Rénovation de toiture à Bondy

La modernisation de sa toiture sera peut-être à l'origine de projets de différents types. Par ailleurs, le toit d’une construction est constitué non exclusivement de la couverture, le plus souvent constitué de tuiles ou d’ardoises, qui préservent votre habitat de l'environnement externe et promettent l’isolation aux fluides de votre logis, mais il se compose de même de l'ossature, des éléments d'isolement et également des divers accès, lucarnes ou velux de toiture.

Quels sont les éléments faisant bouger la somme que va coûter le chantier ?

Dans le but de s'engager dans sa rénovation en connaissant les enjeux, nous vous conseillons de connaître l'ensemble des facteurs qui font varier le coût du projet. L'étendue de la toiture qu'il faut réhabiliter. Cela semble cohérent, plus la dimension de toit qu'il faut renouveler est élevée, plus le coût des estimations sera supérieur.

L’envergure du projet qu'il est nécessaire d'envisager. Eu égard à l’état dans lequel est votre toit, les travaux ne seront pas similaire. Il peut être question d'un facile rafistolage du toit ou au contraire d'un projet de plus important calibre incluant la régénération de l'ossature et / ou le changement des matériaux isolant pour vous permettre de vous projeter.

Troisième détail : quel est le matériel utilisé ? Nous parlons ici très certainement de l'une des dépenses essentielles. En effet, les prix ne sont pas similaires conformément aux matières préférées.

Pour illustrer, la somme à dépenser destiné à une toiture en tuiles en terra cotta va être grossièrement de 50 euros HT au m² pendant qu’elle aboutit à plus de 90 HT euros du mètre carré concernant un toit en schiste et toujours au-delà concernant une toiture en chaume pour laquelle vous êtes obligés d'envisager la plupart du temps 120 euros au m².

Quel est le lien montant-matériau ?

Concernant des tuiles en terra cotta, anticipez 50 euros HT par m².

  • Prévoyez grosso modo un coût équivalent (bien que légèrement moins dispendieux) au sujet des tuiles en aggloméré : 45 euros HT du mètre carré.
  • En outre, le shingle (ou bardeau bitumé) s'élèvera près de 55 euros HT du mètre carré.
  • Le montant quant à un toit en ardoise va possiblement changer quelque peu, de 90 à 155 euros HT au mètre carré.
  • L'estimation destiné à des tuiles en zinc est de 55 euros HT au mètre carré.
  • Au sujet de la fonte, considérez un budget semblable à 35 euros HT du mètre carré.
  • 120 euros du mètre carré concernant un toit en chaumière.

Finalement, il existe de même les tuiles solaires, plus chères, pour lesquelles il faut envisager entre 900 et 2000 euros HT du mètre carré. La récupération de votre précédente toiture aura de la même façon un prix !

Un artisan s'occupe d’enlever votre précédente toiture, d'évacuer les gravats et de poser une sûreté dans le but de préserver votre ossature durant le travail. Ce travail préalable indispensable atteindra un budget de 1 200 € environ, simplement concernant une rétrocession d’une toiture de grandeur moyenne (15 € TTC/m2), et cela peut aller jusqu'au double dans le cas où le retrait des détritus et la pose de la bâche sont compris. Pensez que c'est grandement judicieux d'en profiter dans le but d'améliorer l'isolation de votre logement et gagner en efficacité énergétique et encore plus dans l'éventualité où vous restaurez l’intégralité de la couverture. Attendez-vous à entre 150 et 250 €/m² en fonction des caractéristiques d’isolation choisie, ce devis incluant isolation et couverture neuve.