Installation d’une pompe à chaleur à Stains

Quelles vont être les différences entre PAC existantes ?

Chaque typologie répond à des caractéristiques ainsi que des besoins spéciaux. Par conséquent, il serait mieux de faire appel à un spécialiste compétent pour faire une évaluation et une détermination précise de ce dont vous avez besoin.

Implanter une pompe à chaleur air / air à Stains.

Elle se désigne aussi thermopompe aérothermique.

Son aisance dans sa mise en place la caractérise comme un dispositif assez courant.

Comme son nom l’indique, elle va capturer l’air extérieur et l'introduit. Relativement à un emploi unique ou aussi bien complété d'une machine déjà mise en place, la PAC air / air est un appareil adapté. Réversible, elle pourra de plus vous ramener la fraicheur à l'occasion de la durée chaude.

Implanter une pompe à chaleur air / liquide à Stains.

C'est cette fois de l'eau qui va être élevée en température toutefois toujours grâce à de l'air venant de l'extérieur, c'est à cause de ça que ce dispositif se nomme également aérothermique. La chaleur nécessaire pour votre intérieur va être cette fois donc véhiculée par de l'eau. Plutôt autosuffisant, la thermopompe air / eau se suffit à elle-même.

Tirez avantage de la méthode sol / eau à Stains.

C'est la géothermie qui est ici dénommée. Un système de tuyauterie est mis en place dans la terre à la verticale ou à l'horizontale afin de tirer profit des calories du sol. Utilisant la les kilojoules de la terre, elles sont plutôt moins influencées par les modifications de températures. Ce type de machines est convenable pour les projets de construction à cause de sa difficulté et son aspect peu abordable.

La pompe eau / eau

C'est sur les kilocalories de l'eau que compte ce type d'appareil nommé hydrothermique.

Que sélectionner ?

Il faut engager votre réflexion par spécifier quel est votre contexte : votre pompe à chaleur devra-t-elle prétendre à assumer seulement le chauffage de votre édifice ou de plus la production d’eau chaude sanitaire ? Définir le type d'habitat : qu’il s’agisse d’une maison neuve ou d’une rénovation ne va pas vous orienter vers des choix similaires. De la même façon, le niveau d’isolation pourra de façon identique jouer sur votre décision.

Plancher chauffant, radiateur ou autre… Quel est votre installation d'émetteur de chaleur ? Prenez en compte qu'un certain nombre thermopompes ne sont adaptées qu’avec une partie des émetteurs.

Définir la position où implanter la part extérieure : votre terrain s’y prête-t-il ?

Si vous partez sur une pompe à chaleur sol / eau en particulier, il vous faudra avoir une superficie suffisamment vaste pour rendre possible la disposition de l'ensemble de captation souterrain.

Arrêter votre enveloppe financière : selon la typologie de thermopompe choisie, les prix ne seront pas identiques.

Ayez en tête : entre 5000 et 8000 euros pour une PAC air / air, entre 6500 et 12 000 pour une thermopompe air / eau et entre 8000 et 12 000 euros pour une PAC sol / eau.

Attention toutefois à ne pas surdimensionner votre appareillage qui pourrait entrainer un coût plus remarquable mais aussi une surconsommation. Le sous-dimensionnement nécessitera de son côté l’utilisation d’un système auxiliaire conduisant à une décroissance des économies d’énergie.