Rénovation de toiture à L'Haÿ-les-Roses

Si vous désirez réhabiliter votre toit, présumez que cela va impliquer des chantiers disparates. Quand on pense à une toiture de bâtiment, vous pensez ordinairement à la partie extérieure (tuile ou ardoise) qui sert à protéger la maison des substances externes et de plus empêche le passage de flotte mais le toit il s'agit aussi de l'armature, ce qui sert à l'isolation et les accès à l'extérieur tels que des vasistas ou des velux.

Quels sont les éléments faisant varier le coût des travaux ?

Pour s'engager dans ses travaux en toute connaissance de cause, il est utile de comprendre la totalité des facteurs qui ont un impact sur les sommes à donner pour ces travaux. La taille du toit à restaurer. Ça semble logique, plus la grandeur de toit qu'il faut réhabiliter est grande, plus les prix des expertises seront supérieurs.

Second détail : l'ampleur de travail qu'il faut envisager. Pour cette donnée, nous regardons l'état de votre toit existant qui caractérisera le type des projets à opérer. Possiblement, on parle juste d'une facile régénération de la protection ou alors d'un travail d'une envergure plus élevée contenant la réparation de la charpente et / ou le remplacement de l’isolation par exemple.

Les éléments que vous choisissez. C’est assurément l’un des postes de votre budget le plus important. Car assurément, la nature du matériel choisi va agir amplement sur le coût.

Dans le but de se donner des notions, attardons-nous sur 3 exemples de matériaux bien spécifiques : des tuiles en poterie valent autour de 50 euros HT par m², une toiture en schiste 90 euros HT du mètre carré et pour finir 120 euros HT la plupart du temps pour un toit en paille.

Quel coût en fonction du matériel que vous choisissez ?

Le coût est quasiment 50 euros HT au m² concernant des tuiles en terra cotta.

  • Au sujet des tuiles en aggloméré, comptez 45 euros HT du mètre carré.
  • Pour du shingle (ou bardeau bitumé), présumez 55 euros HT au mètre carré.
  • Pour des ardoises, présumez un budget compris entre 90 et 155 euros HT au m².
  • Au sujet du zinc, considérez 55 euros HT du mètre carré.
  • À propos de l'acier, considérez une dépense approximative de 35 euros HT par mètre carré.
  • 120 euros par m² pour un toit en chaume.

Enfin, à propos des tuiles photovoltaïques, il faut payer entre 900 et 2000 euros au m². La récupération de votre ancien toit aura également un prix !

Un artisan va se charger d'évacuer votre précédent toit, de retirer les décombres et de poser une bâche avec pour objectif de couvrir votre ossature pendant la durée de l'ouvrage. Ce travail préalable incontournable donnera une dépense de 1 200 € à peu près, concernant la restitution simple d’une toiture de dimension traditionnelle (15 € TTC/m2), et cela coûte parfois le double si le retrait des gravats et le bâchage sont compris. Si vous réhabilitez la totalité de votre couverture, il peut être raisonnable de saisir cette aubaine afin d'optimiser la compétence de consommation d'énergie de votre habitation en choisissant une isolation du toit externe. Envisagez entre 150 et 250 €/m² selon les caractéristiques d'isolant sélectionné, ces prix comprenant isolation et couverture neuve.