Installation d’une pompe à chaleur à Épinay-sur-Seine

Les nombreux genre de pompes à chaleur que l’on peut installer

Chaque exemple emporte des dispositions ainsi que des besoins spéciaux. C’est pourquoi il serait mieux de rechercher un technicien expérimenté afin de faire un diagnostic et une détermination de ce qui vous convient.

Implanter une thermopompe air / air à Épinay-sur-Seine.

On la dénomme également pompe à chaleur aérothermique.

Elle est prisée car simple à implanter.

Votre maison se verra alors remontée en température en réintroduisant l'air extérieur capté par la PAC et préalablement chauffé. Que ce soit pour une utilisation en autonomie ou couplé d'un appareillage déjà mise en place, la pompe air / air est un appareil fidèle. Tournant quelle que soit la température dehors, elle sera apte à également vous rafraichir pendant la période chaude.

Implanter une thermopompe air / eau à Épinay-sur-Seine.

Tout comme la thermopompe air / air, cette dernière est également appelée aérothermique car elle va se servir des énergies dans l’air afin de monter en température de l’eau. L'énergie voulue pour votre habitat sera cette fois-ci transportée grâce à de l'eau. Assez indépendant, la thermopompe air / eau se suffit à elle-même.

Équipement d’une PAC sol / eau.

C'est la géothermie qui est ici qualifiée. Ces thermopompes prennent leurs kilocalories en s'appuyant sur un ensemble de captation vertical ou horizontal enfoui sous terre. Elle donne des changements de degrés moins amples en empruntant la chaleur assimilée dans votre domaine. Leur pose plus ardue et moins abordable catégorise cela en une classe adaptée pour les nouveaux édifices.

La PAC eau / eau

La thermopompe eau / eau ou hydrothermique fonctionne en utilisant les calories du liquide.

Quelle PAC est parfaite pour vous ?

Vous souhaitez exclusivement un appareil de chauffage ? Ou de même chauffer votre eau chaude sanitaire en complément ? Voilà les interrogations auxquelles il vous faudra trouver une réponse. Définir le type d’habitation : qu’il soit sujet d'un nouveau projet ou d’une rénovation ne va pas vous porter vers des choix similaires. Pareillement, le degré d’isolation pourra de façon similaire jouer sur votre décision.

Définir le type d’émetteurs de chaleur : possédez-vous de radiateurs ? D’un plancher chauffant ? Prenez note qu'un certain nombre pompes ne sont installables qu’avec une partie des émetteurs.

Arrêter le lieu de placement de la part extérieure : votre parcelle est-elle conforme ?

Si vous vous engagez vers une thermopompe sol / eau dans un premier temps, il vous faudra avoir une étendue assez grande pour rendre possible l’installation du réseau de captation souterrain.

Définir votre enveloppe financière : selon le genre de pompe choisie, les prix ne seront pas les mêmes.

Pas coûts décroissants, vous trouvez les PAC sol / eau, air / eau et air / air avec des prix respectifs de 8000 à 12 000€, de 6500 à 12 000€ et de 5000 à 8000€.

Attention toutefois à ne pas surdimensionner votre appareillage qui pourrait être synonyme avec un coût plus remarquable mais de plus une surconsommation. Le sous-dimensionnement nécessitera quant à lui l’utilisation d’un chauffage en complément entraînant un amoindrissement des économies d’énergie.