsi, pour une salle de bains de 4 m2, le montant global des travaux s’élèvera à environ 6 000 €.

Vous voulez connaître le prix d'une rénovation de salle de bain ?



Quel budget pour une rénovation complète de salle de bains ?

La rénovation complète d’une salle de bains consiste, quant à elle, à « mettre à nu » l’espace pour le modifier en profondeur : refaire les circuits de plomberie et d’électricité à neuf, remplacer les menuiseries (porte, fenêtres) si besoin, isoler la pièce, installer un système de ventilation, cloisonner et réorganiser l’espace, poser des revêtements (carrelage, peinture) et, bien entendu, installer de nouveaux équipements (baignoire, douche, meuble…).

Si vous souhaitez une rénovation complète de votre salle de bains, prévoyez un budget global compris entre 2500 et 4000 €/m2, en fonction de l’ampleur des travaux et de la qualité des équipements choisis.


Le prix des équipements d’une salle de bains (hors installation)

Il existe un large choix de produits dédiés à l’équipement de la salle de bains. Pour un type de produit, les prix varient de manière importante en fonction du niveau de gamme souhaité. Voici un tableau récapitulatif des niveaux de prix de chacun des éléments afin de bien vous orienter dans la préparation de votre projet et vous aider à lire les devis.

Prix indicatif des équipements pour la salle de bains

Prix indicatif des meubles de salle de bains (hors installation)
Meubles de salle de bains Entrée de gamme Milieu de gamme Haut de gamme
Meuble simple vasque 200 € - 500 € 500 € - 1500 € > 1500 €
Meuble double vasque 400 € - 800 € 800 € - 2000 € > 2000 €
Mitigeur lavabo 50 € - 150 € 150 € - 400 € > 400 €
Miroir lumineux 100 € - 200 € 200 € - 500 € > 500 €
Armoire de toilette 200 € - 400 € 400 € - 800 € > 800 €
Prix indicatif des douches (hors installation)
Douches Entrée de gamme Milieu de gamme Haut de gamme
Receveur en céramique 100 € - 250 € 200 € - 500 € > 500 €
Receveur en résine de synthèse 150 € - 300 € 300 € - 600 € > 600 €
Receveur carrelé 200 € - 300 € 300 € - 600 € > 600 €
Paroi de douche fermée 200 € - 500 € 500 € - 1 000 € > 1 000 €
Paroi de douche ouverte 200 € - 400 € 400 € - 700 € > 700 €
Colonne de douche 300 € - 500 € 500 € - 1 000 € > 1 000 €
Cabine de douche 1 000 € - 1 500 € 1 500 € - 3 000 € > 3 000 €
Prix indicatif des baignoires (hors installation)
Baignoires Entrée de gamme Milieu de gamme Haut de gamme
Baignoire classique 200 € - 500 € 500 € - 1000 € > 1000 €
Baignoire ilôt 600 € - 1 000 € 1000 € - 2000 € > 2000 €
Baignoire balnéo 2 000 € - 3 000 € 3000 € - 5000 € > 5000 €
Robinetterie pour baignoire 100 € - 250 € 250 € - 500 € > 500 €
Pare baignoire 100 € - 300 € 300 € - 600 € > 600 €
Prix indicatif des WC (hors installation)
WC Entrée de gamme Milieu de gamme Haut de gamme
WC à poser 150 € - 300 € 300 € - 500 € > 500 €
WC suspendu 400 € - 600 € 600 € - 800 € > 800 €
WC lavant 2 000 € - 3 000 € 3 000 € - 4 000 € > 4 000 €
Prix indicatif des sèches serviettes (hors installation)
Sèches serviettes Entrée de gamme Milieu de gamme Haut de gamme
Sèche serviette 150 € - 400 € 400 € - 800 € > 800 €
Prix indicatif des revêtements (hors installation)
Revêtements Entrée de gamme Milieu de gamme Haut de gamme
Carrelage de sol 20 € - 30 € / m² 30 € - 60 € / m² > 60€ / m²
Faïence murale 15 € - 25 € / m² 25 € - 50 € / m² > 50 € / m²
Mosaique 70 € - 80 € / m² 80 € - 100 € / m² > 100 € / m²
Sol vinyl 20 € - 35 € / m² 35 € - 50 € / m² > 50 € / m²

Quelle durée pour réaliser les travaux ?

