Suivi de chantier : nos conseils pour des travaux sereins

  • Article
  • Démarches gestion de chantier

Temps de lecture : 2 min

Vous avez rêvé de votre projet, vous l’avez défini et avez reçu les devis. Vous avez ensuite sélectionné votre maître d’œuvre ou vos artisans, et enfin, vos travaux vont pouvoir commencer ! Malgré cette bonne nouvelle, vous sentez poindre une petite anxiété ? Rien de plus normal... Pour vous rassurer, il vous suffit de poser toutes vos questions au maître d’œuvre ou aux entrepreneurs qui vont vous accompagner, afin d’assurer un suivi de chantier fluide et une bonne gestion de vos travaux. Pour aborder vos travaux en toute sérénité, on vous donne un petit coup de pouce en listant les 6 règles d’or d’un suivi de chantier efficace et les 8 questions à poser avant le démarrage du chantier pour que travaux riment avec sérénité.

bonne pratiques pour un suivi de chantier serein

6 règles d’or pour un suivi de chantier efficace

Vous allez lancer vos travaux et peut-être endosser vous-même le rôle de maitre d’œuvre, c’est-à-dire prendre ne main la gestion et la coordination du chantier ? Voici 6 conseils éprouvés pour un suivi de chantier efficace.

 

Règle n°1 : discuter, discuter et… discuter !

Charpentier, maçon, électricien, plombier, carreleur… En fonction de son envergure, votre chantier va certainement nécessiter l’intervention de différents professionnels qui vont devoir œuvrer ensemble à la bonne réalisation de vos travaux. Cela se passe généralement très bien, à condition de bien préparer le chantier et de faciliter le travail de chacun.
 
Voici quelques points qui méritent toute votre attention avant de démarrer, pour une gestion optimale.

  • Rénovation ou construction, le rendu final doit correspondre à ce que vous aviez en tête. Pour éviter tout problème, exprimez clairement vos besoins et n’hésitez pas à demander conseil aux professionnels. Votre document de référence tout au long du chantier ? Le cahier des charges, qui reprend notamment les plans et les matériaux choisis. Pour un chantier de moindre envergure, un devis bien précis, listant les prestations, matériaux et équipements choisis, associé éventuellement à un plan d’exécution, seront suffisants.

  • Pour que les professionnels ne se marchent pas sur les pieds, délimitez le rôle de chacun et leur périmètre d’intervention.

  • Point crucial de votre projet : le budget ! Définissez-le précisément en listant l’ensemble des coûts prévus. À ne pas oublier : identifiez les risques potentiels de dépassements et prévoyez une petite réserve de 10% du montant total (juste au cas où…). Et mettez-vous d’accord sur le calendrier des règlements, qui sera formalisé dans un échéancier de paiement.

Vous souhaitez estimer le prix de votre rénovation ?
Décrivez votre projet en quelques clics et visualisez instantanément votre budget travaux !

Règle n°2 : penser à ces petites choses du quotidien qui peuvent tout changer

Il faut en être bien conscient : sur un chantier, les professionnels vont se succéder pendant toute la période des travaux et faire partie intégrante de votre quotidien. Il serait dommage que des situations quelque peu gênantes viennent perturber l’aventure… Notre recommandation : accordez-vous avant le démarrage de vos travaux sur les « petits détails du quotidien » pour une relation sereine avec vos artisans.

  • Pensez à un point logistique important à anticiper : la gestion des clés.

  • Statuez également en amont sur les horaires d’intervention des pros : cela vous évitera de vous retrouver nez à nez avec un artisan alors que vous n’avez même pas encore bu votre premier café… 

  • Si vous laissez le double des clés à vos artisans, mettez-vous d’accord avec eux sur le principe de sonner avant d’entrer : si par hasard vous deviez vous attarder sous la douche au-delà des horaires convenus, vous éviterez ainsi un grand moment de solitude…

Malgré les travaux, votre chez-vous doit rester votre chez-vous ! N’hésitez pas à partager quelques éléments de « règlement intérieur » pour que la cohabitation se passe bien.

 

Règle n°3 : connaître le déroulement du chantier sur le bout des doigts

Un chantier préparé avec méthode est un chantier à moitié réussi. Qu’il s’agisse de rénovation ou de construction, un chantier se déroule en effet selon un ordre logique et chronologique.

Il est donc primordial de bien connaître les étapes successives afin d’anticiper les impacts sur votre quotidien et d’être vigilant(e) pour vous assurer que tout correspond à vos attentes.

