Quel budget prévoir pour les travaux de démolition ?

Vous venez d’acheter un terrain et vous souhaitez démolir la maison existante pour en bâtir une nouvelle ? Vous comptez abattre une dépendance vétuste ? Ou encore détruire un mur porteur dans votre maison, dans le cadre de travaux de rénovation par exemple ? Ces travaux complexes nécessitent de faire appel à un spécialiste. Quelles sont les questions à se poser pour cadrer son enveloppe projet ? Quels coûts prévoir pour les principaux travaux de démolition ? On fait le tour de la question dans ce guide de prix pour vous aider à évaluer votre budget avant de (presque) tout casser !

Les principaux coûts de votre projet de démolition

Chaque projet de démolition est unique, ce qui explique pourquoi le coût des travaux de démolition est extrêmement variable. Celui-ci dépend de nombreux critères.

Tout ce qu’il faut savoir sur votre budget démolition

La nature de la démolition

Est-elle totale ou partielle ? En clair, faut-il détruire une maison entière, un ou plusieurs murs ou juste une cheminée ? 
Attention : si vous prévoyez la démolition d’une partie porteuse du bâtiment, des travaux (et donc un budget) pour consolider la structure seront à prévoir ! 


La taille du bâtiment/mur à démolir

On doit ici plutôt parler de volume, la taille s’estimant en mètres cubes et non en mètres carrés. Cela permet notamment de définir le volume de déchets à évacuer. Plus le volume à démolir est important, plus le prix de démolition au mètre cube va baisser.


La technique de démolition

Manuelle ou mécanique, c’est la grande question ! Elle dépend (encore une fois) de la nature de la construction à démolir et de son environnement immédiat. Le recours à des engins de chantier augmentera logiquement le budget de vos travaux.


La nature des parties à démolir

Mur porteur, plancher, cloison, toiture, cheminée… si vous optez pour une démolition partielle, comptez par exemple :

  • Un prix allant de 10 à 12 € par m3 pour une cloison en placoplâtre ou pour du carrelage, 
     
  • Un prix compris entre 50 et 70 € le m3 pour un mur en moellon, 
     
  • Un prix compris entre 20 et 70 € par m3 pour une cloison en maçonnerie, 
     
  • Un prix compris entre 75 et 130 € le m3 pour un mur en briques pleines,
     
  • Un prix allant de 150 à 200 € le m3 pour un mur en béton armé, en fonction de la technique choisie,
     
  • Un prix allant de 5 à 7 € par m3 pour un plancher en bois (dans vos combles par exemple), 
     
  • Environ 30 € pour une cheminée en terre cuite de 200 x 200, et 110 € pour une cheminée pour du 800 x 800,
     
  • 10 € du m3 pour une toiture en tuiles ou en ardoise. 


Il ne s’agit cependant que d’ordres de grandeur, les prix des travaux de démolition étant très variables selon le projet et l’entreprise. N’hésitez pas à faire évaluer votre projet par plusieurs professionnels pour comparer les devis ! 

Si vous envisagez de confier votre projet de rénovation à la même entreprise que celle qui s’occupe de la démolition, cela peut également être intéressant pour votre budget. 

En cas de démolition partielle, notez que si vous voulez démolir un mur porteur, vous devrez faire réaliser une étude par un bureau d’études ou un cabinet d’architecte. 

Elle vise à vérifier que les travaux que vous envisagez ne vont pas fragiliser la structure du bâtiment. Le cas échéant, des travaux seront à prévoir, comme la pose d’un IPN. Comptez plusieurs centaines d’euros pour cette étude, en fonction de l’ampleur du projet. Enfin, dans le cas d’un appartement, sachez que vous devrez aussi obtenir l’autorisation de la copropriété, ce qui peut prendre du temps. Dans le cas d’une démolition totale, la solidité du bâti d’origine, la taille de la maison et son accès seront les principaux critères à prendre en compte.

Le type de terrain (plat ou en pente) et son accessibilité

Un critère essentiel pour s’assurer en amont que les engins de chantier et les bennes à gravats pourront accéder au chantier.Plus le chantier est complexe, plus le budget sera logiquement important. Et si le bâtiment se situe en ville et qu’il n’est pas possible d’évacuer les gravats autrement que manuellement, par les escaliers, prévoyez une enveloppe budgétaire complémentaire. 
 

