Comment fonctionne un chauffe-eau ?

Plus qu’on ne l’imagine, le chauffe-eau est notre allié de tous les jours. Toutefois, peu nombreuses sont les personnes qui s’interrogent sur la manière dont est chauffée l’eau que l’on utilise chaque jour. Cette problématique devient néanmoins plus intéressante lorsqu’une coupure survient ... Après la lecture de cet article, votre chauffe-eau n’aura plus aucun secret pour vous !  

Découvrez : 

chauffe-eau Calypso - ATLANTIC

Savez-vous par exemple que lorsque vous prenez votre douche, vous consommez en moyenne 40 litres d’eau chauffée à 40 degrés ? Ou que lorsque vous faites la vaisselle manuellement vous en consommez 15 litres ? En moyenne, on considère qu’un adulte consomme environ 50 litres d’eau chaude en une seule journée. Ce chiffre grimpe à 250 litres pour une famille de 4 avec 2 enfants.

Le fonctionnement d’un ballon d’eau chaude

Un ballon d’eau chaude a deux principales fonctions qui sont de chauffer l’eau et de la stocker. L’eau sera chauffée aux heures creuses (lorsque les tarifs de l’électricité sont les plus avantageux) et stockée pour que vous puissiez en profiter à tout moment de la journée. 

Un chauffe-eau est comparable de par son fonctionnement à une bouilloire électrique. Une résistance est immergée dans le bas de la cuve et chauffe l’eau à la température souhaitée grâce à un thermostat. Pour qu’elle reste chaude durant la journée, la cuve est entourée d’une mousse isolante.

Lorsque l’on prend une douche, l’eau chaude prélevée sera automatiquement remplacée par de l’eau froide qui sera à son tour chauffée durant la nuit suivante.  

Sachez que l’eau à l’intérieur du ballon est chauffée en moyenne à 65 degrés. Aussi, personne ne prend une douche à une telle température au risque de se brûler. En réalité, lorsque vous tirez de l’eau chaude, il s’agit d’un mélange d’eau chauffée à 65 degrés et d’eau froide pour que l’eau de la douche atteigne une température agréable de 40 degrés par exemple. 

Chauffe-eau Calypso - ATLANTIC
Chauffe-eau Calypso - ATLANTIC

Comment réaliser des économies d’énergie ? 

Pour épargner notre compte en banque mais aussi pour l’environnement, nous sommes tous en quête de quelques économies d’énergie. Comment les réaliser ? Quels sont les innovations à connaître ? Quelles énergies alternatives ? Suivez le guide ! 

En matière d’économies d’énergie, les chauffe-eaux ont considérablement progressé au fil des années. En effet, la plupart des équipements récents vous permettront une meilleure optimisation de votre consommation. 
Si vous partez en vacances par exemple, vous pouvez programmer l’arrêt du chauffe-eau ainsi que sa remise en route automatique pour votre retour. 

Grâce à ces innovations, vous pouvez réaliser jusqu’à 20% d’économies d’énergie. 

L’utilisation des énergies renouvelables est aussi un levier pour réaliser des économies. Le chauffe-eau solaire par exemple est une solution performante sur le plan énergétique. Ici, l’énergie solaire n’est pas utilisée pour générer de l’électricité mais pour chauffer l’eau : les panneaux solaires réchauffent un liquide (de l’eau mélangée à de l’antigel) qui a son tour va réchauffer l’eau contenue dans la cuve. Seule condition : vous devez avoir une toiture ou une terrasse suffisamment ensoleillée pour que l’investissement soit rentable. 

Pour réaliser des économies d’énergie, le chauffe-eau thermodynamique a lui aussi le vent en poupe. Cet équipement ingénieux va récupérer les calories de l’air pour les transmettre à l’eau. Plus cher à l’achat, son fonctionnement peut néanmoins vous permettre de réaliser jusqu’à 70% d’économies d’énergie.

Chauffe-eau Aeromax - THERMOR
Chauffe-eau Aeromax - THERMOR


Quelques habitudes du quotidien pourront également vous aider à faire des économies : 

  • Préférez les douches aux bains ;
     
  • Baissez la température à l’intérieur de votre ballon d’eau chaude (une température à 55 degrés est généralement suffisante) ;
     
  • Si votre chauffe-eau est installé dans une cave ou un garage, pensez à isoler vos tuyaux et vos parois ; 
     
  • Entretenez régulièrement votre ballon d’eau chaude afin d’éviter la formation de calcaire et par la même augmenter sa durée de vie. 

Les différents modèles de chauffe-eau 

Il existe pas moins de 7 modèles de chauffe-eau : 

  • Instantané électrique
  • Instantané à gaz
  • A accumulation électrique
  • A accumulation à gaz
  • Chauffe-eau thermodynamique
  • Chauffe-eau solaire
  • Chaudière à combustibles fossiles (voir notre dossier sur les chaudières permettant à la fois la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire)

Le fonctionnement du chauffe-eau instantané 

Instantané veut dire sans besoin d’un espace, d’un réservoir de stockage. Le chauffe-eau va créer l’énergie nécessaire, va chauffer l’eau au moment où vous en avez besoin. Il peut être alimenté à l’électricité ou au gaz.

