Quels travaux engager en priorité pour un logement adapté PMR ?

  • Article
  • Démarches et gestion de chantier

Temps de lecture : 1 min

Vous souhaitez adapter votre logement à votre handicap à celle d’un de vos proches ou à un potentiel locataire ? De nombreux travaux seront nécessaires mais tous ne sont pas obligatoirement à effectuer dans l’immédiat. Aussi, afin de vous aider dans votre démarche, nous vous guidons sur les travaux à effectuer en priorité afin que votre logement soit adapté PMR (Personnes à Mobilité Réduite). 

Logement adapté PMR

Logement adapté PMR, les travaux pièce par pièce 

Le plus important dans un logement adapté PMR est de permettre à la personne en situation de handicap de garder son autonomie et lui éviter tous les dangers potentiels.

Par conséquent, chaque pièce de votre maison doit être revue. Toutefois, avant de commencer à penser aux détails de vos travaux, sachez que vous devrez en tout premier lieu rendre votre logement aussi accessible que possible. Aussi, vous aurez besoin d’installer une rampe d’accès si des escaliers sont nécessaires pour accéder à votre porte d’entrée. De même, chaque ouverture de porte devra être repensée afin de pouvoir laisser passer un fauteuil roulant. L’espace doit être d’au moins 77 centimètres. Les poignées devront quant à elle être accessibles en position assise (éviter les poignées bouton). A présent, voici pièce par pièce les travaux à effectuer en priorité : 

1 - La salle de bain 

Dans cette pièce, pratiquement la totalité du mobilier et de l’équipement doivent être revus.

Aussi, le lavabo, le sèche serviette ou encore le miroir devront être rabaissés afin de pouvoir être utilisés en position assise. Leur hauteur devra être comprise entre 90 et 130 centimètres. Par ailleurs, pensez à vous équiper d’une vasque suspendue afin de laisser un espace libre pour les jambes en dessous du lavabo. Vous pouvez opter pour un lavabo avec hauteur ajustable. 

Évidemment, privilégiez une douche plutôt qu’une baignoire (bien que certains modèles avec porte peuvent être adaptés). Une douche à l’italienne est la meilleure solution car il n’y a aucun dénivelé pour y accéder. De même, vous pourrez aisément y installer un fauteuil roulant adapté pour les douches. Des barres de maintien seront en outre nécessaires ainsi que l’installation d’un flexible accessible et long avec pommeau de douche. 

Pour les petites salles de bain, l’accès pourra être facilité grâce à une porte coulissante. 

2 - Les WC 

Ici, de nombreuses solutions d’aménagement sont possibles. Généralement exigus, vous devrez dans un premier temps penser à faire installer une ouverture coulissante. De même, les toilettes devront être installés en hauteur afin de faciliter leur accès et des barres de maintien devront être posées pour aider à l’autonomie. Sachez qu’il existe des modèles de WC a hauteur variable.

 


3 - La cuisine 

La cuisine doit être la plus dégagée possible afin de faciliter les déplacements.

Tout l’équipement (plan de travail, évier ou encore plaques de cuisson) doit être abaissé ou motorisé. Cette dernière solution est optimale car elle permet à chacun d’adapter son environnement sur-mesure par rapport à ses préférences.

Tout comme dans la salle de bain, l’évier doit être doté d’un espace permettant le passage des jambes. Par ailleurs, la position du robinet peut être inversée afin de faciliter son utilisation.

Enfin, il existe des fours à portes coulissantes faciles à utiliser pour les personnes en fauteuil roulant.

4 - La chambre 

Si la chambre se situe à l’étage, vous devrez vous équiper d’un monte-escalier. Comme chaque pièce, la chambre devra être la plus spacieuse et la moins encombrée possible pour faciliter les déplacements en fauteuil roulant. Les fenêtres et le mobilier devront être repensés. Les tiroirs et portes de placards coulissantes seront à privilégier. 


Dans chaque pièce, la domotique peut aussi être d’une grande aide pour une personne à mobilité réduite. Fermeture automatique et programmée des volets, extinction des lumières, réglage de la température etc. Cette technologie est l’atout idéal dans une maison pour garder son autonomie lorsque l’on est en situation de handicap. 

Pour finir, pensez à opter pour des revêtements de sols résistants comme le béton ciré car les allés et venus du fauteuil roulant finiront par endommager vos sols fragiles. 

 

Besoin de conseils sur-mesure ? N’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel 

Vous cherchez à rendre accessible votre logement ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.