Petit rappel des étapes d’un chantier de rénovation :

  • La remise en état ou remplacement du gros œuvre (charpente, toiture, dalle, planchers) et l’assainissement des murs en cas d’humidité,

  • La remise aux normes éventuelles de l’électricité et de la plomberie, la création des emplacements et accès (passages de gaines, évacuations…),

  • La pose de la chape sur sol,

  • L’isolation thermique et phonique,

  • La pose du mobilier de salle de bains et cuisine,

  • Les travaux de menuiserie intérieure, la peinture…,

  • La pose des revêtements du sol.

Travaux de rénovation en vue ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Règle n°4 : jouer le chef d’orchestre pour un chantier ambitieux

Maintenant que vous avez l’ordre des travaux bien en tête, il est important d’organiser le chantier pour que chaque artisan soit là au bon moment. Une bonne gestion permet d’éviter qu’un ouvrier attende qu’un autre ait terminé sa tâche pour commencer la sienne, par exemple. À la clé : un chantier qui tient son planning et ne génère pas de surcoût.

Pour vous faciliter la vie, votre meilleur allié sera un planning de coordination des différents artisans, précisant la durée des travaux et celle de chaque intervention.

 

Règle n°5 : être disponible et réactif

Il n’y a rien de plus désagréable pour un artisan que l’absence de prise de décision ou de ligne claire lorsqu’un imprévu arrive sur un chantier de rénovation. Un exemple, la découverte d’un mur en belles briques sous un vieil enduit : faut-il maintenir le plan initial (un nouvel enduit en l’occurrence) ou bien tirer parti de cet élément architectural insoupçonné ? Il n’y a que vous qui pouvez décider… et il faut décider rapidement pour éviter que le chantier ne prenne du retard.

Grâce aux nouvelles technologies, la distance n’est plus un frein : demandez à votre artisan de vous prévenir en cas de surprises, photos à l’appui, afin que vous puissiez prendre rapidement les décisions qui s’imposent.

 

Règle n°6 : avoir un regard sur chaque détail

Vous avez décidé d’endosser le rôle de maître d’œuvre ? Votre mission : vérifier que votre cahier des charges est complètement respecté et que le rendu correspond à vos attentes. Pour cela, deux éléments indispensables : de la disponibilité pour un suivi régulier et de la communication pour un échange permanent avec les artisans sur les éventuels ajustements nécessaires.
 
Voici quelques conseils pour vous organiser :

  • Dans l’idéal, prévoyez une visite sur le chantier chaque matin et chaque soir pour faire un point sur les avancées. Si cela n’est pas possible, n’hésitez pas à demander aux professionnels de vous envoyer régulièrement des photos du chantier, pour un suivi à distance.

  • Une fois par semaine, planifiez une réunion de chantier. À l’issue de chacune d’entre-elles, pensez à rédiger un rapport de chantier que vous partagez avec toutes les personnes qui interviennent.

  • Prenez des photos à chacune de vos visites pour retracer l’avancée de votre projet.

Lorsque l’on s’adjoint les services d’un maitre d’œuvre, le suivi de chantier est certes fortement simplifié, mais ce n’est pas pour autant que vous n’avez aucun rôle à jouer. S’il est en charge de la gestion et de la coordination des corps d’état qui vont intervenir dans le cadre de vos travaux, il y aura immanquablement des décisions à prendre au fil des travaux, un chantier de rénovation réservant souvent des surprises, surtout s’il s’agit d’une rénovation conséquente. Ces décisions auront un impact sur votre cadre de vie et votre budget et vous reviennent donc, en tant que maitre d’ouvrage.

Démarrage des travaux : les 8 questions à poser pour un chantier serein

Avec ou sans maitre d’œuvre, pour être certain que les choix pris correspondent à vos attentes, la communication doit être fluide et réactive.

Assurances, devis, préparation, délais et impact du chantier sur votre quotidien doivent également bien être cadrés pour éviter les mauvaises surprises, pendant mais aussi après la livraison du chantier. Petit récapitulatif des points de vigilance avant le lancement de vos travaux.

Suivi et gestion de chantier : le point devis et assurances avec votre maitre d’œuvre

Est-ce que tout est bien en règle ?

Vous avez certainement déjà posé cette question un millier de fois mais, avant que le chantier ne débute, vous avez envie de refaire un point complet ? N’hésitez pas à parcourir à nouveau le devis des travaux avec votre artisan ou votre maitre d’œuvre et à reparler avec lui de ses assurances. Bien que cela ait été vérifié au préalable, cela vous permettra d’être complètement serein. Rappelez-vous, certaines assurances sont obligatoires pour vos professionnels.