Le chauffe-eau instantané électrique

Ses avantages :  

  • Un très faible encombrement 
  • Il permet une consommation à la demande
  • Il ne demande aucun entretien 

Ses inconvénients : 

  • Une faible capacité
  • Réservé au studio ou chambre d’invité

Son prix : 

  • Entre 200 € et 300 €

Le chauffe-eau instantané au gaz

Ses avantages : 

  • Une chauffe de l’eau rapide
  • Produit davantage d’eau chaude que le modèle électrique

Ses inconvénients : 

  • Installation d’un conduit de fumée obligatoire
  • Entretien obligatoire
  • Nécessite le raccordement au chauffage de ville ou un espace de stockage pour des bouteilles de butane ou propane.

Son prix : 

  • Entre 300 € et 600 €

Le fonctionnement du chauffe-eau à accumulation

Le ballon d’eau chaude électrique ou au gaz utilise à peu prêt le même système de chauffe. Dans les deux cas le ballon recueille l’eau froide dans sa cuve au fur et mesure qu’elle se vide. L’eau froide est ensuite chauffée soit par une résistance électrique, soit par un brûleur, qui vient chauffer l’eau chaude de la cuve. 

Le chauffe-eau à accumulation électrique

Ses avantages : 

  • Grande capacité de chauffe 
  • Nombreux modèles pour répondre à tous les besoins : de 75 l à 3 000 l

Ses inconvénients : 

  • Encombrement
  • Temps d’attente dans la disponibilité de l’eau chaude
  • Entretien régulier indispensable

Son prix : 

  • Entre 200 et 5000 €

Le chauffe-eau à accumulation à gaz

Ses avantages : 

  • Grande capacité de chauffe
  • Chauffe rapide

Ses inconvénients : 

  • Nécessite l’évacuation des fumées ou du gaz brûlés
  • Encombrement
  • Raccorder au réseau de gaz ou cuve de stockage

Son prix : 

  • Entre 400€ et 3000 €

Le fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique 

Le chauffe-eau thermodynamique se compose d’une pompe à chaleur et d’un ballon pour stocker l’eau.

La PAC du chauffe-eau aspire à l’aide d’un ventilateur l’air environnant. Cet air réchauffe le fluide frigorigène présent dans un circuit fermé. L’air est ensuite rejeté hors du chauffe-eau. Le fluide frigorigène chauffé passe de l’état liquide à gazeux, un gaz comprimé par un compresseur pour augmenter la pression du gaz et de la température. Cette chaleur va être transférée au ballon de stockage d’eau à l’aide d’un échangeur thermique. La production d’eau chaude sanitaire se réalise alors.

 

Le chauffe-eau thermodynamique

Ses avantages : 

  • Economies réalisées via la récupération des calories de l’air (environ 60 à 70% de récupération)

Ses inconvénients : 

  • Besoin d’environ 10m² pour installation
  • Le compresseur est bruyant

Son prix : 

  • Entre 2 500 € et 4 500 €
Chauffe-eau Calypso - ATLANTIC
Chauffe-eau Calypso - ATLANTIC

Le fonctionnement du chauffe-eau solaire

C’est un système propre, mais complémentaire à un autre dispositif. Il ne peut pas assurer l’intégralité de vos besoins en eau chaude sanitaire.

Sur une année, le chauffe-eau solaire va couvrir 50 à 70 % de la production d’eau chaude sanitaire pour une famille de 4 personnes (avec un modèle de 200 litres et des capteurs solaires répartis sur 4m²). Pour produire l’eau chaude, le chauffe-eau solaire utiliser des panneaux solaires installés sur le toit de votre maison ou dans votre jardin. Ils sont reliés au ballon par des canalisation calorifugées (tubes évitant les déperditions de chaleur). La chaleur est alors transmise via un échangeur thermique qui va chauffer l’eau. 

 

Le chauffe-eau solaire

Ses avantages :

  • Aucune taxe pour le moment sur l’ensoleillement
  • Importante économie 

Ses inconvénients : 

  • Installation de panneau solaire sur le toit + ballon d’eau chaude
  • Règles d’urbanisme à respecter
  • Système complémentaire, ne peut être utilisé seul

Son prix : 

  • Entre 2 000 € à 6 500 €

Choisir la bonne taille pour votre ballon d’eau chaude

C’est en fonction de la typologie de votre foyer et de votre besoin en eau chaude que vous pouvez vous positionner sur la taille de votre chauffe-eau, mais également sur l’équipement à préférer entre les différents modèles présentés ci-dessus. 