Dans le cas d’une rénovation légère de salle de bains, s’il s’agit simplement de remplacer les équipements ou si les travaux ne concernent qu’une partie de la pièce, prévoyez une durée d’intervention comprise entre 3 et 5 jours. Si vous envisagez une rénovation complète de la pièce, sachez que le temps de réalisation des travaux s’élève en moyenne à 10 jours. Mais certains projets complexes peuvent demander jusqu’à 15 jours de travaux.

Comment rénover sa salle de bain en 4 étapes ? 

Souvent plus petite pièce de la maison, la salle de bain est pourtant celle qui demande le plus d’attention.  Elle reste plus que jamais, le lieu où bien-être et détente priment sur tout le reste. Mais comment faire pour bien la réaménager et la rendre la plus fonctionnelle possible ? 


Pour la rénovation de votre salle de bain : Prendre les mesures précises de la pièce 

C’est une étape essentielle, car l’aménagement d’une salle de bains (lien vers l’article 3 « Aménagement d’une salle de bains : les points clés ») doit tenir compte des contraintes techniques existantes et des mesures de sécurité à respecter. Pour réussir votre rénovation de salle de bains, il vous faudra connaître :

  • Les dimensions de la pièce : longueur, largeur et hauteur sous plafond ;
  • Les emplacements et les dimensions des portes et des fenêtres ;
  • Les emplacements de l’interrupteur et des prises électriques ;
  • Les emplacements des points lumineux ;
  • Les emplacements de la VMC ou des aérations.

 

 

Rénovation de salle de bain : la question des canalisations

Renovation salle de bain avec baignoire Renovation salle de bain elevation

La configuration de votre nouvelle salle de bains dépend aussi de l’emplacement des canalisations d’eau.

  • Les eaux usées doivent s'écouler naturellement dans les tuyaux d’évacuation. Elles ont donc besoin, pour éviter tout phénomène de stagnation, d'une pente minimale de 2 cm/m pour s’évacuer correctement depuis le siphon jusqu’au raccordement à la colonne des eaux usées. La douche et la baignoire, proches du sol, devront impérativement être placées près de la colonne pour respecter la pente. A l’inverse, placé en hauteur, le lavabo (ou la vasque) peut être éloigné de la colonne d'évacuation à laquelle il sera raccordé.

 

L’arrivée d'eau, elle, est sous pression. Il est donc possible de la prolonger, de la faire monter ou descendre pour l’installer où vous le souhaitez dans la salle de bains.

  • Selon l’endroit où vous souhaitez implanter votre douche ou votre baignoire , il sera peut-être nécessaire de les surélever sur une estrade, ce qui permettra de cacher l'ensemble de la tuyauterie, voire de rehausser entièrement le sol de la salle de bains. Pour obtenir des conseils sur la rénovation de votre salle de bains concernant cette question de l’arrivée et de l’évacuation d’eau, savoir ce qu’il est possible ou non de faire, faites appel à un plombier professionnel.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Dans une salle de bains, l'eau côtoie l'électricité… faire appel à un électricien professionnel garanti que vos équipements électriques sont installés en toute sécurité.

L'Artisan
renover salle de bain sous combles

Bien choisir ses équipements pour la rénovation de salle de bain 

La surface nécessaire à la salle de bains dépend des mètres carrés dont vous disposez et des équipements que vous choisissez d’y installer. Avant tout, commencez par définir précisément vos besoins. C’est essentiel pour réussir la rénovation de votre salle de bains.

