Une extension maison à Pessac

Pour quelle extension de maison opter ?

  • Que dire sur la véranda :
  • Vous avez envie d'une pièce supplémentaire sans subir les problèmes liés à d'onéreux travaux ? Aménager une loggia - s'il ne s'agit pas d'une extension - s'avère souvent beaucoup plus simple que l'on ne le pense. Abordable et lumineuse, installez une véranda dans les plus brefs délais et sans les inconvénients liés à de long travaux. Il est possible d’y amener l’électricité, l’eau et le gaz si besoin. Installez une salle à manger, un salon ou même une cuisine, en profitant de l’extérieur comme si vous y étiez. Vous aimeriez y aménager une chambre pour accueillir des proches ? Cela est aujourd’hui possible. Malgré tout, peu importe son utilisation, une véranda reste une pièce estivale. Il reste ardu d'isoler une pièce de vie, si bien qu'il y fait souvent froid l'hiver. À moins de réaliser une véritable extension vitrée pourvue d’une dalle isolée et de vitrages performants.

  • L’extension du logement
  • La plupart des personnes utilisent ce mode de fonctionnement. Dans un premier temps, faîtes réaliser une étude géotechnique (ou étude de sol) et, parallèlement, choisissez la partie de l'habitation à agrandir. Assurez-vous de garder une implantation logique des pièces, et considérez l’apport de lumière. Surtout, ne perdez pas de vue qu'en plus de la partie qui est visible (en bois, en acier, en verre ou en parpaings) et de la toiture, il y aura des travaux de fondations, de terrassement, et d’isolation, qui ont immanquablement leur impact sur le coût de l’extension du bâtiment.

  • L’extension en hauteur
  • Vous êtes propriétaire d'un petit terrain ? Avez-vous pensé effectuer un rehaussement ? Cette option demande plus de moyen au vu de la la spécificité des aménagements En élevant votre toit afin d'aménager un ou deux étages supplémentaires, vous pourrez gagner la surface attendue. Quand les plans de constructions seront terminés, nous vous informerons si vos murs porteurs et si vos fondations supporterons la masse additionnelle nécessaire, vous devez prévoir : la dépose du toit, une modification éventuelle de l'angle d'inclinaison du toit, des travaux d’isolation, un renfort de la structure si les recherches l’ont préconisé, et enfin, l’installation d’un escalier !

Une extension de la maison : quels sont les coûts à envisager ?

Dans votre projet d'extension, quelques choses sont à prendre en compte pour prévoir les coûts qui y sont liés. La mesure de la complexité du projet d’agrandissement dans un premier temps. Par exemple si vous choisissez l’option « étage » avec une structure saine, aménagement compris, comptez entre mille huit cent et deux mille cinq cent euros par mètre carré.