En moyenne sachez que par jour la consommation d’eau chaude : 

  • D’un adulte est de 50 litres
  • De deux adultes et trois enfants de 250 litres

Evidemment, ces chiffres sont une moyenne large, tout dépend des habitudes de chacun et de l’âge des enfants. Jusqu’à 5 ans, les bains sont privilégiés, une baignoire représente à elle seule au minimum 120 litres d’eau chaude.

N’ayez crainte, ce n’est pas parce que vous avez besoin de 250 litres d’eau chaude sanitaire, que vous devez avoir un ballon de taille équivalente. Ce n’est pas le volume le plus important, mais bien la quantité d’eau chaude disponible à 40°c produite par votre ballon d’eau chaude. Dans notre exemple, pour 250 litres, partez sur une capacité de 150 litres. 


Vous savez désormais tout sur le fonctionnement de votre chauffe-eau et détenez toutes les clefs pour réaliser des économies d’énergie ! 

A quel moment remplacer son chauffe-eau ?

Votre chauffe-eau commence à montrer des signes de fatigue ?

Votre facture énergétique grimpe chaque année sans pour autant que vous ayez changé vos habitudes ? Ces quelques signes peuvent vous alerter sur l’état de votre chauffe-eau mais ce ne sont pas les seuls ... Pour éviter la panne complète, il est important de savoir détecter les indices soulignant une installation obsolète. Quels sont-ils ? Décryptage dans l’article. 
 

Remplacement de son chauffe-eau, les indices qui ne trompent pas 

Les modèles de chauffe-eau dernière génération promettent non seulement une amélioration de confort mais également de belles économies sur les factures énergétiques. Afin d’éviter de devoir changer votre équipement en urgence, voici les signes qui peuvent vous alerter sur l’obsolescence de votre chauffe-eau : 

 

1. L’ancienneté de votre chauffe-eau

C’est l’indice le plus évident qui devra vous faire envisager le remplacement de votre équipement. Toutefois, cet élément reste assez subjectif. Aussi, on considère que la durée de vie d’un chauffe-eau est d’en moyenne 12 ans. Cette longévité est néanmoins à relativiser puisqu’elle va dépendre de la qualité de l’appareil, de la périodicité de son entretien ainsi que la dureté de l’eau. 

 

2. Votre chauffe-eau vous coûte cher en entretien 

Contrairement à une chaudière, un chauffe-eau un entretien régulier n’est pas obligatoire (même s’il reste préconisé) ne nécessite pas un entretien régulier. On parle surtout de détartrage et celui-ci n’est à réaliser que tous les 4 à 5 ans. Aussi, lorsque les réparations commencent à devenir trop fréquentes, il est peut-être temps de penser à son remplacement. Même si l’investissement d’un nouveau chauffe-eau est important, les frais de réparation le seront davantage et vous devrez, à un moment ou à autre le remplacer quoiqu’il advienne. 

 

3. La température de l’eau est moins chaude 

Si lorsque vous prenez votre douche ou que vous faites la vaisselle, vous constatez une baisse de la température de l’eau, il peut s’agir d’un signe vous indiquant que votre chauffe-eau est sur le déclin. Cet indice est d’autant plus vrai lorsque cette diminution de température se fait de manière progressive. 

 

4. L’eau change de couleur 

L’eau devient trouble ? Cela peut être le signe de présence de rouille dans le réservoir de votre chauffe-eau. Si après avoir lavé vos vêtements vous constatez une décoloration ou des taches de rouille sur les tissus, cela doit également retenir votre attention car c’est un signe de vieillissement qui ne trompe pas. Il faudra agir avant d’avoir une fuite d’eau. 

 

5. Votre chauffe-eau fait du bruit 

Vous constatez un bruit anormal en provenance de votre chauffe-eau ? Ces bruits peuvent être de différentes natures et peuvent ne pas nécessiter le changement de votre équipement. Toutefois, soyez vigilent et faites appel à un professionnel qui pourra détecter la source du problème et vous conseiller sur la marche à suivre. 

 

6. La quantité d’eau chaude diminue

Si auparavant vous aviez assez d’eau chaude pour remplir votre baignoire et que ça n’est plus le cas à présent, il est fort probable que vous deviez changer votre équipement. Cet indice est assez commun et ne doit pas être prit à la légère. 

 

7. L’eau chaude met du temps à arriver 

Si lorsque vous prenez votre douche, vous constatez que l’eau chaude met un temps anormalement long à arriver, cela signifie souvent que la résistance est entartrée. Ce phénomène va entraîner non seulement une baisse de confort mais également une augmentation de votre facture énergétique. Le nettoyage de la résistance est alors requis. Toutefois, il vaudra mieux dans certains cas envisager le remplacement de votre chauffe-eau par un neuf car cette réparation peut engendrer par la suite des problèmes de fuites. 

 

Vous avez des questions ? Besoin de conseils personnalisés ?
N’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel !