01 86 65 01 19

Installation d’une pompe à chaleur à Longjumeau

Avis clients lamaisonsaintgobain.fr
Nous répondons à toutes vos questions
Ils sont 100% gratuit dès lors que vous signez des devis électroniques avec nos professionnels partenaires.
  • - Une hotline téléphonique disponible 6 jours sur 7
  • - La prise en charge d'un expert en cas de désaccord avec le professionnel à hauteur de 600 € TTC.
  • - La prise en charge d'un avocat dans la limite de 400 € TTC.
  • - Une garantie abandon de chantier. Prise en charge 20% des coûts supplémentaires engendrés par le choix d'un nouvel artisan partenaire de La Maison Saint-Gobain, et ce dans la limite de 30.000 € TTC.
Nos professionnels sont sélectionnés parmi les enseignes du réseau Saint-Gobain : Point. P, La Plateforme du Bâtiment ou encore Cedeo. Notre équipe vérifie leurs assurances et qualifications, et le respect de notre charte qualité.
La signature électronique a exactement la même valeur juridique qu'une signature manuscrite.

Quelles seront les spécificités des PACs ?

Chaque modèle signifie des configurations et des besoins spéciaux. Aussi, il est bien d’appeler un expert qualifié dans l’optique de produire une évaluation et une étude de vos besoins.

Installer une pompe à chaleur air / air à Longjumeau.

Elle s'intitule pareillement PAC aérothermique.

Elle est excessivement prisée car vraiment facile à installer.

Vous l'aurez conjecturé, elle acquiert l’air extérieur et le restitue. La thermopompe aérothermique est très employée en supplément d’un dispositif de chauffage préexistant. Marchant dans les deux sens, elle sera apte à pareillement vous rafraichir lors de la saison estivale.

Installer une PAC air / liquide à Longjumeau.

Pareillement que la thermopompe décrite plus haut, la thermopompe air / liquide est aussi aérothermique car elle va puiser dans les calories dans l’air dans l'objectif de chauffer de l’eau. Ainsi, vous l'aurez compris, sa divergence réside dans le fait qu’elle utilise l’eau pour récupérer la chaleur et réchauffer votre logis. Notamment indépendant, la thermopompe air / eau se suffit à elle-même.

Implantation d’une thermopompe sol / eau.

Ici, on désigne une thermopompe géothermique. Ces pompes empruntent leurs joules grâce à un ensemble de captation échelonné ou horizontal enseveli sous terre. Utilisant la les kilocalories du sol, elles sont relativement moins potentielles aux oscillations de degrés. Leur mise en service moins simple et plus onéreuse en fait une catégorie choisie pour les nouvelles installations.

Le dispositif eau / eau pour votre pompe.

La PAC eau / eau ou hydrothermique tourne en s'appuyant sur les kilocalories de l’eau.

Quelle pompe est parfaite pour vous ?

Il faut commencer par définir quelles sont vos contraintes : votre pompe devra-t-elle assumer uniquement votre chauffage ou aussi la mise en température d’ECS ? Définir le type de travaux : qu’il soit sujet d'un nouveau projet ou d’une rénovation ne va pas vous brancher vers les mêmes produits. Pareillement, le niveau de protection peut identiquement influencer votre choix.

Caractériser le genre d’émetteurs de chaleur : êtes-vous équipé de radiateurs ? D’un plancher chauffant ? Prenez en compte que certaines pompes à chaleur ne sont installables qu’avec une partie des émetteurs.

Choisir la position d’implantation de l'élément extérieur : votre propriété s'y prête-t-elle ?

L'installation de la partie de captation d'une pompe sol / eau obligeant de la place, il vous faudra une certaine quantité d'unités de surface pour l'accueillir.

Mettre en place votre enveloppe financière : selon la typologie de pompe choisie, les prix ne seront pas semblables.

Par ordre décroissant, classez les thermopompe sol / eau, air / eau et air / air avec des prix allant respectivement de 8000 à 12 000€, de 6500 à 12 000€ et de 5000 à 8000€.

Arrêter la puissance thermique à installer : un appareil excessivement gros pourrait entraîner d'une part un surcoût au moment de l'achat mais aussi une consommation excessive d’énergie. Le sous-dimensionnement nécessitera quant à lui l'emploi d’un chauffage additionnel conduisant à un amoindrissement des économies d’énergie.