S’agit-il de la salle principale ou d’une salle de bains d’appoint ? Souhaitez-vous y installer baignoire et douche ou seulement l’un ou l’autre ? Simple ou double vasque ? Avec ou sans WC  ? Avec quel type de rangement (meuble vasque, colonne suspendue…) ? Préférez-vous multiplier les équipements, quitte à concevoir une salle de bains plutôt compacte, ou la simplifier au maximum pour favoriser la circulation et, peut-être, y installer une chaise ou un banc ? Voici quelques conseils :

  • Pour une salle de bains familiale avec une baignoire de 170 x 70 cm, une double vasque de 120 cm montée sur meuble et une douche de 80 x 80 cm, comptez un minimum de 6 m2 ;
     
  • Pour une petite salle d’eau attachée à une chambre avec une douche à l’italienne de 120 x 80 cm et une simple vasque de 60 cm de large, une surface de 3 m2 peut suffire ;
     
  • Si la surface de votre salle de bains le permet, vous pouvez aussi envisager d’y intégrer un espace buanderie avec lave-linge et sèche-linge. Dans ce cas, comptez 60 x 60 cm (93 cm quand la machine est ouverte) pour un lave-linge hublot ou un sèche linge.
     

Choisir ses équipements en fonction de leurs dimensions


L’offre en équipements de salle de bain s’est considérablement étoffée. Il existe aujourd’hui toutes sortes de baignoires (rectangulaire, îlot, ovale, hexagonale, d’angle), de douches (cabine prête à poser, douche à l’italienne, avec receveur à encastrer ou à poser, avec parois vitrées fixes, coulissantes, battantes…), de lavabos (sur colonne, suspendu, vasque à poser, à encastrer, avec meuble, simple, double…), et de rangements (meuble sous vasque, armoire et module à poser ou à suspendre…). Pour chaque type d’élément, toutes sortes de dimensions sont possibles.
 

S’il est donc difficile de généraliser, on peut néanmoins avancer quelques dimensions standard :

  • Receveur de douche carré : 70 x 70 cm, 80 x 80 cm ou 90 x 90 cm,
  • Receveur de douche rectangulaire : 120 x 80 ou 140 x 90 cm,
  • Baignoire rectangulaire : 170 x 70 cm ou 180 x 80 cm,
  • Baignoire d’angle : 140 x 140 cm,
  • Lavabo : 60 x 50 cm et 90 x 50 cm,
  • Meuble avec vasque : 60 x 50 cm, 90 x 50 cm ou 120 x 50 cm pour un modèle à double vasque,
  • W.-C. : 40 x 70 cm,
  • Lave-linge ou sèche-linge : 60 x 60 cm.


Pour faciliter les déplacements dans la salle de bains, il est important de respecter certaines distances entre les différents éléments. Devant votre baignoire, vous devez disposer d'au moins 55 cm pour y entrer et en sortir aisément. Devant un lavabo ou une douche, prévoyez 70 cm de dégagement. Quant aux toilettes, prévoyez un espace total - équipement et espace de circulation - de 60 x 100 cm lorsqu’elles sont situées dans la salle de bains et de 80 x 130 cm lorsqu’elles sont séparées.

Rénovation de votre salle de bain avec un relooking complet

Le travail de fond est terminé ? Place à la déco ! C’est le moment de mettre votre touche personnelle en valeur ! Pour un effet bluffant sachez que la mosaïque, ou encore les carreaux de ciment ont la côte ! Avec de multiples déclinaisons, vous trouverez forcément ce dont vous avez besoin pour raviver votre pièce. 

Côté couleur, attention à ne pas en faire des tonnes ! Préférez des teintes claires et douces qui réfléchissent au maximum la lumière, et qui apportent un effet apaisant sur le long terme. En parallèle, attention à bien utiliser des peintures adaptées aux pièces humides. 

Enfin, accessoirisez votre salle de bain avec des miroirs, des plantes, mais aussi des paniers en osier qui apportent du style en toute simplicité... Veillez toutefois à ne pas surcharger l’espace pour qu’il reste fonctionnel en toutes circonstances.