Rénovation de toiture à Valenciennes

Le renouvellement de sa toiture peut produire des travaux de différents types. Et oui, le toit d’un bâtiment se compose non exclusivement du protège-comble, le plus souvent fait de tuiles ou d’ardoises, qui protègent votre maison des éléments externes et promettent l’herméticité de votre bâtiment, mais il se compose également de la charpente, des constituants d'isolation et de plus des divers entrebâillements, œils-de-bœufs ou velux de toiture.

Réhabiliter son toit, les maints éléments qui ont un impact sur les sommes à engager !

Le total un projet concernant une restauration de toit dépend de multiples éléments qu’il est important d'avoir en tête afin d'échapper aux désagréments embêtant. La surface de la toiture qu'il faut rénover. C'est au premier abord du bon sens, moins il y a de surface qu'il est nécessaire de renouveler, plus le coût demeurera accessible.

L’envergure du chantier à envisager. Concernant ce détail, il s'agit de la situation de votre toiture effective qui établira la nature des ouvrages qu'il est nécessaire d'opérer. Possiblement, on parle juste d'une sommaire régénération de la couverture ou au contraire d'un projet de plus importante taille contenant la réfection de l'armature et / ou le renouvellement de l'isolant e.g..

Troisième facteur : quel est le matériel utilisé ? Il est question ici certainement de l'une des dépenses les plus importantes. En effet, les sommes à investir ne vont pas être les mêmes conformément aux matériaux adoptés.

Dans le but de se donner une idée, attardons-nous sur 3 exemples de matériaux bien différents : des tuiles en terre cuite vous coûteront autour de 50 euros HT au m², un toit en ardoise 90 euros HT par m² et finalement 120 euros HT la plupart du temps pour une toiture en chaume.

Quelle estimation financière conformément au matériel que vous adoptez ?

La somme à donner sera d’environ 50 euros HT au m² concernant des tuiles en terra cotta.

  • À propos des tuiles en ciment, anticipez 45 euros HT du mètre carré.
  • En outre, le shingle (ou bardeau bitumé) s'élève près de 55 euros HT par mètre carré.
  • L'estimation concernant une toiture en schiste peut possiblement changer assez nettement, de 90 à 155 euros HT au m².
  • La somme à débourser pour des tuiles en zinc va être de 55 euros HT au mètre carré.
  • Au sujet de la fonte, anticipez une somme approximative de 35 euros HT par m².
  • 120 euros par m² au sujet d'un toit en chaume.

Finalement, il subsiste également les tuiles photovoltaïques, moins accessible, pour lesquelles vous devez envisager entre 900 et 2000 euros HT du mètre carré. Gardez en tête en outre que votre toit actuel va représenter une dépense d'enlèvement (il faut le jeter dans un lieu adapté).

Un professionnel va se charger de faire évacuer votre dernier toit, de faire évacuer les décombres et de faire poser une bâche avec pour objectif de renforcer votre ossature durant le travail. Quant à ce travail préalable qu'on ne peut pas détourner, vous devez envisager à peu près 1200 € seulement pour la récupération et la rétrocession de votre précédente couverture (autour de 15 € TTC par m²) et parfois 2400 € si vous souhaitez insérer dans la procédure l'expulsion des déchets et la pose de la bâche. Ayez en tête que c'est nettement pertinent d'en tirer parti afin de bonifier l'isolation de votre domicile et gagner en efficacité énergétique et encore plus si vous restaurez l’intégralité de la couverture. Comptez entre 150 et 250 €/m² selon les caractéristiques d'isolant sélectionné, ce prix comprenant isolation et couverture neuve.