Bon à savoir : Une fois que vous aurez défini votre projet, n’oubliez pas de vérifier si vous avez besoin d’une autorisation ou d’un permis (de démolir) par exemple. Un formulaire de permis de démolir est notamment nécessaire pour les projets de démolition (totale ou partielle) d’une construction protégée ou située dans un secteur protégé. 
Dans tous les cas (démolition totale ou partielle), vous devez déposer une déclaration de changement de consistance (formulaire n°6704) pour mettre à jour vos données impactant notamment l’imposition aux taxes foncières. 

Démolition : prévoir l’accès des engins

Les coûts annexes à ne pas oublier

Aux travaux de démolition s’ajoutent quelques opérations annexes à prendre en compte dans le calcul de votre budget. 


Le diagnostic avant démolition

Il sert à identifier les principaux « polluants » présents dans la construction à détruire (amiante, plomb, ainsi que termites dans certaines communes). Comptez entre 500 et 1 000 € pour une maison. Si vous venez d’acheter la maison que vous souhaitez détruire, sachez que ce diagnostic doit avoir été réalisé par le vendeur.

Désamiantage et démolition : des frais supplémentaires

Le désamiantage ou déplombage

Si de l’amiante ou du plomb ont été trouvés dans la construction à démolir, il faudra faire appel à des entreprises spécialisées à la fois pour la démolition et l’enlèvement des déchets. Pour le seul désamiantage, comptez entre 300 et 500 € par tonne. Ces frais s’ajouteront à ceux des travaux de démolition proprement dits. 

En cas de présence de plomb, l’entreprise qui effectue les travaux devra mettre en place des mesures de précaution et de prévention adaptées pour préserver la sécurité de ses employés. Les déchets contenant du plomb devront être recyclés, traités ou éliminés comme des déchets industriels spéciaux.

Ces contraintes alourdiront également le coût de votre démolition.

L’évacuation des déchets

Son coût dépend bien sûr du volume à démolir, mais aussi de la nature des déchets. La décharge prend une commission en fonction des déchets à traiter : de quelques euros la tonne pour les déchets inertes (pierre naturelle, béton, tuiles, parpaing, céramique…) jusqu’à 200 à 500 € la tonne pour les déchets dangereux (amiante friable, peintures en solvant, hydrocarbures contenus dans une vielle cuve à fuel…). Pour les chantiers importants, il faudra par ailleurs prévoir la location d’une benne à gravats (entre 300 et 700 € selon sa taille et la durée de location) et demander le cas échéant une autorisation d’occupation temporaire de la voirie à votre mairie.

Au total, le prix des travaux de démolition est généralement compris entre 8 000 et 25 000 € pour une maison de 100 m2 sans amiante, et hors évacuation des déchets, soit entre 80 et 250 € le m2. Notez qu’il ne s’agit bien sûr que d’une estimation. 

Pour un chiffre plus précis, n’hésitez pas à faire établir plusieurs devis par des professionnels de la démolition, et à les comparer. En effet, le tarif de démolition évolue selon la surface, les matériaux, l’accès au terrain, l’évacuation des gravats/déchets et l’ampleur des fondations.

Bon à savoir : 

Dans le cas où vous achetez une maison pour la démolir, vérifiez la faisabilité de votre projet en amont ! Vos rêves les plus fous ne sont pas toujours réalisables.

Et n’oubliez pas que l’achat d’un terrain avec maison que vous allez faire démolir par la suite sera souvent plus coûteux que l’achat d’un terrain sans construction.

Mais si vous avez acheté le terrain idéal, faites-vous plaisir avec ce beau projet !

 

Vous l’aurez compris, la démolition est une histoire de spécialiste. Plutôt que de vous lancer dans une opération commando pour faire tomber un mur par exemple, demander l’avis d’un professionnel de votre région. 

Projet démolition

Vous avez une autre question ?

Retour aux questions travaux

Vous avez un projet ?