Une extension maison à Villiers-sur-Marne

Quelle extension de maison choisir ?

  • Démarrons par la véranda :
  • Aménager une véranda - s'il ne s'agit pas d'une extension - s'avère souvent d'une simplicité déconcertante. Abordable et lumineuse, aménagez une pièce rapidement et sans les désagréments liés à de long travaux. Nous pouvons raccorder la pièce pour tous vos besoins de base, eau, électricité et gaz notamment. Vous allez donc pouvoir profiter du confort d'une véranda pourvue d'une vue sur jardin. Vous voulez une pièce pour agrandir votre famille ? Et pourquoi pas ? En revanche, peu importe l’usage envisagé, n'oubliez pas qu’une pièce de vie n'est généralement pas habitable toutes les saisons. Difficile à isoler, il y fait souvent froid en hiver et très chaud en été. À moins d’en faire une agréable extension vitrée dotée d’une dalle isolée et de vitrages performants.

  • L’extension attenante au logement
  • La partie visible de votre foyer n'est pas la seule à envisager dans ce projet. Effectivement, des travaux de terrassement, de fondations et d'isolation sont à anticiper et ils entraînent irrémédiablement une extension du budget.

  • L’extension en hauteur
  • Vous possédez un minuscule terrain ? Avez-vous imaginé effectuer un rehaussement ? C’est une solution qui est souvent plus chère que les deux précédentes car elle nécessite des expertises techniques particulières et des travaux plus délicats. Mais en surélevant la toiture pour créer un étage (ou plusieurs !), vous gagnerez les mètres carrés voulus. Si des travaux sont envisageables, prévoyez, entre autres : la modification du toit, la modification optionnelle de l'angle de pente, l'isolation, le renfort, l'ajout d'un escalier au besoin

Une extension de la maison , combien ça coûte ?

Quelques éléments sont à envisager pour estimer le coût d’une extension de votre maison. En fonction de vos envies, les fourchettes de prix peuvent évoluer. Par exemple si vous choisissez l’option « étage » avec une structure saine, aménagement compris, comptez entre 1797 et 2497 euros par mètre carré.