Pose de fenêtre à Les Pavillons-sous-Bois

Le montant de la facture du remplacement de vos vitrages dépendra entre autres des caractéristiques de la vitre, des matériaux utilisés mais aussi du type de pose. La nature des travaux est le critère majeur de détermination du prix, dans le cas où c’est effectivement une rénovation que vous recherchez.

L’influence du type de matériau sur le tarif d’une pose de fenêtre à Les Pavillons-sous-Bois

Le PVC est un type de plastique. Pour remplacer une fenêtre avec PVC, prévoyez autour de 465 € TTC unité. Dans le cas d’une fenêtre faite en bois, le coût sera un peu plus élevé, prévoyez approximativement 535 euros (toutes taxes comprises) pour chacune des fenêtres. Ce coût est de nouveau réévalué dans le cas d’un cadre en métal (aluminium en particulier). Il atteindra alors à peu près 680 € TTC unité. Quand les deux dernières matières (métal et bois) composent la fenêtre ensemble, on compte autour de 1205 euros TTC.

Type de vitres et tarif

Si jamais votre décision se porte sur un vitrage double basique, vous pourrez compter environ 80 à 120 euros (toutes taxes comprises). Si votre décisionest de prendre un vitrage double de sécurité, les tarifs s’échelonnent entre 180 et 200 euros TTC pour un vitrage. Si votre décision se porte sur une vitre à triple vitrage, prévoyez une enveloppe d’à peu près 190 € pour un vitrage.

Choisir son type de pose en fonction de la configuration du projet à Les Pavillons-sous-Bois

Lorsqu’il s’agit de construction neuve, mais aussi de certaines catégories de rénovations, les menuiseries font l’objet de plusieurs types de pose selon l’organisation du chantier.

La pose en applique

Dans le cas où un revêtement isolant interne est posé (ou est prévu), la pose en applique a de grandes chances d’être la pose la plus adaptée. On compense de cette manière le débord de la structure du mur à l’aide d’une paroi qui isole. Pour une rénovation, quand une isolation est inévitable, ce type de pose sera adapté.

La pose en feuillure

Il arrive qu’il soit pertinent de réaliser une feuillure dans l’objectif de venir encastrer la fenêtre à l’intérieur du bâti. Cette technique de pose de fenêtre a sa place en rénovation, mais aussi en nouvelle construction. Cette technique de pose de fenêtre est majoritairement choisie dans les vieux bâtiments, qui disposent de murs épais. Des travaux supplémentaires peuvent être envisagés dans la situation où il serait nécessaire d’élargir la feuillure en place. Ce problème sera rencontré notamment au cours de réparations.

La pose en rénovation partielle

On réalise cette pose quand la structure est en bon état et n’a pas besoin d’un remplacement. Le support des anciennes vitres sera également la structure des fenêtres neuves. Par conséquent, le cadre devra être stable et propre. Ce genre de pose pourra permettre de changer vos vitres. Notamment, il sera envisageable de changer la catégorie de vitrage. A noter cependant qu’il sera indispensable de faire en sorte que les gonds soient capables de supporter ce vitrage.

La pose en tunnel

Ce mode de pose consiste à disposer la fenêtre à l’intérieur des murs. Les vieux bâtiments seront particulièrement adaptés pour ce type de pose, de par leurs structures épaisses.