Suivi et gestion de chantier : vos missions de rangement ou de déménagement

Quelles sont mes missions avant le début des travaux ?

Vous comptez vous impliquer dans votre projet et c’est tout à votre honneur.  D’autant que cela contribuera très clairement à la réussite de vos travaux… Précisez bien avec les professionnels ce qui est nécessaire, en matière de rangement ou de déménagement de vos affaires. Si vos travaux nécessitent d’enlever certains meubles et équipements, assurez-vous que cette mission est bien comprise dans votre devis, sinon cela sera à vous de le faire avant le début des travaux.

Suivi et gestion de chantier : la protection de vos objets et de votre mobilier

Mes biens qui restent dans la/les pièce(s) concernée(s) seront-ils protégés ?

Un chantier, même de petite taille, risque de salir, de tacher et parfois même d’endommager des objets ou du mobilier. Demandez au responsable des travaux s’il a bien prévu de protéger vos biens qui resteront à leur place habituelle pendant la période des travaux, et si oui, comment il va s’y prendre. Pour des travaux en appartement, assurez-vous également que la protection des parties communes a bien été prévue.

Suivi et gestion de chantier : le calendrier des travaux étape par étape

Quel sera le calendrier des travaux ?

Un chantier, notamment s’il s’agit d’un gros travail de rénovation ou d’une construction, fait intervenir plusieurs corps de métier. Tout cela est réglé comme du papier à musique, avec un calendrier qui précise le bon déroulement des différentes étapes. Vous pourrez donc poser toutes vos questions concernant ce planning à votre maître d’œuvre : qui intervient et à quel moment ? Combien de personnes seront présentes en même temps à chaque étape ? Combien de jours dure telle étape ? Vous identifierez ainsi les phases clés de votre chantier, à l’issue desquelles une visite de suivi de chantier encore plus attentive qu’à l’accoutumée vous reviendra.
Profitez-en pour établir les jours et horaires de travail. Comme évoqué plus haut, cela vous permettra notamment d’éviter quelques situations cocasses et d’évaluer de manière plus précise la durée des travaux.

Suivi et gestion de chantier  l’impact des travaux sur votre quotidien

Quel va être l’impact des travaux sur mon quotidien ?

Vous n’avez pas envie de vivre au milieu des odeurs de peinture, de chercher vos affaires pendant des heures chaque matin ou de renoncer à votre douche quotidienne ? Précisez bien avec votre maître d’œuvre ou les artisans l’impact des travaux durant leur mise en œuvre. Cela vous permettra notamment de savoir si une pièce sera complètement inutilisable et donc de vous organiser en conséquence pendant toute la durée du chantier. 

Suivi et gestion de chantier : votre interlocuteur tout au long du chantier

Qui sera mon interlocuteur privilégié ?

On ne le dira jamais assez : un chantier réussi implique de faire des points d’avancement réguliers ! Et pour que cela soit efficace, il vous faut un interlocuteur fixe pour un suivi bien géré : idéalement votre maître d’œuvre ou votre architecte si vous en avez un, en mesure de vous faire un point régulier sur l’ensemble des travaux. Cela vous facilitera grandement la tâche et permettra une prise de décision rapide en cas de besoin.

Suivi et gestion de chantier : comment communiquer avec le chef de chantier

SMS, email, appel téléphonique… Sur quel moyen de communication miser ?

En plus d’avoir un interlocuteur dédié, assurez-vous des modalités pour communiquer avec lui : email, téléphone portable, sms, pigeon voyageur… Privilégiez un seul canal pour plus de clarté et de réactivité. Cela vous permettra d’utiliser le bon moyen de communication et vous évitera de vous agacer pour absence de réponse.

Suivi et gestion de chantier : le grand nettoyage de fin de chantier

Un nettoyage complet est-il prévu à la fin du chantier ?

Assurez-vous que la prestation de nettoyage du lieu du chantier figure bien sur le devis. Si elle n’est pas précisée, renseignez-vous sur les conditions tarifaires de cette mission. Si vos travaux se déroulent dans un immeuble, mieux vaut également prévoir un nettoyage des parties communes pour éviter de gêner le voisinage.

Vous voilà rassuré ? Place au chantier… Rappelez-vous que, notamment dans le cas d’un gros chantier, un suivi régulier est indispensable. Passez donc très souvent sur place pour échanger sur le déroulement des travaux et poser toutes vos questions !

Travaux de rénovation en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.