Rénovation de toiture à Ville-d'Avray

Dans l'hypothèse où vous espéreriez moderniser votre toiture, il est nécessaire de penser que ça va engendrer des travaux distincts. Par ailleurs, le toit d’une villa se compose non seulement de la couverture, ordinairement composé de tuiles ou d’ardoises, qui isolent votre résidence du milieu extérieur et attestent de l’herméticité de votre maison, mais il se compose aussi de l'ossature, des éléments d'isolement et de plus des ouvertures distinctes, vasistas ou fenêtres de toiture.

Renouveler son toit, les maints facteurs qui ont un impact sur les montants !

Afin de s'embarquer dans ses travaux en connaissant les enjeux, mieux vaut connaître l'ensemble des éléments qui jouent sur les sommes à investir pour ce projet. Premier détail important : la surface de la toiture. C'est au premier abord naturel, moins il y a de superficie à renouveler, plus le coût restera pas cher.

Le volume du projet qu'il est nécessaire d'envisager. Pour ce facteur, c'est l'état de votre toit effectif qui va caractériser la nature des ouvrages à réaliser. Il peut s’agir d’un sommaire rafistolage de la protection ou bien d'un travail de plus important calibre impliquant la régénération de la charpente et / ou le remplacement de l’isolation pour vous donner une idée.

Troisième détail : quel sont les matériaux utilisés ? Sans aucun doute, on parle d'une donnée importante concernant le prix. Par conséquent, et cela va de soi, les caractéristiques des matières adoptées agiront largement sur le prix.

Avec pour objectif de visualiser ce qui vous attend, prenons 3 exemples de matières bien précises : des tuiles en terra cotta reviennent à grossièrement 50 euros HT par mètre carré, un toit en schiste 90 euros HT par mètre carré et finalement 120 euros HT la plupart du temps quant à une toiture en chaumière.

Quelle est la relation coût-matériau ?

Concernant des tuiles en terre cuite, considérez 50 euros HT par mètre carré.

  • À propos des tuiles en ciment, envisagez 45 euros HT au m².
  • En outre, le shingle (ou bardeau bitumé) s'élèvera approximativement à 55 euros HT par m².
  • Au sujet des ardoises, attendez-vous à une dépense comprise au sein de 90 et 155 euros HT par mètre carré.
  • Au sujet du zinc, présumez 55 euros HT au mètre carré.
  • Pour de la fonte, comptez une somme avoisinant 35 euros HT du mètre carré.
  • Pour une toiture en chaume, considérez 120 euros HT par mètre carré.

Finalement, vous avez aussi les tuiles solaires, moins abordable, pour lesquelles il faut compter entre 900 et 2000 euros HT au m². La dépose de votre précédente toiture va avoir également un prix !

Attention, avec pour objectif de façonner le travail, une entreprise sera obligée d'évacuer votre toiture actuellement en place, retirer les gravats et protéger la charpente en s'aidant d'une bâche. Quant à cette étape qu'il est impossible de contourner, vous devez anticiper grossièrement 1200 € uniquement pour l'enlèvement et la rétrocession de votre dernière toiture (environ 15 € TTC au m²) et parfois 2400 € si vous avez envie d'introduire dans les travaux l'évacuation des gravats et le bâchage. Dans le cas où vous restaurez l’intégralité de votre couverture, il est peut-être raisonnable de se saisir de ce moment pour optimiser l'aptitude énergétique de votre maison en choisissant une isolation de la toiture par l’extérieur. Présumez entre 150 et 250 €/m² selon la qualité d’isolation sélectionnée, ce prix comprenant isolant et couverture neuve.